Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lyon adore se faire peur... - Débrief et NOTES des joueurs (OL 2-1 ACA)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 05/08/2022 à 22h59
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

A l'occasion du match d'ouverture de la nouvelle saison de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais a pris le dessus sur l'AC Ajaccio (2-1), ce vendredi. A dix contre dix, le club rhodanien, pourtant très bien parti, n'a pas vraiment rassuré face au promu corse.

Lyon adore se faire peur... - Débrief et NOTES des joueurs (OL 2-1 ACA)
Lacazette, retour réussi à Lyon.

Pas de compétition européenne pour cette saison 2022-2023, l'Olympique Lyonnais n'a pas d'excuse pour démarrer de la meilleure des façons. A dix contre dix durant 45 minutes, le club rhodanien a fait le plein contre Ajaccio (2-1), ce vendredi, en ouverture du nouvel exercice de Ligue 1.

Un bon résultat pour la confiance mais une prestation globalement en demi-teinte pour des Gones qui ont, comme à leur habitude, joué à se faire peur.

Le départ canon de l'OL

Les Gones ne mettaient pas longtemps à faire la différence. Après une première tentative repoussée par Leroy, Tetê profitait d'un service en or de Lacazette pour ouvrir la marque du plat du pied (1-0, 12e). On retrouvait les deux hommes quelques minutes plus tard. Alerté par Mendes, l'ailier brésilien obtenait un penalty pour une intervention mal maîtrisée d'Avinel. Pour son retour à la maison, le capitaine rhodanien ne tremblait pas pour réaliser le break (2-0, 21e). Une belle ambiance, une maîtrise totale, tout souriait à Lyon.

Lopes craque, Hamouma coupable

Mais Lyon restait Lyon et se mettait en difficulté seul. Lancé dans la profondeur par Marchetti, El Idrissy échappait à Mendes avant de se faire violemment percuter par Lopes. Carton rouge direct pour le gardien portugais et penalty pour Ajaccio que Mangani marquait à ras de terre (2-1, 31e). Un tournant dans ce match qui devenait électrique avec des interventions de plus en plus hachées des deux côtés. Décomplexée, la formation corse obtenait quelques situations avec Hamouma mais l'ex-Vert se montrait maladroit... avant d'être exclu pour un second carton jaune avant la pause.

Ajaccio mieux après la pause

Malgré ce coup dur, Ajaccio ne s'avouait pas vaincu et dominait même le premier quart d'heure de la seconde période. Dans le sillage d'un très bon Marchetti, le promu n'était d'ailleurs pas loin de l'égalisation sans un arrêt déterminant de Riou devant Nouri. Malheureusement pour les visiteurs, cette légère domination n'était pas exploitée face à des Gones qui, s'ils ne proposaient plus grand-chose, parvenaient à resserrer les lignes. Une dernière demi-heure globalement sans grand intérêt qui a montré que l'OL pouvait aussi garder son avantage pour bien lancer sa saison. Au moins d'un point de vue comptable.

La note du match : 6/10

Une première période assez folle avec des buts, des cartons rouges, de la tension, des belles actions et une grosse ambiance. Un second acte beaucoup moins plaisant à suivre durant lequel le club rhodanien a donné l'impression de jouer avec le frein pour ne pas perdre les trois points et une formation corse qui n'y a pas vraiment cru. On a tout de même eu droit à un match d'ouverture assez vivant dans l'ensemble.

Les buts :

- Servi dans l'intervalle par Paqueta, Lepenant glisse un ballon dans la surface pour Lacazette. Dos au but, le capitaine lyonnais remet en retrait pour Tetê, qui place un plat du pied gauche parfait à mi-hauteur sur la droite de Leroy (1-0, 12e).

- Lancé dans la profondeur d'une passe en cloche de Mendes, Tetê échappe à Avinel, qui le fauche dans la surface. Penalty pour Lyon et Lacazette, qui trompe Leroy d'une frappe sur sa gauche (2-0, 21e).

- Envoyé dans la profondeur par Marchetti, El Idrissy échappe à son tour à Mendes. Mais cette fois-ci, Lopes sort loin de son but et percute l'attaquant corse. Penalty pour Ajaccio que Mangani frappe à ras de terre sur la gauche de Riou, parti à droite (2-1, 31e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Johann Lepenant (7,5/10)

Une première en Ligue 1 très intéressante pour le milieu recruté à Caen. Il ne s'est pas dégonflé et a toujours cherché à jouer verticalement, comme sur l'action du premier but. De tous les joueurs présents sur la pelouse, c'est celui qui a su maintenir un bon niveau de la première à la dernière minute sans baisser le pied. Une copie très propre pour lui.

LYON :

Anthony Lopes (2) : nouvelle saison, bonnes résolutions ? A priori non pour le gardien portugais. Pas du tout inquiété, le portier lyonnais a lâché ses partenaires en se rendant coupable d'une nouvelle sortie très mal maîtrisée pour percuter El Idrissy peu avant la demi-heure de jeu. Un deuxième carton rouge en carrière qui fait tache.

Malo Gusto (6) : un match globalement correct pour le latéral droit. En dehors de quelques montées dans son couloir en seconde période, on l'a assez peu vu en bonne position. La bonne nouvelle, qui reste relative face à un adversaire aussi peu expérimenté dans l'élite, c'est qu'il n'a pas été énormément mis en danger.

Thiago Mendes (5) : une belle entrée en matière avec une ouverture millimétrée pour Tetê sur l'action du penalty. Puis une perte de moyens assez incompréhensible durant 20 minutes. Entre son manque de tonicité pour tenter de rattraper El Idrissy sur l'action du penalty corse, son mauvais alignement à de nombreuses reprises, le Brésilien a été décevant avant la pause avant de se reprendre en seconde période.

Castello Lukeba (6) : globalement serein, le jeune défenseur central n'a pas été énormément bousculé dans sa zone. Il a plutôt bien fermé le passage aux attaquants corses.

Nicolás Tagliafico (6) : une rencontre à l'image de celle de Gusto : correcte, sans plus. Réputé pour sa capacité à apporter le danger, le latéral gauche argentin a été globalement timide. Sa relation avec Toko Ekambi a été quasiment inexistante. Néanmoins, il n'a pas été bousculé défensivement dans cette partie.

Lucas Paquetá (6,5) : une très grosse activité en première période avec des courses défensives très importantes pour empêcher le club corse de progresser. Il a été un tantinet moins influent dans le jeu offensif en dépit d'un bon démarrage. Le milieu offensif brésilien a été actif dans l'ensemble. Remplacé à la 75e minute par Corentin Tolisso (non noté), acclamé par le public lyonnais pour son retour à la maison.

Johann Lepenant (7,5) : lire commentaire ci-dessus.

Houssem Aouar (non noté) : une très mauvaise soirée pour le milieu lyonnais. En plus d'avoir été le moins en vue des Gones dans l'entrejeu, il a été sorti après seulement une demi-heure suite à l'expulsion directe de Lopes. Remplacé à la 30e minute par Rémy Riou (6), qui sort un arrêt décisif devant Nouri à l'heure de jeu.

Tetê (6,5) : vingt premières minutes assez exceptionnelles, avec une grosse occasion, un but, un penalty obtenu et des reins cassés. Puis une heure quelconque durant laquelle on ne l'a plus vu. Un match à deux visages pour l'ailier brésilien, qui aura été décisif. Remplacé à la 89e minute par Rayan Cherki (non noté).

Alexandre Lacazette (6,5) : comme Tetê, le capitaine lyonnais a été étincelant avant l'expulsion de Lopes avec une belle passe décisive pour l'ailier brésilien et un but sur penalty. Un come-back fracassant dans une enceinte totalement sous le charme malgré une dernière heure beaucoup plus poussive. Une offrande, une réalisation, la mission est accomplie pour lui.

Karl Toko Ekambi (3) : l'attaquant camerounais a été transparent. Esseulé sur l'aile gauche, il n'a jamais réussi à combiner avec ses partenaires. Une prestation totalement ratée. Remplacé à la 75e minute par Bradley Barcola (non noté).

AC AJACCIO :

Benjamin Leroy (5) : une rencontre frustrante pour le gardien corse. Bien entré dans sa partie avec un bel arrêt devant Tetê, il est battu par l'ailier brésilien puis sur un penalty de Lacazette dans la foulée. Peu mis à contribution dans l'ensemble.

Mickaël Alphonse (6) : pour sa première dans l'élite, le latéral droit a réalisé une partie correcte. Il a été solide face à Toko Ekambi, qui n'a jamais réussi à le contourner. On peut seulement regretter son manque d'audace sur les phases offensives.

Oumar Gonzalez (7) : gros match du défenseur central camerounais, qui a été très solide dans les duels. Il est intervenu de manière autoritaire à de nombreuses reprises pour repousser les attaquant lyonnais.

Cédric Avinel (5) : une sortie globalement bonne gâchée par un très mauvais retour sur Tetê, provoquant le penalty du break. Une action qui fait mal à Ajaccio, et c'est bien dommage.

I. Diallo (5) : rapidement rentré dans la rencontre avec un bon retour devant Paqueta, il a été débordé par Tetê durant 20 minutes. Des absences qui ont coûté cher à son équipe malgré une dernière heure plus consistante.

Cyrille Bayala (4) : tout juste moyen. L'ailier a été trop peu en vue en dehors de quelques centres mal ajustés. Peu largement mieux faire. Remplacé à la 71e minute par Kevin Spadanuda (non noté).

Vincent Marchetti (7) : le capitaine corse a tenu son rang. Il a mis de l'impact dans l'entrejeu et a souvent trouvé ses partenaires dans la profondeur, comme sur cette ouverture qui mène au penalty obtenu par El Idrissy. En seconde période, il monte en gamme et offre un caviar que Nouri n'est pas parvenu à exploiter. Une bonne surprise. Remplacé à la 89e minute par Mathieu Coutadeur (non noté).

Thomas Mangani (6) : de retour chez lui, à Ajaccio, le milieu passé par Angers a rendu une feuille correcte. Buteur sur penalty, il a plutôt bien coulissé avec Marchetti et a lui aussi cherché à jouer verticalement pour repousser le bloc lyonnais. Remplacé à la 89e minute par Qazim Laci (non noté).

Riad Nouri (5) : à 37 ans, le Marseillais a disputé son premier match de Ligue 1... sans réussite. Plutôt discret en première période, il n'est pas loin d'égaliser après la pause sur un lob bien senti. L'attaquant ajaccien a été plutôt intéressant dans ses combinaisons avec Marchetti. Remplacé à la 71e minute par Yanis Cimignani (non noté).

Mounaim El Idrissy (6) : pour une première dans l'élite, l'attaquant ajaccien s'en est plutôt bien sorti. Disponible, il n'a jamais hésité à plonger dans la profondeur, obtenant notamment un penalty pour une faute de Lopes. Il a été intéressant dans sa conservation du ballon et dans sa faculté à énerver ses adversaires. Remplacé à la 71e minute par Bevic Moussiti Oko (non noté).

Romain Hamouma (2) : un carton jaune pour s'être chauffé avec Lacazette, un autre pour un coup de coude sur Paqueta... Arrivé à Ajaccio pour apporter son expérience, l'attaquant passé par l'ASSE a failli à sa mission ce soir en enlevant à son équipe sa supériorité numérique. De quoi s'en vouloir.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LYON 2-1 AC AJACCIO (mi-tps: 2-1) - FRANCE - Ligue 1 / 1e journée
Stade : Groupama Stadium - Arbitre : B. Bastien

Buts : Tetê (12e) A. Lacazette (22e, pen.) pour LYON - T. Mangani (31e, pen.) pour AC AJACCIO
Avertissements : Anthony Lopes (27e), A. Lacazette (33e), pour LYON - C. Avinel (20e), R. Hamouma (33e), M. El Idrissy (34e), I. Diallo (41e), R. Hamouma (45+4e), K. Spadanuda (90+3e), pour AC AJACCIO

LYON : Anthony Lopes - Thiago Mendes, C. Lukeba - M. Gusto, N. Tagliafico - Lucas Paquetá (C. Tolisso, 75e), J. Lepenant, H. Aouar (R. Riou, 30e) - Tetê (M. Cherki, 89e), A. Lacazette, K. Toko Ekambi (B. Barcola, 75e)

AC AJACCIO : B. Leroy - O. Gonzalez, C. Avinel - M. Alphonse, I. Diallo - C. Bayala (K. Spadanuda, 71e), V. Marchetti (M. Coutadeur, 89e), T. Mangani (Q. Laçi, 89e), R. Nouri (Y. Cimignani, 71e) - M. El Idrissy (B. Moussiti-Oko, 71e), R. Hamouma

Belle première pour Lepenant

 Lacazette a doublé la mise sur penalty

Nouri n'est pas passé loin de l'égalisation à l'heure de jeu







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Premier match, premier doublé... voyez-vous Erling Håland battre le record de buts marqués par Salah (32 en 2017-2018) en Premier League ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
but, 12e6,5Tetê
but sur pénalty, 22e6,5Lacazette
but sur pénalty, 31e6Mangani


MASQUER LA PUB