Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
En Direct du Portugal - N°14
Par Victor Goncalves - En Direct Du Portugal, Mise en ligne: le 19/11/2003 à 11h40
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pendant cette trêve internationale, les inaugurations de stades se succèdent au Portugal. La Sélection sifflée, Scolari contesté...Toutes les infos de la chronique 100% portugaise !

Portugal - Grèce 1-1

Le public portugais avait rendez-vous samedi pour une énième inauguration de stade. Ce soir-là, c'était au tour de celui d'Aveiro, au concept architectural très proche du Stade de France. En nettement plus petit, bien sûr...La sélection portugaise recevait sa congénère grecque. Un match triste une fois de plus de la part de la Selecção Nacional. A ce rythme, l'Euro 2004 risque d'être une catastrophe... Devant le niveau de jeu décevant de l'équipe, Scolari commence à être contesté. Ses choix tactiques ne faisant pas l'unanimité, il subit les foudres du public. Tout comme les joueurs lusitaniens, sifflés tout le long de la partie. Ambiance, ambiance. Une attitude inconcevable de la part des spectateurs. Surtout pour un match à domicile. Difficile donc de se concentrer et de réussir à donner le meilleur de soi-même. Pour preuve, Figo lui-même semble déboussolé et manque un penalty ! Lui aussi s'est mis à dos un public portugais qui a passé son temps à huer ses idoles d'hier. La foule est ingrate, dit-on. Elle n'a certainement pas supporté de voir les grecs profiter d'une erreur de marquage pour prendre l'avantage (47e). D'autant plus que les grecs étaient réduits à dix depuis la demi-heure de jeu... Les portugais jouaient de malchance, car outre le penalty manqué de Figo, le gardien grec empêcha par deux fois Pauleta d'ouvrir le score. Mais la troisième fût la bonne : un superbe tir placé de Pauleta permit aux portugais d'égaliser (60e). Juste après, le Parisien avait la possibilté de doubler la mise, mais c'est le poteau qui sauva les grecs... Décidemment, une soirée bien morose pour les lusitaniens.

Portugal - France (espoirs) : 1-2

Les individualités ne font pas une équipe. Cet adage s'est vérifié à Guimarães, lors des 8es de finale de l'Euro Espoirs. Face à la solidité déf ensive de l'équipe de France et contre la rapidité et la puissance de feu de Cissé (auteur des deux buts français), les portugais n'ont pas su jouer en équipe. Isolés, marqués, les joyaux lusitaniens (Cristiano Ronaldo, Ricardo Quaresma) ont montré leurs lacunes. Ils ne sont encore que des stars en devenir, avec beaucoup de choses à apprendre. La France a dominé parfaitement les débats. Malgré un but marqué très tôt (Jorge Ribeiro 5e) et qui a fait illusion pendant quelques minutes, les portugais n'ont pas réussi à contrer des joueurs français nettement supérieurs. La France semble avoir pris une sérieuse option sur la qualification pour l'Euro espoirs. Le match retour de mardi soir, à Clermont-Ferrand s'annonçait passionnant... et le Portugal s'est qualifié aux pénalties (4-1 pen, 2-1 ap).

FC Porto : inauguration du Stade du Dragon

C'est face au prestigieux FC Barcelone que le FC Porto a inauguré le splendide Stade du Dragon dans lequel se déroulera en juin le premier match de l'Euro 2004. Même si les entraîneurs n'ont pas voulu prendre de risques et ont aligné de nombreux joueurs issus des équipes jeunes ce match de gala a attiré la grande foule. 52 000 personnes ont ainsi assisté à la victoire de leurs favoris (2-0) sur l' équipe réserve des catalans (Derlei 56e, Hugo Almeida 68e). Si le résultat est flatteur et restera dans les annales du club nordiste, le match quant à lui fût bien terne, voire ennuyeux par moments. De plus, tous les particpants se sont plaints de la pelouse qui ne semble pas encore en état de supporter les crampons pendant 90 minutes. Mais Dieu que le stade est beau !

Benfica : encore une glissade

Le Benfica a encore une fois manqué le coche. L'occasion était pourtant trop belle de se replacer en seconde position, juste derrière le FC Porto et devant le Sporting. Mais pour leur dernier match en retard, les rouges de Lisbonne n'ont pas su saisir cette chance. Pire. Ils laissent même le doute s'installer sur leurs réelles possibilités de damner le pion au leader incintesté, le FC Porto. Face à un tel spectacle, le public se pose de sérieuses questions sur le Benfica de Camacho.

Non seulement les prestations sont décevantes et les résultats juste satisfaisants, mais on s'étonne du nombre incroyable de blessés qui handicapent lourdement l'équipe-type. En effet, les habituels titulaires Luisão, Petit, Nuno Gomes et Geovanni étaient forfaits ou sont sortis sur blessure au cours du match ! sans parler du cas de Mantorras, dont on attend encore le retour sur les pelouses... Outre les doutes sur son état physique, l'équipe ne se montre pas à la hauteur de l'engouement populaire que suscite encore ce club mythique, ni digne de son nouveau et somptueux stade.

Mercredi, le Benfica a livré une fois de plus un match bien terne à Funchal. Mené au score par un Marítimo coriace (65e), le Benfica ne doit son salut qu'à un éclair de génie de Simão (82e). Le point du match nul est un moindre mal devant le désert d'occasions créees. Camacho avoue ne pas comprendre lui-même le comportement des joueurs. Il a en tout cas du travail devant lui pour redonner confiance à une équipe bien fébrile et regagner les faveurs d'un public qui commence à perdre patience...

Tous les résultats :

Gil Vicente-Belenenses: 0-0
Marítimo-Académica: 0-2
Boavista-Nacional: 2-1
Braga-Amadora: 2-1
Rio Ave-Leiria: 3-0
Beira-Mar-Guimarães: 2-2
Alverca-Benfica: 0-3
Moreirense-FC Porto: 1-1
P. Ferreira-Sporting: 1-2

Classement :

1 FC Porto 29 points
2 Sporting 22 pts
3 Benfica 21 pts
4 Braga 21 pts
5 Boavista 20 pts
6 Beira-Mar 20 pts
7 Marítimo 19 pts
8 Nacional 15 pts
9 Belenenses 14 pts
10 Académica 14 pts
11 Alverca 13 pts
12 Rio Ave 13 pts
13 Gil Vicente 12 pts
14 Moreirense 12 pts
15 U. Leiria 11 pts
16 V. Guimarães 9 pts
17 P. Ferreira 6 pts
18 E. Amadora 4 pts

La 12e journée (30/11) :

Toutes les rencontres :

E. Amadora-Boavista
Sporting-Braga
U. Leiria-P. Ferreira
Benfica-Rio Ave
FC Porto-Gil Vicente
Guimarães- Alverca
Académica-Beira-Mar
Belenenses-Marítimo
Nacional-Moreirense

Merci, et à la semaine prochaine pour une nouvelle édition !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Soutenez-nous, cliquez sur
Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Varane classé à la 7eme place du Ballon d'or ...

Pas normal, il aurait du être mieux classé
Normal, place méritée

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB