Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Equipe de France : Camavinga comme un grand

Par Romain Lantheaume - Equipe De France, Mise en ligne: le 09/09/2020 à 14h13
Taille du texte: Email Imprimer

Plus jeune international français depuis 1914, le milieu de terrain Eduardo Camavinga s'est montré à son avantage pour sa première sélection en entrant en jeu mardi contre la Croatie (4-2).

Equipe de France : Camavinga comme un grand
Baptême du feu réussi pour Camavinga !

Considéré comme l'un des plus grands talents de sa génération, Eduardo Camavinga (17 ans) représente le futur de l'équipe de France, c'est indéniable, s'il ne se perd pas en route. Mais le milieu de terrain est en train de prouver qu'il faut également compter sur lui au présent !

Mardi, la pépite du Stade Rennais a en effet fêté sa première sélection en remplaçant N'Golo Kanté à la 63e minute du match de Ligue des Nations contre la Croatie (4-2). Plus jeune joueur à porter le maillot bleu depuis un certain Maurice Gastiger en 1914, le Breton a semblé hermétique à la pression, lui qui a séduit son monde durant la demi-heure passée sur le terrain.

D. Deschamps – «le potentiel pour revenir»

Récupérations, projections vers l'avant, sérénité balle au pied : le natif du Cabinda a étalé son talent, comme il le fait chaque semaine en club. Avec aussi la même audace, comme le prouve sa tentative cadrée de l'extérieur de la surface qui a fini dans les gants de Dominik Livakovic. Avec plus de réussite, le Tricolore aurait même pu fêter sa première cape par une passe décisive pour Anthony Martial, devancé de justesse devant le but. Si la dernière demi-heure plus aboutie des Bleus a coïncidé avec l'entrée du Rennais, ce n'est d'ailleurs sûrement pas un hasard… En l'absence de Paul Pogba et de Tanguy Ndombélé, testés positifs au coronavirus, de Blaise Matuidi, à l'avenir en Bleu incertain après son transfert à l'Inter Miami, et de Corentin Tolisso, ménagé, s'il y a un milieu de terrain qui a marqué des points ce mois-ci, c'est bien Camavinga, nettement plus convaincant que Steven Nzonzi et Adrien Rabiot.

«Je lui avais demandé de garder son naturel. Même sans public, porter le maillot de l'équipe de France, c'est un poids, une responsabilité. Mais il est tellement à l'aise. Sur le plan athlétique, il est bien, et il a une capacité d'utilisation du ballon qui fait que, malgré son âge, il dégage une sérénité, une tranquillité», a apprécié le sélectionneur Didier Deschamps devant les médias, avant de conclure par un message : «Il a le potentiel pour revenir.» Si le technicien se devait de rester sobre pour inciter Camavinga à garder les pieds sur terre, les observateurs ont, eux, fait preuve de moins de retenue.

Camavinga ne s'enflamme pas

«Camavinga, auteur pour moi d'une entrée fracassante. Le gamin n'a pas perdu un ballon, a délivré une bonne frappe et un centre en retrait pour Martial qui aurait pu être décisif, offert des prises de balle et des relances toujours propres…», a souligné le consultant de Canal+, Pierre Ménès, sur son blog, en encensant «un joueur formidable à l'avenir radieux». De l'autre côté des Pyrénées, où le prodige est bien connu en raison de l'intérêt du Real Madrid, le journal Marca n'hésite pas à parler de «diamant à l'état brut», qui a «fait ce qu'il voulait» sur le terrain. «Camavinga est déjà l'un des noms qui restera à jamais dans l'histoire du football français» , prédit même le média portugais Record.

Le Tricolore ayant également séduit ses coéquipiers dans la vie de groupe, sa présence dans la prochaine liste de DD n'aurait rien d'étonnant. «Je voudrais revenir, mais avant, je dois me concentrer sur le fait d'être performant avec mon club», a tempéré le principal intéressé avec beaucoup de maturité au micro de TF1. Quel phénomène !

D'après vous, Camavinga va-t-il dès à présent gagner sa place dans le groupe France ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

PSG
OM
Lyon
Lille
St-Etienne
Monaco
Lens
Bordeaux
Nantes
Rennes
Nice
Strasbourg
Metz
Montpellier
Reims
Une autre (Nîmes, Dijon, Brest, Lorient, Angers)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB