Une défaite mais de l'espoir - L’avis du spécialiste (Norvège 2-1 France)
Par Romain Rigaux - Equipe De France, Mise en ligne: le 11/08/2010 à 23h36
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Privée de ses 23 mondialistes, l'équipe de France a offert un nouveau visage ce soir, un parfum de nouveauté qui n'a pas suffi. Malgré de bonnes intentions et de l'application, les Bleus se sont inclinés face à la Norvège (1-2). Les nouveaux Français manquaient logiquement d'automatismes. Il y a de l'espoir !

Une défaite mais de l'espoir - L’avis du spécialiste (Norvège 2-1 France)
Les nouveaux Bleux ont montré un beau visage malgré la défaite (1-2)

L'avis de Romain Rigaux

La nouvelle aventure de l'équipe de France sous la houlette de Laurent Blanc est donc lancée. Les attentes étaient nombreuses et la curiosité au rendez-vous pour ce match des Bleus sans les 23 mondialistes, "punis" par le nouveau sélectionneur. Dans un stade Ulleval loin d'être rempli, les hommes de Laurent Blanc se sont inclinés (1-2) face à des Norvégiens bien organisés défensivement. Laurent Blanc avait prévenu, cette équipe ne possédait aucun automatisme, et ce n'est pas le peu de temps passé à l'entraînement qui aura permis de corriger le tir. Toutefois, afin de rentrer parfaitement dans ce match, le nouveau sélectionneur avait choisi d'aligner des joueurs ayant déjà repris la compétition. C'était donc une équipe de France aux couleurs de la Ligue 1 qui débutait la rencontre.

Des Bleus très appliqués

Dès l'entame de la rencontre, les Bleus ont bien tenté de combiner en jouant à ras de terre. Le message du "Président" prônant le beau jeu semblait être passé. Les Tricolores se sont appliqués à jouer au sol et ont proposé de belles séquences de jeu, offrant un match agréable à regarder grâce à de bonnes volontés face à des adversaires norvégiens qui se contentaient d'allonger le jeu en première attention vers l'avant. Nasri a fait profiter de sa belle maîtrise technique au milieu du terrain et s'est occupé d'organiser le jeu. A ses côtés, M'Vila a affiché une grande sérénité et son jeu simple faisait des merveilles. Les nombreux changements en seconde période ont rendu la construction plus difficile.

Un manque de repères et de folie

Bien évidemment, deux séances d'entraînement n'auront pas permis d'effacer les lacunes techniques d'une équipe qui n'a jamais joué ensemble. La charnière centrale Mexès-Rami semble athlétique et bien présente dans la surface mais le manque de repères a provoqué quelques erreurs défensives. Les Norvégiens en ont profité pour inscrire deux buts opportunistes. Malgré une bonne application les Bleus ont perdu un peu trop rapidement le ballon, ce qui a amené le second but adverse sur une perte de balle grossière de L. Diarra. Il a manqué un brin de folie aux Français, notamment à cause du manque d'apport offensif des latéraux. L'entrée de Ben Arfa a apporté un peu de fraîcheur mais son superbe but d'une frappe puissante du gauche n'a pas suffi. Laurent Blanc retrouvera ses mondialistes pour le prochain match et a encore des détails à régler.

L'homme du match : Yann M'Vila (France)

Le jeune milieu de l'équipe de France ne doute de rien. Il a affiché un visage serein dans l'entrejeu tricolore en ratissant de nombreux ballons. Ses passes simples et ses décalages ont fait des merveilles sur les occasions françaises. Il a certainement marqué des points dans ce match.

Ils ont brillé

Samir Nasri a montré de belles intentions au milieu de terrain et a organisé le jeu tricolore. Il a souvent cherché ses partenaires dans les couloirs pour provoquer des décalages. Loïc Rémy s'est procuré plusieurs occasions et aurait mérité d'inscrire un but. Malgré ses soucis à l'OM, Ben Arfa a fait une très bonne rentrée en inscrivant le but de la France d'une puissante frappe du gauche. Guillaume Hoarau a montré un profil intéressant au sein d'une attaque qui manque de joueur pouvant servir de pivot.

Ils ont déçu

La charnière Mexès-Rami doit un peu plus communiquer afin d'éviter quelques erreurs de placements qui  ont profité aux Norvégiens. Entré à la pause, Lassana Diarra n'a pas réellement apporté d'assurance et est à l'origine du second but de la Norvège, suite à une grossière erreur au milieu de terrain. Karim Benzema ne s'est pas réellement distingué après son entrée. Malgré quelques jolis gestes techniques, il n'a pas apporté de véritable danger, tout comme Jérémy Menez dont on attend plus.

La note du match : 5/10

La France a tenté de développer son jeu mais il y avait un peu trop de déchets face à des Norvégiens qui jouaient rapidement vers l'avant en balançant de longs ballons et qui ont profité des erreurs de la défense française. Un match plaisant tout de même avec du mouvement et de l'envie.

Les buts :

- A la reprise, les Bleus ouvrent rapidement le score. Ben Arfa repique dans l'axe et décoche une frappe splendide du gauche  à 20 mètres qui termine dans le petit filet opposé (1-0, 47e).

- Sur un coup franc de Pedersen, Huseklepp contrôle le ballon dans la surface et a tout le temps d'ajuster une frappe du droit qui trompe Ruffier (1-1, 50e).

- Suite à une grossière erreur de L. Diarra, qui perd le ballon au milieu de terrain, Huseklepp en profite pour s'échapper vers les buts de Ruffier qu'il parvient à éliminer d'un crochet avant de marquer (1-2, 71e).

L'équipe de France a affiché un visage séduisant mais il faudra travailler les automatismes pour se montrer plus confiant, notamment en défense. Prochain rendez-vous décisif pour les Bleus, le 3 septembre face à la Biélorussie pour les éliminatoires de l'Euro 2012.


Match amical
Norvège 2-1 France (0-0)
Stade Ulleval (Oslo)
Arbitre : M. Carballo
But : Huseklepp (50e, 71e) pour la Norvège - Ben Arfa (47e) pour la France.
Avertissements : Solli (70e) pour la Norvège - Fanni (36e) pour la France

Norvège : Jarstein - Hogli, Waehler (Demidov 46e), Hangeland (cap.), J. Riise - B. Riise ( Skjelbred 87e), Hauger (Jenssen, 92e), Grindheim (Solli 62e) - Huseklepp, Abdellaoue (Ruud, 46e), Pedersen. Sélectionneur : Egil Olsen

France : Ruffier - Fanni, Mexès (.cap), Rami, Aly Cissokho - Moussa Sissoko (L. Diarra 46e), Mvila (Cabaye 74e), N'Zogbia (Ben Harfa 46e) - Nasri (Briand 79e) - Rémy (Menez 46e), Hoarau (Benzema, 60e). Sélectionneur : Laurent Blanc



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez moderation@maxifoot.fr



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2014 des joueurs nominés par l'UEFA. Quel gardien ?

Beto (FC Séville)
Gianluigi Buffon (Juventus Turin)
Thibaut Courtois (Atletico Madrid/Chelsea)
Manuel Neuer (Bayern Munich).

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

La note du match
5,0
La France a tenté de développer son jeu mais il y avait un peu trop de déchets dans le jeu face à des Norvégiens qui jouaient rapidement vers l'avant en balançant de longs ballons. Un match plaisant tout de même avec du mouvement et de l'envie.

Les articles populaires du moment


 A SUIVRE
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
TOP 25
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2014
BRESIL
  Coupe du
Monde 2014

Résultats, les Stars,...


MASQUER LA PUB