Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les Bleus ont failli en venir aux mains
Par Romain Rigaux - Equipe De France, Mise en ligne: le 23/06/2010 à 15h23
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Les révélations vont bon train concernant l'équipe de France et son Mondial en Afrique du Sud. Alors que les Bleus semblaient nous avoir montré le pire en boycottant un entraînement, dimanche dernier, il semble que les joueurs aient failli en venir aux mains dans le bus. Qui a parlé d'ambiance saine ?

Les Bleus ont failli en venir aux mains
Une bagarre a failli éclater dans le bus des Bleus dimanche dernier.

Dimanche dernier, alors que tous les supporters de l'équipe de France conservaient un infime espoir de voir leur sélection nationale refaire surface dans ce Mondial, les joueurs ont éteint cette dernière étincelle dans le coeur des Français. Alors que les Bleus devaient préparer leur dernier match décisif face à l'Afrique du Sud, certains avaient décidé de ne pas participer à la séance en appelant au boycott. Une mutinerie surréaliste en pleine Coupe du monde qui faisait sombrer définitivement les Tricolores dans le ridicule. Le Nouvel Observateur révèle qu'une bagarre a failli éclater dans le bus à cause des divergences d'opinions au sein du groupe.

Proche de la bagarre générale

Après l'exclusion du groupe de Nicolas Anelka, les joueurs étaient remontés dans leur bus pour protester contre cette décision. La tension serait alors montée d'un cran lorsqu'un groupe de joueurs emmené par Hugo Lloris, Bacary Sagna et Yoann Gourcuff aurait voulu reprendre immédiatement l'entraînement. Franck Ribéry, Eric Abidal et Patrice Evra les en auraient alors empêché en les menaçant physiquement. Ces derniers ont finalement obtenu gain de cause et la bagarre a été évitée de justesse. On peut donc prendre avec le sourire la lettre lue ensuite par Raymond Domenech : «Tous les joueurs de l'équipe de France sans exception souhaitent affirmer leur opposition à la décision prise par la Fédération Française de Football d'exclure Nicolas Anelka. En conséquence, et pour marquer leur opposition à l'attitude adoptée par les plus hautes instances, l'ensemble des joueurs a décidé de ne pas participer à la séance programmée aujourd'hui.»

Il semble donc difficile de continuer dans les prochains mois avec un tel groupe tiraillé par des scissions. Le travail qui attend Laurent Blanc ne sera pas simple mais Sylvain Wiltord estime que l'ancien entraîneur des Girondins de Bordeaux est l'homme de la situation : «Je pense que Laurent Blanc a l'expérience nécessaire pour mener à bien la reconstruction. C'est un homme droit, aux valeurs saines. Il va devoir remettre de l'ordre dans la maison, sans doute en plaçant parfois des joueurs dits cadres sur le banc. Il a prouvé avec Bordeaux qu'il excellait dans la gestion humaine d'un groupe. Je ne me fais pas de souci.» Certains joueurs devront également mettre leur égo de côté et penser collectivement pour faire repartir l'équipe de France vers les sommets.

«On n'a pas préparé de la meilleure des façons le match contre le Mexique. On a beaucoup de regrets, on tient à s'excuser par rapport à ce qu'on a fait. On n'a pas donné de bonheur aux spectateurs. Il faut se remettre en question et essayer de porter fièrement nos couleurs», a réagi Alou Diarra après le match. Des propos similaires à ceux d'Eric Abidal, visiblement très déçu et pas certain de retrouver le maillot tricolore à l'avenir. «Ce week-end on n'a pas fait les bons choix. On aurait pu réagir différemment après l'exclusion de Nico. Le groupe était mécontent et l'a montré. On veut s'excuser auprès de nos supporters pour nos prestations. C'est ce qu'ils regardent en premier. On se devait de donner le meilleur. Des choses ont fait qu'on n'y était pas. Mais on avait envie», a confié le Barcelonais. En attendant, les prochaines révélations attendues de Patrice Evra pourraient bien nous dévoiler de nouveaux secrets dans cet épisode dramatique des Bleus en Afrique du Sud. De là à sceller le sort de certains joueurs en sélection ?



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Tottenham a t-il fait un bon choix en signant un contrat avec Mourinho jusqu'en 2023 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB