Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Des regrets pour les Bleus
Par Pierre-Damien Lacourte - Equipe De France, Mise en ligne: le 12/06/2010 à 00h44
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pour son entrée dans la Coupe du monde, l'équipe de France n'est pas parvenue à prendre le meilleur sur l'Uruguay (0-0). Combatifs et volontaires, les Bleus ont en revanche encore une fois pêché dans la finition. Le deuxième match, prévu jeudi prochain face au Mexique, sera un peu plus décisif encore.

Des regrets pour les Bleus
Ribéry n'a pas réussi à offrir la victoire aux Bleus

Décevante lors de ses deux derniers matchs de préparation, l'équipe de France a montré un autre visage face à l'Uruguay ce vendredi soir, pour son entrée en lice dans la Coupe du monde. Appliqués et combatifs, les Bleus ont en revanche fait preuve une nouvelle fois de maladresse dans le dernier geste. Résultat, un match nul ennuyeux mais pas catastrophique (0-0). Dans un Green Point Stadium envahi par les vuvuzelas et plutôt acquis à leur cause, les tricolores pouvaient prétendre à beaucoup mieux et peuvent nourrir certains regrets. Même si la possession de balle fut équilibrée (48-52), les partenaires de Patrice Evra ont beaucoup plus frappé au but que leurs adversaires (9 tirs contre 3). Malgré tout, Forlan a fait passer quelques sueurs froides dans le dos de Raymond Domenech, qui avait préféré pour cette rencontre Diaby à Malouda. Une vraie satisfaction dans ce match plutôt décevant. On attend quand même encore beaucoup mieux des Bleus.

Les temps forts

- A la 7e minute, Ribéry, grâce à un contre favorable notamment, parvient à échapper à Victorino sur le côté gauche. Le Munichois centre à ras de terre dans la surface pour Govou. Le Lyonnais, pourtant idéalement placé, ouvre trop son pied… Quelle occasion gâchée par le n°10 tricolore !

- A la 16e minute, sur le côté gauche de la surface, Forlan élimine Gallas d'un crochet extérieur et enroule sa frappe du droit. Mais Lloris, bien placé, parvient à repousser le danger d'une belle parade.

- A la 18e minute, sur un coup franc excentré côté gauche, Gourcuff tente sa chance directement. Muslera, vigilant, ne se fait pas surprendre et sort le ballon de sa lucarne.

- A la 68e minute, averti pour une faute sur A. Pereira, Toulalan se fait allumer par quelques Uruguayens. Il faut l'intervention sur la pelouse de Domenech pour calmer le Lyonnais et empêcher, peut-être, l'arbitre de le renvoyer prématurément aux vestiaires.

- A la 73e minute, sur une touche longue, Suarez dévie de la cuisse pour Forlan au point de penalty. Mais l'attaquant uruguayen ne cadre pas sa reprise de volée. Lloris, scotché sur sa ligne, est tout heureux de voir ce ballon passer à côté.

- A la 89e minute, sur un centre de Sagna venu de la droite, Henry, au second poteau, tente de croiser sa reprise de volée. Mais il est contré par un défenseur uruguayen. Les Bleus réclament un penalty pour une faute de main. A tort.

La prestation des Uruguayens

Dans les cages, Muslera a fait preuve de sobriété dans toutes ses interventions. En défense, Lugano s'est montré intraitable face à Anelka. A ses côtés, Godin s'en est aussi bien tiré. Le défenseur de Villarreal ne lâche rien. Combatif lui aussi, Victorino a en revanche parfois été mis en difficulté par la vivacité et les dribbles de Ribéry. Les latéraux, M. Peirera à droite, et A. Pereira à gauche, ont plutôt bien bloqué les couloirs, empêchant ainsi Evra et Sagna de monter trop souvent. Au milieu de terrain, Perez a fait ce qu'il sait faire. Le Monégasque a bataillé comme un mort de faim à la récupération. A ses côtés, Arevalo Rios a été un peu moins en vue. Son petit gabarit a pesé face à la grande taille de Diaby. En soutien des deux attaquants, Nacho Gonzalez a perdu beaucoup trop de ballons. Remplacé par Lodeiro, exclu en fin de rencontre. Devant, Suarez a été peu en vue, pesant rarement sur la défense française. A l'inverse de Forlan. Le joueur de l'Atletico Madrid a causé énormément de problèmes à Gallas en s'excentrant souvent sur le côté gauche et en alternant appels en profondeur et décrochages. Un poison.

La prestation des Français

S'il s'est fait peur sur un ballon aérien manqué en début de partie, Lloris a ensuite été propre sur chacune de ses interventions. Timide et rapidement averti, Evra a évolué avec le frein à main une bonne partie de la rencontre. Beaucoup plus libéré après la pause. Sur le côté droit, Sagna a parfois été mis en difficulté quand Forlan est venu dans son couloir. Très peu en vue offensivement. Dans l'axe, Abidal a bien tenu son rang. Plus solide en tout cas que Gallas, souvent bousculé par les appels et les dribbles de Forlan. Au milieu de terrain, Toulalan a récupéré quelques ballons importants. A ses côtés, Diaby a été l'auteur d'un très bon match. Le joueur d'Arsenal a perdu très peu de ballons et a souvent joué juste. Peu en vue dans l'organisation du jeu, Gourcuff n'a en revanche pas ménagé sa peine pour apporter sa contribution dans le domaine défensif. A droite, Govou a beaucoup couru lui aussi. Mais il manque une énorme occasion en début de partie. De l'autre côté, Ribéry a alterné le bon et le moins bon, en faisant la différence mais aussi en se montrant parfois trop égoïste. En pointe, Anelka a touché beaucoup de ballons en décrochant à maintes reprises, mais l'attaquant de Chelsea a souvent buté sur la défense centrale uruguayenne en tentant régulièrement d'y aller seul.

L'homme du match : Abou Diaby (France)

Préféré à Florent Malouda au milieu de terrain, Abou Diaby a justifié la confiance de Raymond Domenech. Présent à la récupération, percutant dans son apport offensif, le Gunner a aussi distillé quelques passes tranchantes. L'ancien Auxerrois a encore marqué des points ce soir.

La note du match : 4,5/10

Cette rencontre ne fut pas franchement enthousiasmante. Si on a vu quelques belles combinaisons au milieu de terrain chez les tricolores et quelques contres rondement menés par les Uruguayens, cette partie n'est jamais parvenue à s'emballer. Après ce match nul, l'équipe de France jouera déjà un match décisif face au Mexique jeudi prochain. Les Bleus devront régler la mire en attaque.


Coupe du monde / Groupe A
Uruguay 0-0 France (0-0)
Green Point Stadium (Le Cap)
Arbitre : M. Nishimura (Japon)
Avertissements : Victorino (59e), Lodeiro (65e, 81e), Lugano (93e) pour l’Uruguay ; Evra (12e), Ribéry (19e), Toulalan (68e) pour la France
Exclusion : Lodeiro (81e) pour l’Uruguay
Uruguay : Muslera - Victorino, Lugano (cap.), Godin - M. Pereira, D. Perez (Eguren, 88e), Arevalo Rios, A. Pereira – Nacho Gonzalez (Lodeiro, 63e) – Suarez (Abreu, 74e), Forlan. Sélectionneur : Oscar Tabarez.

France : Lloris - Sagna, Gallas, Abidal, Evra (cap.) – Gourcuff (Malouda, 75e), Toulalan, Diaby – Govou (Gignac, 85e), Anelka (Henry, 72e), Ribéry. Sélectionneur : R. Domenech.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

La note du match
4,5
Cette rencontre ne fut pas franchement enthousiasmante. Si on a vu quelques belles combinaisons au milieu de terrain chez les tricolores et quelques contres rondement menés par les Uruguayens, cette partie n'est jamais parvenue à s'emballer. Après ce match nul, l'équipe de France jouera déjà un match décisif face au Mexique jeudi prochain. Les Bleus devront régler la mire en attaque.


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB