Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Arsenal revient de l’enfer face au Barça, l’Inter prend une option
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 31/03/2010 à 22h52
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Mené 2-0 par un Barça euphorique, Arsenal a réussi un incroyable retour pour finalement arracher le match nul dans son quart de finale aller de Ligue des Champions (2-2). Le match retour promet énormément. Dans l'autre rencontre, l'Inter Milan a pris une option pour la qualification en l'emportant 1-0 face au CSKA Moscou.

Arsenal revient de l’enfer face au Barça, l’Inter prend une option
Song (Arsenal) et Messi (Barça) se sont livrés un énorme duel.

Mené 2-0, Arsenal a réussi un incroyable retour pour finalement arracher le match nul face au FC Barcelone dans son quart de finale aller de la Ligue des Champions (2-2). Pour son retour à l'Emirates Stadium, Thierry Henry était sur le banc au coup d'envoi. Mais l'ancien Gunner a eu droit à une superbe ovation de la part des supporters du club londonien durant l'échauffement. Josep Guardiola lui avait préféré une nouvelle fois le jeune Pedro. Dans l'autre camp, malgré deux mois d'absence dus à une blessure au mollet, William Gallas était de retour au sein de la charnière centrale d'Arsenal. Fabregas était lui aussi bien présent. Après le traditionnel hymne de la Ligue des Champions, la rencontre, disputée sous les yeux du sélectionneur tricolore Raymond Domenech, pouvait débuter dans une ambiance incroyable. Dès la 2e minute, les Blaugrana se procuraient une énorme occasion. Sur un corner tiré en retrait par Xavi, Busquets, préféré à Yaya Touré, reprenait fort le ballon à ras de terre mais Almunia se montrait tout de suite déterminant.

Peu avant le quart d'heure de jeu, les Catalans se procuraient une quadruple occasion ! Almunia se montrait héroïque sur deux frappes à bout portant d'Ibrahimovic et Xavi, puis Song repoussait à deux reprises sur sa ligne des tentatives de Messi. Incroyable. A la 23e minute, les Anglais se distinguaient enfin par l'intermédiaire de Nasri, très en jambes, dont la frappe passait au ras du poteau gauche de Valdes. Dans les instants suivants, Archavine, blessé, devait céder sa place à Eboué. Peu avant la pause, Bendtner trouvait Valdes sur sa route puis le poteau gauche du but barcelonais mais le Danois était logiquement signalé hors-jeu. Avant un deuxième coup dur pour les Gunners. Insuffisamment remis de sa blessure au mollet, Gallas devait quitter le terrain pour être remplacé par Denilson.

Le Barça ouvrait le score dès le retour des vestiaires. Lancé en profondeur par Piqué, Ibrahimovic profitait d'une sortie approximative d'Almunia pour le lober (0-1, 46e). A la 53e minute, Valdes sauvait son camp sur une tête à bout portant de Bendtner. Mais c'était au contraire le Barça qui doublait la mise. Servi par Xavi, Ibrahimovic, encore lui, glissait le ballon dans la lucarne d'Almunia (0-2, 59e). Entré en jeu quelques minutes auparavant, Walcott réduisait le score pour Arsenal en trompant Valdes d'un plat du pied croisé à ras de terre (1-2, 69e). A la 75e minute, Henry entrait à la place d'Ibrahimovic sous les ovations de l'Emirates. En fin de rencontre, Fabregas était victime d'une faute plutôt légère de Puyol dans la surface barcelonaise. M. Busacca n'hésitait pas à siffler penalty et excluait Puyol. Le capitaine des Gunners se faisait justice lui-même et remettait les deux équipes à égalité (2-2, 84e). Arsenal est vraiment revenu de l'enfer au cours de cette rencontre. Le quart de finale retour, qui se jouera sans Fabregas, Piqué et Puyol, tous suspendus, promet beaucoup.

Milito frappe encore

Dans l'autre quart de finale de la soirée, l'Inter Milan, bourreau de Chelsea au tour précédent, accueillait lui, le CSKA Moscou, tombeur du FC Séville en huitième. Les Italiens ont pris une petite option pour les demi-finales en s'imposant 1-0 à Giuseppe Meazza face aux Russes. Après un premier quart d'heure timide de part et d'autre, marqué tout de même par un bon coup franc d'Ignashevich bien capté par Julio Cesar malgré un rebond dangereux, les Nerazzurri prenaient le contrôle des opérations. A la 22e minute, Pandev voyait sa frappe du gauche passer de peu au-dessus. A l'approche de la mi-temps, les Russes sortaient enfin de leurs bases derrière et posaient quelques problèmes aux Italiens en tentant le plus souvent de passer par les côtés. Les débats restaient équilibrés jusqu'à la pause. Au retour des vestiaires, les Moscovites continuaient de se montrer dangereux en contres. A la 55e minute, Aldonin décochait une lourde frappe du droit que Julio Cesar détournait parfaitement en corner.

A l'heure de jeu, l'Inter se procurait une grosse occasion. Lancé dans le dos des défenseurs par Cambiasso, Stankovic se présentait seul face à Akinfeev mais manquait son duel. A la 64e minute, le portier russe se montrait une nouvelle fois décisif sur une bonne frappe du gauche de Pandev. Avant de s'avouer vaincu quelques instants plus tard. Servi par Sneijder, Milito éliminait Ignashevich puis V. Berezutski, et ouvrait la marque d'une bonne frappe du droit (1-0, 65e). A la 72e minute, Pandev éliminait le dernier rempart du CSKA et tirait dans le but vide mais V. Berezutski effectuait un sauvetage miraculeux pour empêcher le ballon de rentrer. En fin de match, Akinfeev parvenait à empêcher les Italiens d'inscrire un second but.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Etes-vous en faveur d'un retour de Karim Benzema en équipe de France ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB