Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

EdF : Janot, Costil et le vaccin anti-boulette

  Par Romain Lantheaume - Le 23/03/2016  

En concurrence avec Alphonse Aréola pour le poste de troisième gardien de l'équipe de France à l'Euro 2016, le Rennais Benoît Costil (28 ans, 24 matchs en L1 cette saison) semble disposer d'une petite longueur d'avance grâce à son expérience. Mais le Breton n'a pas marqué des points en relâchant un ballon évitable sur corner vendredi contre l'Olympique de Marseille (5-2) en Ligue 1, coûtant un but aux siens. Fort de ses 255 matchs en L1, l'ancien portier stéphanois Jérémie Janot estime que l'ancien Caennais ne doit pas être jugé sur cette erreur.

"Il n'existe pas de vaccin contre la boulette (sic), s'est amusé Janot dans les colonnes du quotidien 20 Minutes. Benoît est un gardien qui agit, il sort et soulage sa défense. Je préfère ça à un gardien qui subit. Alors forcément, il peut parfois commettre des erreurs, comme sur le corner face à l'OM, mais après ça, il est sorti sur d'autres ballons. C'est le signe d'un joueur qui ne doute pas."

Pour assurer sa place dans le groupe tricolore, Janot conseille tout de même à Costil et à Rennes de décrocher l'Europe cette saison. Une idée qui devrait plaire aux supporters Rouge et Noir.



 
Actu et transferts 24h/24

1 2 3 4 5 6 >


Archives des brèves