Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Grâce à un bijou de Kimmich, le Bayern plie la Bundesliga ! - Débrief et NOTES des joueurs (Dortmund 0-1 Bayern)

Par Romain Lantheaume - Actu Allemagne, Mise en ligne: le 26/05/2020 à 20h35
Taille du texte: Email Imprimer

Victorieux ce mardi sur le terrain du Borussia Dortmund (1-0), le Bayern Munich a fait un immense pas vers le titre de champion d'Allemagne en reléguant son dauphin à 7 points grâce à un superbe lob de Kimmich.

Grâce à un bijou de Kimmich, le Bayern plie la Bundesliga ! - Débrief et NOTES des joueurs (Dortmund 0-1 Bayern)
Kimmich a probablement inscrit le but du titre.

Le Bayern Munich assomme la Bundesliga ! Vainqueur (1-0) sur la pelouse du Borussia Dortmund ce mardi à l'occasion du choc de la 28e journée, le cador bavarois a relégué son dauphin à 7 points à 6 journées de la fin et fait un immense pas vers un nouveau titre.

Secoués en première période, les Roten ont bien maîtrisé ce "Klassiker" une fois en tête.

Håland ne traîne pas

Même sans public, et avec pour seuls encouragements les chants de supporters diffusés par la sono, le BvB entrait bien dans le match et il ne fallait que 30 secondes à l'opportuniste Håland pour obliger Boateng à réaliser un sauvetage sur sa ligne ! Plus incisifs, notamment en contre, les hommes de Lucien Favre pensaient même ouvrir le score par Guerreiro, dont le but était refusé à juste titre pour hors-jeu.

Kimmich, quelle inspiration !

Sur le fil du rasoir en défense, les visiteurs commençaient ensuite à répliquer en confisquant le ballon et s'approchaient peu à peu du but de Bürki. Après une première alerte qui obligeait Piszczek à sauver sur sa ligne, Coman testait le portier, qui s'interposait. Au terme d'une période plus équilibrée, le Bayern appuyait sur l'accélérateur avant la pause. Présent pour repousser une reprise de Goretzka, Bürki, avancé, se montrait en revanche beaucoup moins inspiré face à Kimmich qui ouvrait le score d'un subtil ballon piqué (0-1, 43e). Superbe !

Dortmund perd le fil

Sonnés, les locaux avaient du mal à s'en remettre et souffraient au retour des vestiaires malgré les entrées de Can et Sancho, nonchalant et qui multipliait les pertes de balle. Livré à lui-même, Bürki devait s'employer face à Lewandowski et Müller pour éviter d'encaisser le but du break. Malgré une grosse occasion pour Håland, contré par le bras de Boateng, puis la frappe lourde de Dahoud, repoussée par Neuer, Dortmund restait trop imprécis pour véritablement inquiéter le Bayern dans ce second acte plus décousu.

On sentait que le soutien du public manquait au BvB pour retrouver un second souffle et, en face, Lewandowski avait la balle de break qu'il expédiait sur le poteau ! Pas de quoi contrarier Hans-Dieter Flick et sa bande, qui réalisent une excellente opération.

La note du match : 5,5/10

La bande sonore avec des chants de supporters diffusés tout au long du match a servi de cache-misère, mais il nous faudra encore du temps pour nous habituer à ces huis clos alors que le Mur Jaune aurait dû être déchaîné pour cette affiche. Ce contexte particulier n'a pas vraiment pesé au cours de la première période très plaisante et sans temps mort. En revanche, la nette baisse de rythme du BvB aura débouché sur un second acte nettement moins agréable.

Le but :

- Sur une remise de Coman qui fait suite à une partie de billard, Kimmich repère la position avancée de Bürki et punit le portier d'un subtil piqué du droit quasi instantané devant la surface. Fébrile, le gardien touche le ballon en vain. Magnifique (0-1, 43e) !

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Joshua Kimmich (8/10)

Si le Bayern a fait un pas décisif vers un nouveau titre de champion, il peut remercier son milieu de terrain, auteur d'un but aussi important que savoureux. Au-delà de cette inspiration, l'Allemand a livré un match plein de combativité, avec un travail de sape conséquent à l'entrejeu, se battant sur chaque ballon pour freiner les actions adverses. Ses récupérations hautes ont aussi permis de lancer plusieurs offensives.

BORUSSIA DORTMUND :

Roman Burki (4) : avancé puis fébrile sur son intervention de la main, le gardien du BvB permet à Kimmich d'inscrire le bijou qui fait basculer ce «Klassiker» . Dommage car le Suisse a globalement signé un bon match avec notamment des arrêts face à Goretzka puis Lewandowski et Müller. Contrairement à son équipe, il aura eu le mérite de rester dans le match après son erreur.

Manuel Akanji (4) : match compliqué pour le défenseur axial gauche qui aura été en difficulté face à Coman et Pavard. Le Suisse n'est absolument pas parvenu à fermer son côté.

Mats Hummels (6) : auteur d'interventions très justes face à Lewandowski, le défenseur central a globalement tenu son rôle de patron, malgré un carton jaune reçu très tôt. Ses tacles ont soulagé sa défense même s'il a parfois été dépassé par la vivacité de Coman et Gnabry.

Lukasz Piszczek (6) : malgré ses 34 ans, le défenseur a été prolongé récemment et on comprend pourquoi. Auteur de plusieurs interventions décisives, le Polonais s'est notamment distingué par une talonnade sur la ligne pour repousser une balle de but de Gnabry. Remplacé à la 80e minute par Mario Götze (non noté).

Achraf Hakimi (5,5) : si le BvB a globalement sombré après la pause, le piston droit a eu le mérite de continuer à aller de l'avant pour ne jamais abandonner. Le Marocain a eu moins de réussite qu'à son habitude et il a même souffert avant la pause, à l'image de son dégagement raté qui aboutit sur l'occasion de Goretzka, mais il est toujours aussi précieux sur les remontées de balle en contre.

Mahmoud Dahoud (6) : une des bonnes surprises de ce match. Très en vue, le milieu de terrain s'est signalé par plusieurs montées, lui qui oblige notamment Neuer à deux parades sur des frappes lointaines. Remplacé à la 85e minute par Axel Witsel (non noté).

Thomas Delaney (4) : trop effacé, le milieu de terrain n'a pas suffisamment pesé sur ce match, notamment dans la construction du jeu. Remplacé à la 46e minute par Emre Can (5,5), qui a apporté toute son agressivité dans l'entrejeu mais qui aura symbolisé la seconde période trop brouillonne du BvB.

Raphaël Guerreiro (5) : pas de but cette fois pour le piston gauche, mais une activité très intéressante dans son couloir. Malgré quelques passages à vide au fil du match, l'ancien Lorientais s'est distingué avec plusieurs retours et quelques déboulés dans le camp adverse.

Thorgan Hazard (5,5) : percussion, fausses pistes, combinaisons… Le Belge a proposé un éventail assez complet de sa panoplie, mais il lui aura manqué l'efficacité dans la zone de vérité, à l'image de son gros raté en seconde période, lorsqu'il est finalement signalé hors-jeu.

Erling Håland (5) : il aurait pu devenir le héros de ce «Klassiker» après seulement 30 secondes mais Boateng a sauvé sa tentative trop molle sur la ligne. Par la suite, le Norvégien a bien senti les coups et profité des espaces laissés par la défense adverse, mais il a semblé nerveux et a péché dans le dernier geste, à l'image de son duel perdu face à Boateng. Sorti en boitant et remplacé à la 72e minute par Giovanni Reyna (non noté).

Julian Brandt (4) : moins en vue qu'à son habitude, le maestro du BvB s'est distingué sur quelques passes lumineuses en contre mais cela reste insuffisant par rapport à ce qu'on peut attendre d'un joueur de sa qualité. Remplacé à la 46e minute par Jadon Sancho (3), auteur d'une entrée catastrophique avec notamment trois pertes de balle consécutives dans son camp, provoquées notamment par sa nonchalance. S'il ne veut pas s'habituer à ce nouveau statut de remplaçant, l'Anglais va devoir se reprendre, et vite…

BAYERN MUNICH :

Manuel Neuer (5,5) : peu sollicité et suppléé sur sa ligne d'entrée par Boateng, le gardien allemand, récemment prolongé, a répondu présent sur la fin en restant attentif sur la tentative de Dahoud.

Benjamin Pavard (5,5) : match très correct de la part du latéral droit. Assez discret au départ pendant la période de domination adverse, le Français s'est progressivement porté vers l'avant avec de bonnes combinaisons à la clé, notamment avec son compatriote Coman.

Jérôme Boateng (8) : de retour à son meilleur niveau, le défenseur central a réalisé un match de patron ! Impérial face à Håland, l'Allemand s'est distingué avec trois interventions décisives dans la surface, la première après seulement 30 secondes de jeu en sauvant un tir du Norvégien sur sa ligne. La dernière est plus litigieuse puisqu'il contre la frappe d'Håland du bras en glissant, mais comme l'arbitre n'a pas bronché... Remplacé à la 85e minute par Lucas Hernandez (non noté).

David Alaba (6) : si Boateng lui a volé la vedette, le défenseur central n'en a pas moins rendu un match très propre avec une bonne présence dans les duels et des relances bien assurées.

Alphonso Davies (6) : après un début de match pas évident, où il a régulièrement été pris dans son dos, le latéral gauche a enchaîné les montées et régalé offensivement. Toujours aussi précieuse, sa pointe de vitesse lui permet d'effecteur un retour aussi salvateur qu'impressionnant dans les pieds d'Håland.

Leon Goretzka (6,5) : match très actif de la part de l'Allemand qui a fourni un travail important à la récupération et formé un duo efficace avec Kimmich. Auteur aussi de bonnes projections vers l'avant.

Joshua Kimmich (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Kingsley Coman (5,5) : très actif sur son aile droite, l'international français a multiplié les débordements et posé de vrais soucis à la défense adverse. En revanche, il aura péché dans le dernier geste avec trop de centres ratés malgré sa belle passe pour Gnabry sur la première grosse occasion bavaroise. Remplacé à la 73e minute par Ivan Perisic (non noté).

Thomas Muller (7) : encore un gros match de la part de l'Allemand ! Même s'il n'a pas marqué ou ne s'est pas montré décisif à proprement parler, l'attaquant a fourni d'énormes efforts à la récupération, ce qui a largement contribué à ralentir les offensives adverses. Toujours aussi rusé, il a bien combiné avec ses partenaires offensifs.

Serge Gnabry (5) : match assez neutre de la part de l'ailier allemand, auteur de bonnes percussions par moment mais qui a eu tendance à manquer de tranchant dans la zone de vérité. Remplacé à la 87e minute par Javi Martinez (non noté).

Robert Lewandowski (5,5) : longtemps bien muselé par la défense adverse, l'attaquant a dû se contenter de déviations et de courses destinées à aider ses coéquipiers. Il a eu plus d'espaces au cours de la dernière demi-heure, mais Bürki et le poteau ont mis en échec le Polonais.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Bundesliga allemande sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

BORUSSIA DORTMUND 0-1 BAYERN MUNICH (mi-tps: 0-1) - ALLEMAGNE - Bundesliga / 28e journée
Stade : Signal-Iduna-Park - Arbitre : Tobias Stieler

Buts : - J. Kimmich (43e) pour BAYERN MUNICH
Avertissements : M. Hummels (13e), M. Dahoud (67e), pour BORUSSIA DORTMUND - T. Müller (66e), A. Davies (74e), pour BAYERN MUNICH

BORUSSIA DORTMUND : R. Bürki - L. Piszczek (M. Götze, 80e), M. Hummels, M. Akanji - A. Hakimi, T. Delaney (E. Can, 46e), M. Dahoud (A. Witsel, 85e), Raphaël Guerreiro - T. Hazard, J. Brandt (J. Sancho, 46e) - E. Håland (G. Reyna, 72e)

BAYERN MUNICH : M. Neuer - B. Pavard, J. Boateng (L. Hernández, 85e), D. Alaba, A. Davies - J. Kimmich, L. Goretzka - K. Coman (I. Perisic, 73e), T. Müller, S. Gnabry (Javi Martínez, 87e) - R. Lewandowski

 VIDEO : le subtil piqué de Kimmich (après la pub éventuelle)

Le lob de Kimmich en image.

La rage de Kimmich sur son but (0-1, 43e).

Coman, ici face à Hakimi, a réalisé un match intéressant.

Håland termine tête basse.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Allemagne


Bundesliga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Voyez-vous le PSG éliminer l'Atalanta en quarts de finale de la LDC ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Bor. Dortmund

B
O
R
.

D
O
R
T
M
U
N
D
Banc des remplaçants Bayern Munich

B
A
Y
E
R
N

M
U
N
I
C
H
>remplacé par Götze, 80e6Piszczek
carton jaune, 13e6Hummels
>remplacé par Can, 46e4Delaney
>remplacé par Witsel, 85ecarton jaune, 67e6Dahoud
>remplacé par Sancho, 46e4Brandt
>remplacé par Reyna, 72e5Håland
>remplacé par Hernández, 85e8Boateng
carton jaune, 74e6Davies
but, 43e8Kimmich
>remplacé par Perisic, 73e5,5Coman
carton jaune, 66e7Muller
>remplacé par Martínez, 87e5Gnabry


MASQUER LA PUB