Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'OL l'a fait !
Par Sébastien Kamienny - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 10/03/2004 à 00h19
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

C'est à l'issue d'un match très sérieux que les Lyonnais se sont qualifiés pour les quarts de finale (1-0). La Real Sociedad n'a pas réussi à inquiéter un Olympique Lyonnais solide et appliqué. L'objectif est enfin atteint !

L'OL l'a fait !

Les données de la rencontre

Ce match opposant Lyon (second du championnat de France) à la Real Sociedad (quatorzième de Liga), pour une place en quart de finale de la Champions's League était sans doute la rencontre la plus importante de la saison pour les deux équipes. D'un côté l'Olympique Lyonnais certainement plus fort lorsqu'il joue comme il sait le faire, avantagé par le soutien de son public et surtout par sa victoire (0-1) au match aller et qui devait prendre le jeu à son compte tout en restant relativement prudent.

En face, la Real Sociedad qui a toujours inscrit deux buts sur terrain adverse lors de cette compétition et qui si elle respectait cette statistique, pouvait fort bien se qualifier. D'autant plus que ayant un but de retard, les espagnols ont abordé la partie en ayant rien à perdre et en proposant du jeu, sans pour autant prendre trop de risques, puisque Raynald Denoueix avait laissé sur le banc un de ses attaquants, Kahveci Nihat.

Les principaux faits du match

- Ballon en profondeur sur l'aile gauche pour Xabi Alonso qui se trouve seul face à Grégory Coupet. L'espagnol se jette le pied en avant et téléscope Coupet qui sortait. Ce dernier paraît sérieusement touché à la main (4')

- Rémi Vercoutre le gardien remplaçant accélère son échauffement, il va remplacer Coupet (7')

- Juninho récupère un ballon dans son camp, il accélère et lance un contre. Les Lyonnais sont en supériorité numérique, le Brésilien plein axe décale Sydney Govou sur le côté droit mais celui-ci pousse trop son ballon et ne parvient pas à centrer pour Peguy Luyindula seul au second poteau (14')

- Superbe frappe toute en puissance de Michael Essien de 40 mètres, suite à un décalage de Govou. Le tir est cadré mais Lopez Alberto est sur la trajectoire et capte le ballon (19')

- Très belle frappe pied gauche à la limite de la surface de réparation de Mikel Aranburu qui passe au ras du montant droit de Vercoutre (31')

- Coup-franc lointain de Juninho qui passe de peu à côté du but basque. Alberto était sur la trajectoire (43')

- Récupération de Dhorasoo à gauche de la surface de réparation qui ne voit pas que Alberto n'est plus dans son but. Ensuite sa frappe n'inquiète pas le portier espagnol replacé (46')

- Centre tir de Xabi Alonso sur un bon décalage de Kovacevic mais Vercoutre bien placé se saisi de la balle (48')

- 0-0 à la mi-temps, pour le moment Lyon est en quarts mais la qualification ne tient qu'à un fil

- Coup-franc de Juninho décalé à gauche de la surface mais Alberto bien placé s'empare du ballon (65')

- Encore un coup-franc de Juninho, cette fois c'est décalé sur la droite et à la limite de la surface. La frappe est vicieuse car ne demandait qu'à être coupée par une tête lyonnaise mais finalement ça se termine dans les bras d'Alberto (67')

- Enorme occasion de Luyindula dans les six mètres mais son plat du pied est stoppé au tout dernier moment par Alberto (71')

- Enième coup-franc de Juninho, pour la tête de Essien qui passe de peu à côté du but basque, ça se rapproche (72')

- Sauvetage d'urgence de Deflandre. Sur un corner, une tête espagnole prenait tout droit le chemin du but lyonnais sans l'intervention de Deflandre sur sa ligne (75')

- Très beau mouvement collectif qui aboutit à un débordement et à un centre en retrait de Luyindula pour Juninho qui reprend du plat du pied gauche pour glisser le ballon au fond du but d'Alberto avec l'aide du poteau (1-0, 76')

La prestation de Lyon

C'est tout d'abord dans la rigueur que Lyon a gagné son match. Bien que ne jouant pas vraiment en première période, les Lyonnais ont réussi à gérer la partie. En effet, ils ont laissé la Real faire courir le ballon loin de leur but en ne faisant pas de pressing mais en étant très bien en place. Leur excellente organisation leur a permis de récupérer le ballon sans trop dépenser d'énergie. En seconde période, les Gones ont bien mis en place leur jeu perturbant ainsi la Real Sociedad a commencé à commettre beaucoup de fautes. Les lyonnais se sont alors montrés de plus en plus dangereux et ont tout à fait logiquement fini par inscrire un but par Juninho qui sans être excellent, s'est encore une fois montré décisif. Dhorasoo a touché beaucoup de ballons et a énormément apporté offensivement par ses accélérations balle au pied, tout comme Govou. Mickaël Essien a été très présent dans la récupération, permettant à la défense de ne pas trop souffrir. Edmilson aura lui su crééer une véritable cohésion défensive comme à son habitude, contribuant ainsi à conserver la cage lyonnaise inviolée. Maoulida a été aussi très en vue durant la rencontre, il a parfaitement bloqué son couloir gauche, empêchant la Real Sociedad de développer son jeu sur ce côté. Vercoutre qui a eu la lourde tâche de remplacer Coupet après seulement un quart d'heure de jeu, est très bien rentré dans le match faisant une prestation sobre.

La prestation de la Real

Les espagnols ont très bien su faire circuler le ballon au milieu du terrain, afin d'essayer de faire courir leurs adversaires. Toutefois les basques, très explosifs dans la récupération ont manqué justement de cette explosivité dans les 25 mètres adverses, ne pouvant pas dans ces conditions inquiéter la défense de l'OL. Leur jeu a donc fait souffrir Lyon sans pour autant le mettre en danger. Dès lors ce fût difficile pour les Basques qui devaient absolument inscrire des buts pour se qualifier. D'autant plus que l'on a vu les joueurs ibériques perdre souvent la possession du ballon sur des petites erreurs techniques. Ce qui peut s'expliquer par l'énergie dépensée dans la récupération. Au fur et à mesure que Lyon mettait son jeu en place, la Real ne faisait plus aussi bien circuler le ballon. Ceci s'est alors traduit par l'augmentation du nombre de fautes commises par Sociedad. Individuellement, Valéry Karpin a été très bon mais s'est trouvé à la limite du carton rouge. En effet, le Russe certainement surmotivé a été l'auteur de nombreuses fautes mais il a aussi brillé par ses accélérations et ses bonnes passes dans le dos de la défense. Kovacevic a pesé sur la défense et a gagné de nombreux duels aériens. Enfin, Alberto a su retarder l'échéance par de nombreux arrêts déterminants.

Même si l'OL n'a pas été l'auteur d'un grand match au niveau du spectacle, l'essentiel a été acquis, à savoir la qualification. Le sérieux et surtout le talent de cette équipe ont permis une bonne gestion de la rencontre. Et l'on peut retenir que Lyon a été très solide ce qui est essentiel lorsque l'on atteint ce niveau de la compétition. Maintenant, les quarts !!! 

L'essentiel des autres matchs

Chelsea qui était dans la même position que Lyon avant les matchs retours (victoire 1-0 à l'aller), s'est également qualifié pour les quarts de finale en concédant un score nul à domicile 0 à 0. La seule chose à retenir est donc la présence des Blues au tour suivant de la Champions's League.

Première surprise de ces huitièmes de finale, l'élimination de la Juventus de Turin qui s'est inclinée 1 but à 0 au Stadio Del Alpi face au Deportivo La Corogne sur un but de Pandiani (12'). La Juve avait été défaite sur le même score à l'aller.

La seconde surprise et peut-être pas la dernière, est l'élimination de Manchester United par le FC Porto. Les portugais ont réussi a obtenir un match nul (1-1) plutôt flatteur à Old Traford, qui leur permet de ramener la qualification d'Angleterre après s'être imposé à domicile à l'aller (2-1).


La fiche technique :

O Lyonnais-Real Sociedad : 1-0 (0-0)
Stade Gerland
37 000 spectateurs environ
Temps frais et nuageux, terrain souple
Arbitre : Mike Riley (Angleterre)
Buts : Juninho (76’)
Avertissements : Edmilson (34’), V. Karpin (42’), Jauregui (64’), Schurrer (66’)

Lyon : G. Coupet (R. Vercoutre, 16’), E. Deflandre, Edmilson, P. Müller, V. Dorhasoo (Jérémie Berthod, 86’), M. Diarra, M. Essien, Juninho, , S. Govou , P. Luyindula (Giovane Elber, 82’) , F. Malouda

Real Sociedad : L. Alberto, A. Lopez Rekarte, L. Potillon, G. Schürrer (Oscar De Paula, 84’), B. Alkiza, X. Alonso, Javier De Pedro, 59’), M. Aranburu (Kahveci Nihat, 59’), I. Gabilondo, I. Jauregui, V. Karpin, D. Kovacevic



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Avec déjà 8 points d'avance sur Chelsea et Leicester, et 9 points d'avance sur Man. City, Liverpool sera t-il champion de Premier League cette saison ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB