Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Top Déclarations : les larmes de Ronaldo, Neymar prêt à être hué, Didot fracasse Fabregas...

Par Damien Da Silva - Top Declarations, Mise en ligne: le 21/09/2019 à 09h00
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au menu du Top Déclarations cette semaine, les larmes de Ronaldo, Neymar prêt à être hué, Didot fracasse Fabregas, Riolo sort la sulfateuse pour Neymar, Xavi s'enflamme pour Ansu Fati, Tuchel prévient avec humour les journalistes… Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : les larmes de Ronaldo, Neymar prêt à être hué, Didot fracasse Fabregas...
Cristiano Ronaldo a été ému en parlant de son père.

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. Cristiano Ronaldo - «Le plus triste pour moi ? Être numéro un et qu'il ne voit rien de tout cela. Il ne m'a jamais vu recevoir un trophée. Ma famille m'a vu en recevoir, ma mère aussi, mes frères même mon fils aîné. Mais mon père, il n'a jamais rien vu» (ITV, le 16/09/2019)

L'attaquant de la Juventus Turin n'a pas réussi à retenir ses larmes au moment d'évoquer son père, décédé en 2005 avant l'explosion du Portugais au plus haut niveau.

2. Neymar - «Ce n'est pas la première fois que je suis hué. Quand je jouais au Brésil, j'étais souvent sifflé, à l'extérieur. Pareil en France. C'est triste, mais je sais qu'à partir d'aujourd'hui, je jouerai tous les matchs comme si je jouais à l'extérieur. Je veux dire que je n'ai aucun souci avec les supporters. (...) Je n'ai pas besoin que tout le monde crie mon nom, je veux juste qu'ils soient derrière le PSG» (Zone mixte, le 15/09/2019)

Conspué par le public du Parc des Princes pour son retour à la compétition en raison de son envie de quitter le PSG pour le FC Barcelone cet été, le Brésilien n'a absolument pas peur du contexte difficile.

3. Etienne Didot, à propos de Cesc Fabregas - «Le mec ne met pas un pied devant l'autre depuis qu'il est là, et il se fout de la gueule de notre championnat... On n'est pas les meilleurs mais faut pas abuser...» (Twitter, le 16/09/2019)

Alors que le milieu de terrain de l'AS Monaco a critiqué le niveau de la Ligue 1, l'ancien joueur de Guingamp n'a pas hésité à l'épingler pour ses piètres performances.

4. Daniel Riolo - «Neymar a marqué un but sublime, mais c'est de l'esthétisme froid. On peut apprécier une oeuvre mais sans oublier qui en est vraiment l'auteur ! Neymar est un mec qui fait dégouliner Dieu de sa bouche en permanence mais qui ne pense qu'à lui et surtout son portefeuille. C'est un blasphème ambulant. Ce type se fout d'à peu près tout et ne respecte pas grand-chose. Un très beau joueur de foot sans âme. Ceux qui se pâment devant lui ne valent pas mieux que ceux qui se mettaient à genoux devant le Veau d'Or ! Ce sont des gens sans valeur dont on achète le coeur pour presque rien» (RMC, le 15/09/2019)

Pour le retour avec le PSG du Brésilien, conspué mais buteur face à Strasboug (1-0) en Ligue 1, le consultant a sorti la sulfateuse en déplorant l'attitude de la star.

5. Xavi - «Ce qu'Ansu Fati fait à 16 ans est hallucinant. Il prend toujours la bonne décision sur le terrain. S'il n'y a pas de problème, nous sommes face à un footballeur qui peut marquer une époque. Le nouveau Messi ? Ce sont de grands mots. Mais il peut devenir un footballeur de classe mondiale. On dirait qu'il joue en Liga depuis trois ou quatre ans» (AS, le 18/09/2019)

Véritable révélation de ce début de saison avec le FC Barcelone, le jeune talent de 16 ans a été adoubé par la légende des Blaugrana.

6. Willy Sagnol - «On parle de Juninho, de son expérience, de ses réseaux. En tant que directeur sportif responsable du recrutement, est ce qu'il a acheté un leader pour essayer de changer les mentalités ? Non. Depuis le début, la seule chose que je vois, c'est que de la communication. C'est bien beau de faire des constats. Juninho ressort les mêmes mots que ceux des supporters. Mais Juninho, en dehors de son passé de joueur, il n'a aucune expérience dans un seul métier du football» (RMC Sport, le 19/09/2019)

L'ancien entraîneur de Bordeaux a été sans pitié pour le directeur sportif de l'Olympique Lyonnais, qui n'a rien changé selon lui dans la mentalité des Gones.

7. Thomas Tuchel - «On a beaucoup combattu pour acheter ce joueur. C'est une machine, hein ! (sourire) Il n'arrête jamais de courir, il gagne beaucoup de ballons et contre une équipe comme le Real c'est super important. C'était un bon mix entre les trois, avec Marquinhos et Marco Verratti, avec beaucoup d'intensité et de possession» (Conférence de presse, le 18/09/2019)

Face à la performance XXL d'Idrissa Gueye face au Real Madrid (3-0) en Ligue des Champions, l'entraîneur parisien a savouré le recrutement du Sénégalais, qu'il voulait déjà récupérer l'hiver dernier.

8. Luciano Passirani, à propos de Romelu Lukaku - «Je ne vois aucun joueur de son calibre dans le championnat, ni à l'AC Milan, ni à l'Inter, à la Roma ou à la Lazio. Je l'aime beaucoup parce que c'est l'un des plus forts, c'est le sosie de Zapata (Atalanta, ndlr). Il a quelque chose en plus. Il sait marquer, il transcende une équipe. En un contre un, c'est un tueur. Pour l'arrêter, il suffit de lui jeter dix bananes pour qu'il les mange» (Calcio Mercato, le 16/09/2019)

Le journaliste italien a totalement dérapé au moment d'évoquer le buteur de l'Inter Milan. Malgré ses excuses immédiates, l'homme de 80 ans a été suspendu par sa chaîne.

9. Diego Simeone - «Il est tout simplement inutile de préparer quelque chose de spécial pour lui car il crée toujours du danger autour de la zone de but. Cristiano, il est fort de la tête, il est capable d'effectuer des changements de rythme à une vitesse incroyable, il sait dribbler, il a tout... C'est un animal du but» (Conférence de presse, le 17/09/2019)

Le bel hommage de l'entraîneur de l'Atletico Madrid pour l'attaquant de la Juventus Turin, qui a fait des misères aux Colchoneros ces dernières années.

10. Thomas Tuchel - «Si quelqu'un me demande si on va gagner la Ligue des Champions, c'est fini, dans la seconde, je sors !» (Conférence de presse, le 18/09/2019)

Après le succès du Paris Saint-Germain face au Real Madrid (3-0) mercredi en Ligue des Champions, l'entraîneur parisien a prévenu, avec humour, les journalistes présents au début de sa conférence de presse !

C'est sur cette déclaration que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Quel doit être le trio offensif du PSG dans les grands matchs ?

Neymar - Cavani - Mbappé
Neymar - Icardi - Mbappé
Neymar - Mbappé - Di Maria
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB