Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon a des étoiles plein les yeux
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 19/08/2009 à 22h37
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Emmené par un Lisandro époustouflant, l'Olympique Lyonnais a réalisé une grosse prestation face à Anderlecht ce mercredi soir. Vainqueur 5-1, le club rhodanien a pratiquement assuré sa participation à la Ligue des Champions cette saison.

Lyon a des étoiles plein les yeux

Avant cette rencontre, les Lyonnais se disaient prêts. On attendait tout de même le coup d'envoi de ce troisième tour préliminaire aller de la Ligue des Champions pour s'en persuader. Force est de constater que les hommes de Claude Puel n'avaient pas menti. Auteur d'une première période fantastique, l'OL s'est facilement imposé 5-1 face à Anderlecht ce soir. Emmené par un Lisandro épatant, au point d'avoir fait déjà oublier ou presque Karim Benzema dans l'esprit des supporters rhodaniens, le club septuple champion de France est déjà prêt à entrer sur la piste aux étoiles.

Les buts

- A la 9e minute, l'OL obtient un bon coup franc aux 20 mètres, plein axe. Pjanic se charge de le tirer. Le Bosniaque place le ballon sous la barre d'un Proto scotché sur sa ligne (1-0).

- A la 14e minute, Lisandro s'échappe dans le dos de la défense belge. L'Argentin parvient à dribbler Proto mais le gardien d'Anderlecht l'accroche dans la surface. L'ancien joueur de Porto se charge lui-même de transformer le penalty (2-0).

- A la 39e minute, bien décalé sur le flanc droit, Bastos rentre dans l'axe, et, aux 25 mètres, place une frappe terrible du gauche qui heurte le montant droit de Proto avant de finir au fond des filets. Superbe (3-0) !

- A la 41e minute, sur le côté gauche, Lisandro dédouble sur le côté gauche avec Cissokho avant de rentrer dans la surface et de servir Gomis au point de penalty. L'ancien Stéphanois place un plat du pied droit qui file entre les jambes de Proto (4-0).

- A la 57e minute, Suarez se joue de Bodmer et parvient à dribbler Lloris avant de glisser le ballon au fond des filets (4-1).

- A la 63e minute, Gomis se joue une nouvelle fois de la défense anderlechtoise. Bien lancé en profondeur par Bastos, l'international tricolore évite la sortie de Proto et redresse la course du ballon pour ajouter un nouveau but (5-1).

La prestation des Lyonnais

Dans les cages lyonnaises, Lloris s'est montré très vigilant. Notamment en première période en repoussant une tentative à bout portant de Suarez. Devant, Cris a allié les actes à la parole. Le Brésilien avait prévenu qu'il était revenu à son meilleur niveau. Le capitaine lyonnais a tenu ses promesses. A ses côtés, Bodmer a bien tenu son rang. A droite, Réveillère a livré un match sérieux. A gauche, Cissokho a prouvé ses qualités de contre-attaquant, mais il est parfois pris défensivement. Au milieu de terrain, Toulalan a récupéré de nombreux ballons. Källström a joué juste. A l'image de Pjanic, titulaire surprise au poste de meneur de jeu. Le Bosniaque a rapidement mis l'OL sur la voie du succès en délivrant un superbe coup franc. Bastos, positionné sur le flanc droit, semble avoir enfin trouvé ses marques. Le Brésilien a inscrit un but magnifique. Aligné sur le côté gauche, Lisandro fut de tous les bons coups. L'Argentin est déjà le leader de cette équipe. En pointe, Gomis s'est beaucoup démené. S'il est encore un peu brouillon dans le jeu, l'ancien Stéphanois est en revanche déjà très actif face au but adverse.

La prestation des Anderlechtois

Impuissant, Proto a vécu un véritable calvaire ce soir dans les cages d'Anderlecht. Devant lui, le duo Juhasz-Deschacht s'est plutôt bien défendu face à Gomis mais a en revanche souffert le martyre quand Lisandro venait se placer en pointe. A gauche, Van Damme a souvent vu Bastos partir dans son dos ou le laisser sur place lorsqu'il rentrait dans l'axe. De l'autre côté, Wasilewski a pris le bouillon d'un bout à l'autre de la partie. Au milieu de terrain, le duo Polak-Biglia n'a jamais existé. A gauche, le pourtant talentueux Boussoufa n'a jamais brillé. A droite, Gillet a été relativement discret même s'il a parfois su partir dans le dos de Cissokho. Devant, Suarez a eu le mérite de se battre et de réduire le score. A ses côtés, De Sutter a tenté de décrocher pour amener le danger devant les buts lyonnais mais sans succès.

L'homme du match : Lisandro (Lyon)

Enorme ! Déjà très performant au Mans puis contre Valenciennes, l'Argentin a encore élevé son niveau ce soir. De tous les bons coups, l'ancien buteur de Porto en a fait voir de toutes les couleurs à la défense anderlechtoise. Avec un Lisandro à ce niveau, l'OL peut déjà s'attendre à des jours heureux.

La note du match : 16/20

Cette partie entre Lyon et Anderlecht, malgré la chaleur étouffante sur Gerland, fut de très bonne facture. Notamment en première période, où les Lyonnais ont livré un véritable récital. Des buts, des occasions, du jeu, ça sentait bon la Ligue des Champions !

Vainqueur 5-1 d'Anderlecht ce soir, l'Olympique Lyonnais a pratiquement assuré sa participation à la Ligue des Champions cette saison. Seule une véritable catastrophe au match retour pourrait l'en empêcher.


Ligue des Champions / Troisième tour préliminaire aller
Lyon 5-1 Anderlecht (4-0)
Stade Gerland (Lyon)
Arbitre : M. Wolfgang Stark (Allemagne)
Buts : Pjanic (9e), Lisandro (14e, sp), Bastos (39e), Gomis (41, 63e) pour Lyon ; Suarez (57e) pour Anderlecht
Avertissements : Proto (14e), Van Damme (15e), Suarez (66e) pour Anderlecht

Lyon : Lloris - Réveillère, Cris (cap.), Bodmer, Cissokho - Pjanic, Toulalan, Källström (Makoun, 63e), Bastos – Lisandro (Delgado, 71e), Gomis (Ederson, 81e). Entr. : Claude Puel.

Anderlecht : Proto - Wasilewski, Juhasz, Deschacht (cap.), Van Damme – Gillet (Legear, 46e), Polak, Biglia, Boussoufa - Suarez, De Sutter (Lukaku, 71e). Entr. : Ariel Jacobs.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Votre position concernant la SuperLeague ?

POUR
CONTRE
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB