Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le Brésil prend la porte, la Belgique rejoint la France ! - Débrief et NOTES des joueurs (Brésil 1-2 Belgique)

Par Youcef Touaitia - Actu Mondial 2018, Mise en ligne: le 06/07/2018 à 22h00
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Impitoyable, la Belgique a créé la sensation en éliminant le Brésil (2-1), ce vendredi, lors des quarts de finale de la Coupe du monde. Portés par un trio offensif Hazard-Lukaku-De Bruyne de grande classe, les Diables Rouges affronteront l'équipe de France en demi-finale, mardi (20h), à Saint-Pétersbourg.

Le Brésil prend la porte, la Belgique rejoint la France ! - Débrief et NOTES des joueurs (Brésil 1-2 Belgique)
Les Belges affronteront les Bleus en demi-finale.

Favori absolu, le Brésil ne remportera pas de sixième Coupe du monde en Russie. Pas assez inspirée et privée de son joueur le plus important, Casemiro, la Seleçao a été surprise par une impitoyable équipe de Belgique (1-2), ce vendredi, lors des quarts de finale.

Les Diables Rouges, portés notamment par un très bon Courtois et un trio offensif Hazard-Lukaku-De Bruyne de grande classe, retrouveront l'équipe de France, tombeuse de l'Uruguay (2-0), mardi (20h), à Saint-Pétersbourg, en demi-finale.

La Belgique euphorique

Dans un début de match très ouvert, les Brésiliens touchaient le poteau par Thiago Silva sur corner. Une chaude alerte pour les Belges, beaucoup plus en réussite, puisque Fernandinho marquait contre son camp sur un corner prolongé de la tête par Kompany (0-1, 13e). Surprise par le sérieux tactique des Diables Rouges, très incisifs et supérieurs physiquement, la Seleçao déjouait. Aucune solution en profondeur, Neymar bien contenu par Meunier, rien ne souriait aux hommes de Tite.

Et les choses se compliquaient après la demi-heure de jeu ! Servi par Lukaku, auteur d'une percée monstrueuse de plus de 60 mètres, De Bruyne allumait un pétard à l'entrée de la surface imparable pour Alisson (0-2, 31e). La douche froide pour les Auriverde, méconnaissables. Pour ne rien arranger à leurs affaires, Courtois était dans un grand soir et repoussait sans sourciller toutes les tentatives adverses.

Le Brésil se réveille, Courtois et Hazard sortent le grand jeu

Au retour des vestiaires, le Brésil dominait clairement les débats et acculait la Belgique, qui n'enchaînait pas deux passes. Une pression telle que les coéquipiers de Kompany étaient tous regroupés dans leur surface. Après un orage de 20 minutes, les Belges reprenaient leur marche en avant, profitant des espaces laissés par la défense sud-américaine, positionnée très haute. Une tactique payante puisque Renato Augusto, à peine entré en jeu, réduisait l'écart au score d'une belle tête sur un service de Coutinho (1-2, 76e).

Dans le dernier quart d'heure, la Belgique souffrait de nouveau. Les deux autres entrants, Firmino et Douglas Costa, semaient la zizanie sur toutes leurs percées. Augusto et Coutinho, pourtant en bonne position, manquaient eux énormes opportunités d'égaliser alors que Courtois dégoûtait une dernière fois Neymar. Une inefficacité rédhibitoire pour revenir à hauteur d'une équipe qui ne se laissait plus avoir. Pour la bande à Neymar, le Mondial est terminé. Le Belgique, elle, retrouvera la France mardi !

La note du match : 8,5/10

La plus belle affiche de cette Coupe du monde jusqu'ici a tenu toutes ses promesses ! Deux équipes joueuses qui ont eu des occasions avec des phases de possession et de contre des deux côtés. Le break rapide réalisé par les Belges a fini par transformer la partie en un véritable attaque-défense, ce qui a clairement fait augmenter la pression au fil des minutes. Au final, un dénouement incroyable et l'élimination du grand favori. Un régal !

Les buts :

- Côté gauche, Chadli botte un corner au premier poteau. Kompany s'impose dans les airs et prolonge le ballon de la tête. Surpris, Fernandinho trompe malencontreusement Alisson (0-1, 13e).

- Lukaku part en contre et remonte 60 mètres tel un bulldozer. Plein de sang-froid, le Belge transmet le ballon à De Bruyne sur sa droite, qui allume un véritable pétard à l'entrée de la surface, qu'Alisson ne peut contenir (0-2, 31e).

- A 20 mètres, légèrement excentré sur la gauche, Coutinho pique parfaitement son ballon au-dessus de la défense belge. Renato Augusto, tout juste entré en jeu, place un coup de tête assez bien placé pour tromper Courtois sur sa gauche (1-2, 76e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Eden Hazard (9/10)

Match absolument monumental du capitaine belge. Le joueur de Chelsea a rendu complètement fous les défenseurs brésiliens, surtout le pauvre Fagner, grâce à des crochets et feintes de corps déroutants. Toujours très intéressant dans sa conservation de balle et ses changements de direction, il a fait un bien fou à son équipe dans les moments chauds. La classe mondiale, tout simplement.

BRÉSIL :

Alisson (4) : surpris par Fernandinho dans le premier quart d'heure, le gardien de la Roma a raté son match. Il est trop court sur le but de De Bruyne. La comparaison avec Courtois fait très mal ce soir...

Fágner (4) : celui qui a été désigné comme le maillon faible de la Seleçao n'a pas réussi à faire taire ses détracteurs. Complètement débordé par Hazard, le Brésilien a bu la tasse tout le match.

Thiago Silva (5,5) : comme avec le PSG, le Brésilien se troue rarement. Mais encore ce soir, on ne l'a pas souvent vu être au duel avec Lukaku, laissant parfois Miranda livré à lui-même alors que son capitaine aurait très certainement eu besoin de son aide. A noter son poteau touché en début de match.

Miranda (5,5) : on n'a pas reconnu le capitaine brésilien en première période. Fébrile, il a été complètement dépassé par le bulldozer Lukaku. Il se reprend au retour des vestiaires, contenant bien mieux l'attaquant belge. Mais c'était déjà trop tard

Marcelo (4,5) : de retour de blessure, le latéral gauche a été méconnaissable. Peu de montées, des débordements timides, il est loin, le monstre du Real Madrid. Sur une accélération d'Hazard, le Merengue a même été largué de vitesse comme jamais auparavant.

Paulinho (4,5) : on a peu vu le Barcelonais. En dehors d'une action chaude dans la surface belge en début de match, le milieu de terrain n'a rien apporté offensivement et a souffert face à Fellaini et Witsel. Remplacé à la 73e minute par Renato Augusto (non noté), buteur de la tête dans le dernier quart d'heure.

Fernandinho (3,5) : le remplaçant de Casemiro n'a pas réussi à faire oublier le Merengue. Il est mal entré dans le match en marquant contre son camp sur corner. Souvent en retard dans ses interventions, il s'est fait balader par Hazard.

Philippe Coutinho (5,5) : le meilleur joueur offensif brésilien depuis le début du tournoi a été bien moins en vue ce soir. Il a trop souvent voulu forcer en tentant des frappes lointaines. Il réalise toutefois un geste de grande classe avec une somptueuse passe décisive pour Augusto.

Willian (4) : pourtant si bon depuis le début du Mondial, le Blue est complètement passé à côté, ne réussissant aucun débordement face à Vertonghen. Remplacé à la 46e minute par Roberto Firmino (5), qui a été plutôt intéressant lors de son entrée.

Gabriel Jesus (3) : à l'image de son Mondial, l'attaquant brésilien a été absolument inexistant. Sa seule action ? Une belle percée en seconde période et un petit pont sur Vertonghen. Très léger pour celui qu'on annonce comme le successeur de Ronaldo... Remplacé à la 58e minute par Douglas Costa (non noté), qui a fait mal dans le couloir droit.

Neymar (5) : le Parisien avait fait de ce Mondial son objectif ultime. Ce soir, il n'a pas réussi à porter son équipe vers la victoire. Remuant, il a été bien contenu par un Meunier vigilant et a encore trop eu tendance à se jeter inutilement pour chercher le penalty. Une prestation moyenne du Brésilien qui voit son rêve de sacre s'envoler. Le Ballon d'Or 2018 aussi.

BELGIQUE :

Thibaut Courtois (8,5) : exceptionnel ! Après une saison ratée avec Chelsea, le gardien belge a montré qu'il restait une référence à son poste. Ce soir, il a quasiment tout repoussé pour dégoûter les Brésiliens. Un match énorme, avec notamment un arrêt extraordinaire devant Neymar dans le temps additionnel.

Thomas Meunier (7) : un match intéressant du Parisien, qui n'a jamais vraiment tremblé face à son partenaire en club, Neymar. Solide sur ses appuis en défense, il n'a pas énormément apporté offensivement, souvent oublié par ses partenaires. Le seul point noir pour lui ce soir, c'est le carton jaune écopé qui lui fera manquer la demi-finale contre la France. Ragent...

Toby Alderweireld (7,5) : en conflit avec ses dirigeants à Tottenham, le défenseur central leur a fait passer un message clair ce soir. Il n'a jamais sourcillé, restant debout sur toutes les attaques adverses. Un match de très, très grande qualité pour lui, d'autant qu'il n'est pas impliqué sur le but encaissé.

Vincent Kompany (7) : dans les duels, le défenseur central a été énorme. Un match très propre à ce niveau. En revanche, ses relances ont souvent laissé à désirer, avec des dégagements parfois hasardeux. Il n'est pas irréprochable sur le but d'Augusto.

Jan Vertonghen (7) : latéral gauche pour ce match, le Spur a livré une prestation aboutie. On pourra lui reprocher lui aussi un marquage laxiste sur le but d'Augusto. Mais dans l'ensemble, il a été bon.

Axel Witsel (7,5) : encore un sacré match réalisé par l'ancien joueur du Zénith. Toujours bien placé, il a su faire les fautes intelligentes au bon moment. Un travailleur de l'ombre qui répond toujours présent.

Marouane Fellaini (7) : titulaire après sa belle entrée contre le Japon, le Red Devil a été très précieux. Dans les duels, personne n'a réussi à le bouger. Oui, sa technique laisse à désirer. Mais quel travail énorme réalisé au milieu !

Nacer Chadli (7) : préféré à Ferreira Carrasco, le milieu belge, positionné à gauche, a répondu présent en réalise un gros travail dans son couloir. Sa faculté à remonter avec le ballon a souvent permis à son équipe de mieux respirer. C'est lui qui tire le corner qui amène le but de Fernandinho contre son camp. Remplacé à la 83e minute par Thomas Vermaelen (non noté).

Kevin De Bruyne (8) : positionné bien plus que lors des quatre premiers matchs, le Citizen a été impressionnant ce soir. Ses passes toujours judicieuses ont fait terriblement mal aux Brésiliens. Son but, d'une frappe surpuissante, a plombé la Seleçao, rendant le match bien plus simple à son équipe.

Eden Hazard (9) : lire commentaire ci-dessus.

Romelu Lukaku (8) : quels progrès réalisés par le buteur belge ! Dans les duels, dos au but, dans la profondeur, le Red Devil a été excellent. On pourra lui aussi lui reprocher son manque de lucidité sur certains contres. Mais quel travail incroyable fourni tout au long du match, avec notamment une percée de folie sur le but de De Bruyne. Remplacé à la 86e minute par Youri Tielemans (non noté).

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

BRÉSIL 1-2 BELGIQUE (mi-tps: 0-2) - CdM 2018 - 1/4 de finale
Stade : Kazan' Arena - Arbitre : Milorad Mai

Buts : Renato Augusto (76e) pour BRÉSIL - Fernandinho (13e, csc) K. De Bruyne (31e) pour BELGIQUE
Avertissements : Fernandinho (85e), Fágner (90e), pour BRÉSIL - T. Alderweireld (47e), T. Meunier (71e), pour BELGIQUE

BRÉSIL : Alisson - Fágner, Thiago Silva, Miranda, Marcelo - Paulinho (Renato Augusto, 73e), Fernandinho, Philippe Coutinho - Willian (Roberto Firmino, 46e), Gabriel Jesus (Douglas Costa, 58e), Neymar

BELGIQUE : T. Courtois - T. Alderweireld, V. Kompany, J. Vertonghen - T. Meunier, A. Witsel, M. Fellaini, N. Chadli (T. Vermaelen, 83e) - K. De Bruyne, E. Hazard - R. Lukaku (Y. Tielemans, 87e)

Hazard a volé la vedette à Neymar

Thiago Silva a touché le poteau en début de match

Fernandinho a marqué contre son camp sur un corner prolongé par Kompany (0-1, 13e)

Alderweireld a été quasiment parfait ce soir

De Bruyne a mis le but du break (0-2, 31e)

La joie de Martinez et Thierry Henry après le second but

Renato Augusto a redonné de l'espoir au Brésil (1-2, 76e)

Courtois a multiplié les prouesses dans le but belge

Neymar quitte la compétition par la petite porte

 VIDEO : le résumé et buts du match

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Etes-vous fiers de la deuxième étoile remportée par l'équipe de France de football ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Liens de la rubrique MONDIAL 2014


 A SUIVRE
RUSSIE
  Coupe du
Monde 2018

Résu. & Calendrier TV
Classement des
BUTEURS

MONDIAL 2018
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2017-18
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
carton jaune, 90e4Fágner
>remplacé par Renato Augusto, 73e4,5Paulinho
but contre son camp (csc), 13ecarton jaune, 85e3,5Fernandinho
>remplacé par Roberto Firmino, 46e4Willian
>remplacé par Douglas Costa, 58e3Gabriel Jesus
carton jaune, 47e7,5Alderweireld
carton jaune, 71e7Meunier
>remplacé par Vermaelen, 83e7Chadli
but, 31e8De Bruyne
>remplacé par Tielemans, 87e8Lukaku


MASQUER LA PUB