Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Barça, le prix du succès
Par Patrick Juillard - Actu Espagne, Mise en ligne: le 29/07/2009 à 10h27
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le FC Barcelone a présenté les comptes de l'exercice 2008-2009. Les principaux indicateurs sont au vert, avec un bénéfice de 8,8 millions d'euros et un budget pour 2009-2010 atteignant les 405 millions d'euros. Mais le triplé historique a également coûté cher au club, contraint de solliciter de nouveaux crédits.

Barça, le prix du succès

Les bons comptes font les bons amis. Ils peuvent aussi faire les grands clubs. C'est notamment le cas du FC Barcelone, qui a enfin pu mener à bien cette semaine l'échange Zlatan Ibrahimovic-Samuel Eto'o. Une grande nouvelle n'arrivant jamais seule, la formation catalane en profite pour présenter le bilan économique de sa campagne 2008-09, marquée par le triplé historique Ligue des Champions-Championnat-Coupe d'Espagne. «L'exercice s'est conclu sur un bénéfice de 8,8 millions d'euros» , indique le Barça sur son site officiel, chiffrant les revenus d'exploitation à 384,8 millions d'euros, les frais d'exploitation à 362,4 millions d'euros et les frais financiers à 13,6 millions d'euros.

Le chiffre le plus impressionnant est celui du budget : il atteindra le niveau record de 405 millions d'euros. A titre de comparaison, le club avait annoncé pour la saison 2007-2008 un bénéfice net de 10,1 millions d'euros sur un chiffre d'affaires de 309 millions d'euros, tablant sur un budget de 380 millions pour la saison qui vient de s'achever. La formation blaugrana précise encore que, pour l'exercice 2008-09, les revenus ont progressé de 51 millions d'euros, notamment en raison de nouveaux contrats publicitaires.

202 millions d'euros de dettes

Tout irait presque pour le mieux. Mais le succès a un prix : les dépenses ont augmenté, principalement en raison des primes payées aux joueurs (16 millions pour la C1, 9 pour la Copa del Rey). Ce trop-plein de succès a obligé le club à solliciter de nouveaux crédits, dont un prêt-relais de l'ordre de 29 millions d'euros. La dette totale, qui s'élevait au 30 juin 2008 à 190 millions d'euros, atteint un an plus tard les 202 millions d'euros. Pour reprendre les termes de Xavier Sala i Martin, président de la commission économique du Barça : «les titres sont bons à moyen terme, mais ne représentent que des coûts à court terme.» C'est ce que l'on a coutume d'appeler des soucis de riche.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB