Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Gonalons, le Gone pressé
Par Patrick Juillard - Le Portrait De La Semaine, Mise en ligne: le 21/10/2009 à 09h39
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Entré en jeu à Liverpool en remplacement de Cris, blessé, le milieu défensif Maxime Gonalons a rayonné à un poste inhabituel pour lui, sortant d'Anfield en héros grâce à son but égalisateur. Gros plan sur un joueur dont on devrait rapidement entendre reparler.

Gonalons, le Gone pressé

43e minute de jeu, mardi soir, Anfield Road : alors que Liverpool vient d'ouvrir la marque face à Lyon, Cris, victime d'un choc à la tête, est contraint de céder sa place. Sur le panneau du quatrième arbitre brille le numéro 41. Celui de Maxime Gonalons (20 ans, 3 matches de L1 cette saison). Passé professionnel cet été, le jeune milieu défensif, va devoir faire oublier le Brésilien et trouver rapidement ses marques aux côtés de Jérémy Toulalan, promu chef de défense. Pas facile pour un troisième match de C1, après deux entrées en jeu face à la Fiorentina et à Debrecen. Mais le pari de Claude Puel va vite s'avérer payant. Avec un travail défensif sans relâche et une belle qualité de relance (66% de passes réussies), le Gone se montre à la hauteur. Mieux, il devient le héros du soir en inscrivant d'un coup de tête opportuniste le but de l'égalisation lyonnaise.

«Pas donné à tout le monde»

Interrogé après la rencontre, Maxime Gonalons est revenu sur son exploit. «J'ai l'impression de vivre un rêve, a déclaré le jeune homme au micro de Canal +. Ce n'est pas donné à tout le monde de marquer à Anfield Road. C'est quelque chose que je ne vais pas oublier. C'est mon premier but avec les pros, je ne vais pas l'oublier.»

Un coup de maître qui en rappelle un autre, réussi fin 2007 en ces mêmes lieux, par un certain Mathieu Valbuena. Dans la foulée, le petit meneur de jeu s'était imposé comme titulaire à l'OM. Il est encore un peu tôt pour dire si Maxime Gonalons fera de même dans les semaines et les mois à venir. Mais le pur produit du centre de formation lyonnais a fait preuve d'une grande intelligence de jeu, dans sa coordination avec Jérémy Toulalan comme dans ses remontées de balle. Son secret ? Affaibli la saison dernière par une maladie, le jeune joueur dit avoir craint pour la suite de sa carrière. Ce qui ne tue pas rend plus fort, et Maxime Gonalons assure en tirer aujourd'hui une grande rage de vaincre. Les Reds l'ont constaté à leurs dépens mardi soir. Ils ne sont sans doute pas les derniers à le faire.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Soutenez-nous, cliquez sur
Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Recommandez Maxifoot avec
google
Sondage Maxifoot
Quelles sont les chances du PSG d'éliminer le tenant du titre de la Ligue des Champions, le Real Madrid en 8es de finale ?

100%
90%
80%
70%
60%
50%
40%
30%
20%
10%
0%

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
Quel avenir pour les
U19
CHAMPIONS D'EUROPE
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB