Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Un Subasic héroïque qualifie les Croates ! - Débrief et NOTES des joueurs (Croatie 1-1 (3-2 t.a.b.) Danemark)

Par Damien Da Silva - Actu Mondial 2018, Mise en ligne: le 01/07/2018 à 22h55
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Grâce à un Danijel Subasic magnifique sur la séance de tirs au but, la Croatie a pris le meilleur sur le Danemark (1-1, 3-2 t.a.b.) ce dimanche à l'occasion des 8es de finale de la Coupe du monde 2018. Coupable d'une bourde sur le but encaissé, Subasic a été incroyable sur les penalties.

Un Subasic héroïque qualifie les Croates ! - Débrief et NOTES des joueurs (Croatie 1-1 (3-2 t.a.b.) Danemark)
Les Croates sont qualifiés pour les quarts du Mondial.

Danijel Subasic a sorti le grand jeu sur la séance des tirs au but ! Poussée au bout du suspense, la Croatie a réussi à se défaire du Danemark (1-1, 3-2 t.a.b.) ce dimanche à l'occasion des 8es de finale de la Coupe du monde 2018.

Pourtant coupable d'une énorme bévue sur le but concédé par son équipe, le gardien croate a été exception sur les tirs au but avec trois parades décisives ! En quarts de finale, les Croates défieront la Russie.

La bourde de Subasic, Mandzukic relance la Croatie

Dès la première minute, dans la confusion générale sur une touche longue, Jorgensen ouvrait le score sur une frappe placée avec une énorme bourde de Subasic (0-1, 1e) ! Quelle erreur ! Mais les Croates n'avaient pas le temps de douter. Dans la foulée, Mandzukic profitait d'un mauvais renvoi de Dalsgaard sur Christensen pour ajuster Schmeichel à bout portant d'une volée (1-1, 4e). Dingue ! Après cette folle entame, les Croates mettaient le pied sur le ballon pour calmer le jeu et imposer leur style.

Après une bonne sortie de Subasic devant Braithwaite, les Danois évitaient le pire avec des interventions de Schmeichel sur des tentatives de Rakitic, Rebic et Perisic détournées sur la même action. Jusqu'à la pause, le rythme chutait avec deux équipes plus méfiantes malgré un frisson sur une déviation de Lovren qui frôlait le poteau danois...

Un ennui absolu...

Au retour des vestiaires, la physionomie de la partie n'évoluait pas avec une intensité de plus en plus faible sur le terrain. Si joueuse durant la phase de poules, la Croatie déjouait totalement en butant sur le bloc défensif des Danois, qui prenaient même petit à petit le jeu en main. Avec l'entrée en jeu de Jorgensen, le Danemark tentait de faire la différence et se procurait quelques situations sans inquiéter Subasic.

A l'image d'une frappe lointaine totalement devisée par Modric, les Croates étaient trop maladroits à l'approche de la zone de vérité pour réaliser la moindre différence. Dans une fin de temps réglementaire insipide, les deux pays étaient toujours aussi peu inspirés offensivement et allaient se départager lors de la prolongation.

Modric rate un penalty, Subasic le sauveur !

Sur cette période supplémentaire, il ne se passait pendant longtemps... absolument rien ! Malgré le contrôle du ballon, le Danemark se montrait incapable d'être réellement dangereux. Alors que l'on se dirigeait vers une séance de tirs au but, Modric, d'une passe magique, lançait Rebic, qui éliminait le gardien avant d'être fauché par Jorgensen dans la surface devant le but vide ! Sans hésiter, l'arbitre désignait le point de penalty mais n'expulsait pas, à la surprise générale, le Danois... Dans la foulée, la tentative de Modric était stoppée par Schmeichel ! Quel arrêt !

Grâce à cet exploit, les deux sélections allaient en découdre aux tirs au but. Dans cet exercice, les Croates, malgré des loupés de Badelj et Pivaric, se montraient plus adroits avec des ratés d'Eriksen, Schöne et Jorgensen pour les Danois sur des parades de Subasic. Quelle qualification au bout du suspense pour la Croatie.

La note du match : 4,5/10

Ce match était parti sur des bases folles avec les deux buts inscrits en 4 minutes ! On s'attendait du coup à une rencontre très spectaculaire sur la suite de la partie... Raté ! Peu à peu, le rythme a chuté et les deux équipes ont été de moins en moins joueuses. Avec une intensité parfois faible et un déchet technique important dans les derniers mètres, ce 8e a été décevant dans le jeu. Le dénouement de ce match, avec le penalty stoppé par Schmeichel en prolongation et la séance des tirs au but, a légèrement sauvé cette partie.

Les buts :

- Sur une longue touche du Danemark signée Knudsen, la défense de la Croatie ne parvient pas à intervenir et Jorgensen en profite pour réaliser un tir placé. Pourtant sur la trajectoire, Subasic commet une énorme bourde et concède l'ouverture du score (0-1, 1e).

- Après une bonne percée de Vrsaljko, Dalsgaard tente de dégager son équipe mais le ballon heurte son partenaire Christensen. A la retombée du ballon, Mandzukic effectue une volée à bout portant pour tromper Schmeichel (1-1, 4e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Danijel Subasic (7/10)

Il ne pouvait pas faire mieux pour se rattraper ! Et pourtant, le gardien de la Croatie a très mal débuté cette partie... Dès la première minute, il a été coupable d'une grossière faute de main pour concéder l'ouverture du score. Ensuite, il a bien réagi sur une sortie devant Braithwaite avant de se transformer en sauveur avec trois tentatives détournées sur la séance de tirs au but. Incroyable ! Le véritable héros de cette qualification de la Croatie pour les quarts !

CROATIE :

Danijel Subasic (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Sime Vrsaljko (5) : le latéral droit de l'Atletico Madrid n'a pas été très inspiré sur cette rencontre. Tout d'abord, sur l'ouverture du score du Danemark, il n'a pas été irréprochable avec un grand laxisme. Puis offensivement, malgré quelques percées, il s'est surtout distingué par son imprécision avec de nombreux ballons perdus. On va tout de même retenir sa montée gagnante - malgré un ballon perdu - sur l'égalisation des siens.

Dejan Lovren (6) : le défenseur central de la Croatie a également eu un temps d'arrêt pour intervenir sur l'ouverture du score des Danois, mais il était tout de même loin. Ensuite, il a été autoritaire dans ses duels en récupérant de nombreux ballons. Offensivement, il a été tout proche de marquer avec une tête qui a frôlé le poteau danois.

Domagoj Vida (6,5) : le défenseur central de la Croatie a un style bien particulier... Ce n'est pas franchement beau à voir, mais c'est efficace ! Sans se soucier vraiment de ses relances, il a effectué plusieurs interventions déterminantes pour dégager le danger.

Ivan Strinic (6) : une belle copie pour le latéral gauche de la Croatie. Déjà défensivement, il a été impeccable en étant jamais pris à défaut dans son couloir. Mais surtout, il a joué juste, en allant toujours vers l'avant et en proposant des solutions. Malgré quelques bonnes montées, le défenseur n'a pas été récompensé de ses efforts. Remplacé à la 80e minute par Josip Pivaric (non noté), qui a raté son penalty sur la séance des tirs au but.

Marcelo Brozovic (5,5) : dans un rôle de milieu défensif, le Croate a parfois affiché des lacunes... dans le domaine défensif. Sur certaines actions, il a été trop facilement éliminé, notamment par Eriksen. Par contre, il a été clairement à son avantage dans l'utilisation du ballon avec des transmissions précises. Remplacé à la 70e minute par Mateo Kovacic (non noté).

Ivan Rakitic (6) : une copie en deux temps pour le milieu de terrain de la Croatie. Dans un rôle très libre, le joueur du FC Barcelone n'hésite pas à redescendre bas pour organiser le jeu, mais aussi à se projeter pour être dangereux. En première période, il a ainsi régalé. Mais au retour des vestiaires, son influence a été bien moindre... Il a marqué le penalty de la gagne.

Luka Modric (6,5) : tout comme Rakitic, le capitaine de la Croatie a connu un match en deux temps. Sur la période de domination des Croates, il a encore affiché toute sa qualité technique pour organiser le jeu des siens. Avec ses décalages, il a régulièrement lancé les offensives de son équipe et a eu une belle activité dans l'entrejeu. Mais après la pause, le joueur du Real Madrid a été méconnaissable avec une influence moins importante et quelques mauvais choix, à l'image d'une frappe lointaine totalement dévissée. Sur la prolongation, il a délivré une passe magnifique sur l'action où Rebic s'est procuré le penalty... mais a raté sa tentative. Avec un caractère impressionnant, il a transformé son tir sur la séance de tirs au but.

Ante Rebic (7) : quelle activité ! Dans son couloir droit, l'ailier de la Croatie a été impressionnant sur cette rencontre. Impliqué sur l'égalisation des siens avec un décalage pour Vrsaljko, il a multiplié les actions intéressantes par la suite en donnant des frissons à la défense danoise. Techniquement, le Croate a brillé et a réalisé de vraies différences, avec bien évidemment ce penalty obtenu en prolongation.

Ivan Perisic (5) : l'autre ailier de la Croatie a été plutôt pas mal également. Tranchant, il a cependant eu la fâcheuse tendance à tenter de faire des différences tout seul. Malheureusement pour lui, le joueur de l'Inter Milan n'a pas toujours été en réussite, à l'image de son occasion ratée devant Schmeichel en première période. Remplacé à la 96e minute par Andrej Kramaric (non noté).

Mario Mandzukic (6) : comme à son habitude, l'attaquant de la Croatie a été un véritable guerrier. Sans crever l'écran, il a tout de même représenté un danger en première période pour les Danois, avec bien évidemment cette égalisation avec une volée à bout portant. Par la suite, on pourra tout de même lui reprocher d'avoir peu pesé sur les débats... Remplacé à la 107e minute par Milan Badelj (non noté), qui a raté son penalty sur la séance des tirs au but.

DANEMARK :

Kasper Schmeichel (7) : le portier du Danemark a été excellent ! . Battu à bout portant sur l'égalisation de Mandzukic, il a ensuite répondu présent, notamment sur une triple occasion de Rakitic, Rebic et Perisic en première période. Dans ses autres interventions, il a été également solide avec bien évidemment ce penalty très important stoppé face à Modric lors de la prolongation. Puis sur la séance de tirs au but, il a encore réalisé deux parades... mais cela a été insuffisant pour éviter l'élimination des siens.

Henrik Dalsgaard (5) : le latéral droit du Danemark n'a pas eu un match évident. Malheureusement pour lui, il n'a pas été mis en confiance avec ce dégagement contré par son propre coéquipier sur l'égalisation de Mandzukic. Par la suite, le défenseur n'a pas été à son avantage face à un duo Strinic - Rebic particulièrement remuant.

Simon Kjaer (6,5) : le capitaine du Danemark a rendu une copie totalement correcte. Sur le but, il ne peut strictement rien faire en étant surpris par le dégagement contré de son partenaire. Et sur la suite du match, malgré les assauts croates, l'ancien Lillois a bien réagi avec des interventions autoritaires.

Mathias Jorgensen (6) : le défenseur central a parfaitement commencé son match avec ce but sur une belle boulette de Subasic. Malheureusement pour lui, il a été bien moins inspiré dans le domaine défensif avec quelques difficultés à maîtriser les attaquants croates. Avec son engagement, il a tout de même limité les dégâts, avec une déviation essentielle pour empêcher une occasion de la Croatie au terme du temps réglementaire... Puis sur la prolongation, il a empêché Rebic de marquer dans le but vide avec cette faute grossière dans la surface. Et malgré le penalty concédé, le Danois a été sauvé par son gardien et n'a même pas été expulsé !

Jonas Knudsen (5,5) : avec ses touches longues, le latéral gauche a représenté un danger pour la Croatie, avec bien évidemment celle sur l'ouverture du score. Sur le reste de la partie, le défenseur a, comme ses partenaires, connu quelques difficultés en défense sur les vagues croates.

Andreas Christensen (3,5) : positionné dans ce rôle de milieu de terrain pour renforcer sa défense, l'habituel défenseur central a été malheureux. Sur l'égalisation, il a malencontreusement contré le dégagement de son coéquipier... Pas en confiance par la suite, il a éprouvé des grosses difficultés à gérer les Croates dans l'entrejeu. Remplacé à la 45e minute par Lasse Schöne (5,5), qui a apporté dans l'entrejeu. Plus à l'aise avec le ballon, il a mieux orienté le jeu et a permis à son équipe de conserver le ballon sur plusieurs séquences. Sur la séance de tirs au but, il a buté sur Subasic.

Christian Eriksen (4,5) : on n'a pas vraiment reconnu le talent de Tottenham. Bridé dans le jeu du Danemark, il n'a clairement pas exploité ses qualités pour organiser le jeu des siens. Plutôt discret, il n'a pas été vraiment inspiré dans ses tentatives. Dans un mauvais soir, il a également raté son tir au but face à Subasic.

Thomas Delaney (6,5) : si le Danemark n'a pas totalement sombré dans sa période difficile en première période, c'est surtout grâce à lui ! Dans l'entrejeu, le futur joueur du Borussia Dortmund a été un véritable chien de garde et a réussi à gêner les Croates. A la récupération, son rôle a été essentiel. Et dans l'utilisation, il a été propre sans prendre vraiment des risques. Remplacé à la 97e minute par Michael Krohn-Dehli (non noté).

Yussuf Poulsen (5,5) : malgré les difficultés offensives du Danemark sur cette rencontre, l'ailier n'a pas été mauvais. Remuant, il a plutôt bien combiné avec ses partenaires même s'il n'a pas réussi à se procurer la moindre occasion. Dommage car on le sentait en forme...

Andreas Cornelius (4) : le grand avant-centre du Danemark n'a pas eu un match facile... Face au duo Lovren - Vida, le Danois a surtout eu des longs ballons à gérer et il faut reconnaître qu'il n'a pas réussi à remporter beaucoup de duels... Une petite déception. Remplacé à la 65e minute par Nicolai Jorgensen (non noté), qui a été en échec devant Subasic lors de la séance de tirs au but.

Martin Braithwaite (5) : l'attaquant a livré un match correct. Avec une équipe du Danemark très peu offensive, il a réussi à tirer son épingle du jeu par ses mouvements et s'est procuré une situation, bien repoussée par Subasic. Malgré une influence offensive limitée par la suite, il a été généreux dans ses efforts défensifs. Remplacé à la 105e minute par Sisto (non noté).

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

CROATIE 1-1 DANEMARK (mi-tps: 1-1) - CdM 2018 - 8e de finale
Stade : Stadion Nizhny Novgorod - 40.851 spectateurs - Arbitre : Néstor Fabián Pitana

Buts : M. Mandzukic (4e) pour CROATIE - M. Jørgensen (1e) pour DANEMARK
Avertissements : - M. Jørgensen (115e), pour DANEMARK

CROATIE : D. Subasic - S. Vrsaljko, D. Lovren, D. Vida, I. Strinic (J. Pivaric, 81e) - M. Brozovic (M. Kovacic, 71e) - A. Rebic, L. Modric, I. Rakitic, I. Perisic (A. Kramaric, 97e) - M. Mandzukic (M. Badelj, 108e)

DANEMARK : K. Schmeichel - H. Dalsgaard, S. Kjær, M. Jørgensen, J. Knudsen - A. Christensen (L. Schöne, 46e) - M. Braithwaite (P. Sisto, 105e), C. Eriksen, T. Delaney (M. Krohn-Dehli, 98e), Y. Poulsen - A. Cornelius (N. Jørgensen, 66e)

Sur une bourde de Subasic, Jorgensen a ouvert le score (0-1, 1e)

La joie de Mandzukic après son égalisation (1-1, 4e)

Sur cette action en prolongation, Rebic va obtenir un penalty...

... mais Schmeichel s'est interposé devant Modric

Subasic a été héroïque avec trois arrêts sur la séance de tirs au but

La célébration des Croates à la suite de la qualification

La déception digne de Schmeichel, excellent ce dimanche

L'ouverture du score de Jorgensen sur une erreur de Subasic (0-1, 1e)

L'égalisation de Mandzukic d'une volée (1-1, 4e)

La séance des tirs au but gagnée par la Croatie

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Quelle piste offensive étudiée par l'OM jusqu'à présent vous séduit le plus ?

Marcus Thuram (Guingamp)
Patrick Schick (AS Rome)
Dario Benedetto (Boca Juniors)
Salomon Rondon (WBA)
Gaëtan Laborde (Montpellier)
Fernando Llorente (Tottenham)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Liens de la rubrique MONDIAL 2014


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
6,5Vida
>remplacé par Pivaric, 81e6Strinic
>remplacé par Kovacic, 71e5,5Brozovic
>remplacé par Kramaric, 97e5Perisic
but, 4e >remplacé par Badelj, 108e6Mandzukic
but, 1ecarton jaune, 115e6Jorgensen
>remplacé par Schone, 46e3,5Christensen
>remplacé par Sisto, 105e5Braithwaite
>remplacé par Krohn-Dehli, 98e6,5Delaney
>remplacé par Jorgensen, 66e4Cornelius


MASQUER LA PUB