Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Gourcuff était persécuté par Evra et compagnie
Par Nicolas Lagavardan - Equipe De France, Mise en ligne: le 10/07/2010 à 12h30
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Les Bleus étaient-ils unis et soudés en Afrique du Sud ? Pas si sûr… Une source anonyme a dévoilé le pot aux roses. Selon elle, Gourcuff était sans cesse pris à partie par Evra, Gallas, Anelka et Ribéry, notamment dans le fameux bus des Bleus. Jusqu'au jour où le ton est monté d'un cran…

Gourcuff était persécuté par Evra et compagnie
Gourcuff aurait sans doute aimé que Domenech lui vienne en aide

Selon Patrice Evra, William Gallas ou encore Thierry Henry, les joueurs de l'équipe de France étaient unis lors de la Coupe du monde. Ils auraient par exemple décidé à l'unanimité de boycotter l'entraînement le dimanche précédant le troisième match de groupe contre l'Afrique du Sud. Et si l'unité de façade affichée par les joueurs tricolores n'était en fait qu'une vaste supercherie ? Sur le site Chezlesgirondins, une source anonyme, définie comme très proche d'un joueur de l'équipe de France, décrit le calvaire vécu par Yoann Gourcuff (23 ans, 22 sélections, 1 but).

Gourcuff répond à Evra, la tension monte

«Evra, Gallas, Anelka et Ribéry ont surnommé Gourcuff la Nouvelle Star. Ils avaient pour rituel de mettre une claque derrière son crâne à chaque fois qu'il passait devant eux dans l'allée du bus» , a-t-il raconté. «Un jour, Evra est allé plus loin que d'habitude et Gourcuff a répondu. Alors que le ton montait entre les deux joueurs, Alou Diarra s'est interposé et a signifié à Evra que s'il voulait avoir à faire à Gourcuff, il devrait d'abord avoir à faire à lui» , poursuit la source anonyme. On est bien loin de l'unité prétendue par les «cadres» tricolores.

«Sur ce, Ribery, Gallas et Anelka se sont levés pour montrer leur soutien à Evra, alors que les Bordelais Carrasso et Planus en ont fait de même pour montrer leur soutien à leurs coéquipiers en club. C'était très tendu» . Si l'information est avérée, le terme de «caïds» employé par la ministre des Sports, Roselyne Bachelot, pour décrire certains joueurs, prendrait alors tout son sens. Ces même caïds, des bacs à sable, qui auraient conclu un pacte de non agression avec le désormais ex-sélectionneur Raymond Domenech à leur retour en France. On aimerait pourtant en savoir plus.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Croyez-vous dans les chances du LOSC de se qualifier pour les 8es de la LDC ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB