Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les remplaçants ont fait la différence ! - Débrief et NOTES des joueurs (TFC 0-2 OM)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 24/11/2019 à 22h59
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

En supériorité numérique durant plus d'une mi-temps, l'Olympique de Marseille s'est logiquement imposé à Toulouse (0-2), ce dimanche, en clôture de la 14e journée de Ligue 1. Les remplaçants, Valère Germain et Nemanja Radonjic, ont fait la différence dans le dernier quart d'heure pour permettre au club phocéen de reprendre la 2e place.

Les remplaçants ont fait la différence ! - Débrief et NOTES des joueurs (TFC 0-2 OM)
Radonjic a marqué son premier but avec l'OM.

Toulouse a cru tenir bon, à dix, durant plus d'une mi-temps. Mais l'occasion était trop belle pour l'Olympique de Marseille de confirmer, deux semaines après sa belle victoire sur l'Olympique Lyonnais (2-1).

A l'usure, le club phocéen a logiquement pris le dessus sur le TFC (0-2), ce dimanche, en clôture de la 14e journée de Ligue 1. Un troisième succès de rang qui permet aux hommes d'André Villas-Boas de reprendre la place de dauphin à Angers, et par la même occasion d'avoir une différence de buts positive (+1).

Le craquage de Moreira

Les Marseillais affichaient d'entrée leurs intentions. En mouvement, toujours vers l'avant, les visiteurs proposaient un jeu léché très plaisant à voir. Une domination technique assez nette et rapidement deux belles occasions pour Perrin et Rongier, qui butaient tour à tour sur un Reynet vigilant sur sa ligne. Malgré un léger sursaut toulousain, les Olympiens poussaient de plus en plus fort et passaient encore proches de l'ouverture du score sur une lourde frappe de Benedetto.

Mais au fil des minutes, les hommes d'André Villas-Boas baissaient en intensité. Face à une défense violette plus dense, la bande à Payet ne parvenait pas à trouver la profondeur. Et lorsque c'était le cas à de rares occasions, la dernière passe manquait systématiquement de justesse. De quoi donner confiance aux Pitchounes, voire même un peu trop pour Moreira, qui après intervention de la VAR, écopait logiquement d'un carton rouge direct pour une très vilaine faute à pleine vitesse sur le genou de Sarr.

Germain et Radonjic font la différence

Au retour des vestiaires, Payet pointait le bout de son nez et prenait le jeu à son compte. Mais les mouvements offensifs restaient désorganisés face à un bloc adverse qui ne tremblait pas. Plus inquiétant encore pour l'OM, c'était Toulouse qui se procurait la meilleure occasion du match avec une tête smashée de Sangaré sur laquelle Mandanda réalisait un arrêt réflexe du pied. Une chaude alerte qui réveillait définitivement Marseille.

Et c'était sur une action pourtant anodine que la différence se faisait. Profitant d'un alignement catastrophique de Dossevi, Payet offrait un caviar pour Benedetto, qui se débarrassait de Reynet pour délivrer l'OM (0-1, 76e). Un, puis deux pour la formation sudiste qui voyait Radonjic mystifier Rogel pour inscrire son premier but depuis son arrivée (0-2, 79e). Deux buts express qui suffisaient au bonheur des partenaires de Mandanda, solides 2es.

La note du match : 4,5/10

Vraiment pas un grand match de football. Et pourtant, les Phocéens ont bien commencé en proposant un jeu léché qui s'est rapidement estompé. Même lorsqu'ils ont été en supériorité numérique, les hommes d'André Villas-Boas ont eu du mal à accélérer le jeu pour emballer une rencontre décevante dans laquelle la passe décisive de grande de Payet pour Benedetto a été une des rares éclaircies.

Les buts :

- Après un débordement de Radonjic sur la droite, Germain hérite du ballon qu'il remet en retrait pour Payet. Le milieu offensif marseillais profite du mauvais alignement de Dossevi pour glisser une subtile passe dans la profondeur vers Benedetto, qui se débarrasse de Reynet avant d'ouvrir la marque dans le but vide (0-1, 76e).

- A gauche, Germain contre une tentative de passe de Sylla. Le ballon arrive dans les pieds de Radonjic, qui mystifie Rogel d'un crochet dévastateur avant de tromper Reynet d'une frappe enroulée au sol (0-2, 79e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Nemanja Radonjic (7,5/10)

Comme Germain, son entrée a été déterminante. A l'origine du premier but avec une percussion sur le côté droit, l'ailier serbe a tué la rencontre en inscrivant une jolie réalisation, la première depuis son arrivée à l'été 2018. Il aurait pu aggraver la marque à de nombreuses reprises par la suite mais il a manqué de lucidité dans le dernier geste. En tout cas, la différence avec Lopez a été criante.

TOULOUSE :

Baptiste Reynet (5) : deux beaux arrêts face à Perrin et Rongier qui n'ont pas suffi… L'infériorité numérique a beaucoup trop pesé en seconde période.

Steven Moreira (2) : mais quelle mouche a piqué le latéral droit ? Alors que le TFC revenait bien dans la partie, il a complètement craqué en taclant Sarr au niveau du genou droit. Résultat, un carton rouge direct logique qui a plombé son équipe.

Agustín Rogel (4) : absent depuis la 1ère journée en raison d'une grave blessure à la clavicule, le défenseur central a tenu 75 minutes avant d'exploser en plein vol. Il se fait martyriser par Radonjic sur le second but marseillais.

Nicolas Isimat-Mirin (5,5) : le joueur passé par Valenciennes n'a pas été mauvais, loin de là, en posant des problèmes à Benedetto dans les duels.

Issiaga Sylla (2,5) : beaucoup trop brouillon. Des contrôles ratés, des passes trop imprécises, un ballon perdu sur le second but et une fin de match cataclysmique face à Radonjic… Une sale soirée.

Mathieu Dossevi (3) : inexistant offensivement, l'ailier togolais doit encore se demander ce qu'il faisait sur le but de Benedetto. Son affreux alignement, 5 mètres derrière les autres défenseurs, a totalement plombé son équipe. Remplacé  à la 82e minute par Wesley Saïd (non noté).

Quentin Boisgard (6) : titulaire pour cette rencontre de prestige, le jeune milieu toulousain a répondu présent dans l'impact. Ses efforts incessants et sa faculté à se battre sur tous les ballons ont énormément gêné ses homologues marseillais.

Ibrahima Sangaré (6) : efficace à la récupération, le milieu toulousain a lui aussi posé de gros problèmes aux Marseillais dans les duels. Il ne passe pas loin de tromper Mandanda de la tête après l'heure de jeu.

Max-Alain Gradel (5) : une prestation mitigée. Il a été à l'origine de nombreuses percées toulousaines mais n'a vraiment pas aidé Sylla sur les phases de repli. Remplacé à la 84e minute par Aaron Leya Iseka (non noté).

Yaya Sanogo (4,5) : certes, l'attaquant toulousain n'est pas le plus élégant, mais son jeu dos au but a usé Kamara. Il a cependant été trop peu servi pour mettre le danger dans la surface.

Efthymios Koulouris (4,5) : une soirée frustrante pour l'attaquant grec, qui a dû céder sa place avant la pause suite au carton rouge de Moreira. Il s'est procuré une toute petite occasion ce soir. Remplacé à la 47e minute par Kelvin Amian (4), qui a balancé tous les ballons arrivés dans ses pieds.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (6) : le capitaine marseillais n'a pas eu grand-chose à faire. Mais il a sorti l'arrêt qu'il fallait devant Sangaré pour éviter que Toulouse ne prenne l'avantage. Décisif, puisque l'OM a fait la différence dans la foulée.

Bouna Sarr (6) : le latéral droit aurait pu ne pas terminer la rencontre après l'attentat de Moreira sur son genou. Sinon, une rencontre correcte malgré un manque d'audace sur le plan offensif.

Lucas Perrin (6) : avec les absences de Gonzalez et Caleta-Car, le jeune défenseur central n'a pas raté l'occasion de montrer un visage intéressant. Il obtient la première occasion du match de la tête mais bute sur Reynet. Il a répondu présent.

Boubacar Kamara (5,5) : replacé en défense centrale avec les nombreux absents, le Bleuet a eu quelques soucis dans ses duels avec Sanogo, qui ne lui a pas rendu la vie facile.

Hiroki Sakai (5) : un match à l'image du Nippon : plutôt solide mais beaucoup trop timide sur le plan offensif. A onze contre dix, il aurait pu faire beaucoup mieux pour apporter le danger.

Morgan Sanson (6,5) : comme à son habitude, une grosse activité pour le milieu marseillais, qui a beaucoup percuté dans la première demi-heure. Il a été un des seuls à se montrer régulier et intéressant avec ou sans ballon. Remplacé à la 75e minute par Valère Germain (7), impliqué sur les deux buts avec une belle remise pour Payet sur le premier et un pressing gagnant devant Gradel sur le second. Décisif.

Kevin Strootman (4) : match plus que moyen du Néerlandais. L'Oranje n'a jamais voulu dépasser ses fonctions malgré la physionomie de match favorable pour l'OM. Sa seule bonne action, une louche vers l'avant, mal exploitée pour Lopez. Ça reste très léger…

Valentin Rongier (6,5) : l'ancien capitaine de Nantes a été en vue. S'il met à contribution Reynet en début de match, le milieu olympien, plutôt efficace à la récupération, a toutefois eu beaucoup trop de déchet dans ses transmissions. Il finit mieux la rencontre, s'extirpant du pressing toulousain.

Dimitri Payet (5,5) : attendu au tournant après son doublé contre Lyon, le milieu offensif marseillais a complètement raté sa première période. Il a profité de la supériorité numérique de son équipe pour prendre le jeu à son compte au retour des vestiaires, touchant un nombre incalculable de ballons. Sur l'un d'entre eux, il délivre une magnifique passe décisive pour Benedetto. Un match à deux visages.

Darío Benedetto (6,5) : les supporters marseillais ont dû se dire qu'il était très, trop altruiste. L'Argentin a eu quelques ballons en première période et a quasiment tout le temps choisi la solution collective, à part sur une frappe à l'entrée de la surface. Au moment où on l'attendait le moins, il réalise le bon appel pour ouvrir la marque après avoir éliminé Reynet. Important. Remplacé à la 88e minute par Marley Ake (non noté).

Maxime Lopez (4) : à nouveau aligné à droite de l'attaque, le Minot a donné l'impression de ne jamais trouver sa place sur le terrain. En dehors d'une tentative de déviation après la pause, on ne l'a pratiquement pas vu sur les phases offensives. Remplacé à la 64e minute par Nemanja Radonjic (7,5), lire commentaire ci-dessus.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

TOULOUSE 0-2 MARSEILLE (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 14e journée
Stade : Stadium de Toulouse - 23.002 spectateurs - Arbitre : François Letexier

Buts : - D. Benedetto (76e) N. Radonjic (79e) pour MARSEILLE
Avertissements : I. Sangaré (32e), N. Isimat-Mirin (63e), K. Amian (86e), pour TOULOUSE - K. Strootman (70e), N. Radonjic (80e), B. Kamara (82e), pour MARSEILLE - Expulsions : S. Moreira (41e) , pour TOULOUSE

TOULOUSE : B. Reynet - S. Moreira, N. Isimat-Mirin, A. Rogel, I. Sylla - M. Dossevi (W. Saïd, 82e), I. Sangaré, Q. Boisgard, M. Gradel (A. Leya, 84e) - E. Koulouris (K. Amian, 45+2e), Y. Sanogo

MARSEILLE : S. Mandanda - H. Sakai, B. Kamara, L. Perrin, B. Sarr - V. Rongier, K. Strootman, M. Sanson (V. Germain, 75e) - M. Lopez (N. Radonjic, 64e), D. Benedetto (M. Aké, 88e), D. Payet

L'horrible faute de Moreira sur Sarr avant la pause

Sanson a livré une bonne copie

Benedetto a ouvert la marque à l'entrée du dernier quart d'heure (0-1, 76e)

Radonjic a marqué son premier but avec l'OM (0-2, 79e)

Payet s'est réveillé en seconde période







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel défenseur central à côté de van Dijk ? (3eme et dernier tour)

Kalidou Koulibaly (Naples)
Sergio Ramos (Real)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Toulouse

T
O
U
L
O
U
S
E
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
carton rouge, 41e2Moreira
carton jaune, 63e5,5Isimat-Mirin
>remplacé par Saïd, 82e3Dossevi
carton jaune, 32e6Sangaré
>remplacé par Leya Iseka, 84e5Gradel
>remplacé par Amian, 45e+24,5Koulouris
carton jaune, 82e5,5Kamara
carton jaune, 70e4Strootman
>remplacé par Germain, 75e6,5Sanson
>remplacé par Radonjic, 64e4Lopez
but, 76e >remplacé par Aké, 88e6,5Benedetto


MASQUER LA PUB