Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les Saoudiens sauvent l'honneur, l'Égypte coule ! - Débrief et NOTES des joueurs (Arabie Saoudite 2-1 Égypte)

Par Gilles Campos - Actu Mondial 2018, Mise en ligne: le 25/06/2018 à 18h14
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au terme d'un match sans saveur, l'Arabie Saoudite est venue à bout de l'Égypte (2-1) ce lundi, pour la dernière rencontre du groupe A de la Coupe du monde. Les deux équipes étaient déjà éliminées avant le coup d'envoi, mais les Saoudiens sauvent l'honneur grâce à cette victoire acquise sur le fil.

Les Saoudiens sauvent l'honneur, l'Égypte coule ! - Débrief et NOTES des joueurs (Arabie Saoudite 2-1 Égypte)
Malgré l'ouverture du score de Salah, l'Égypte a chuté ce lundi (1-2).

Lorsque deux équipes sont d'ores et déjà éliminées d'une compétition avant le coup d'envoi de leur dernière rencontre, on peut souvent s'attendre à un beau match. Cela n'a pas du tout été le cas ce lundi lors de la victoire de l'Arabie Saoudite face à l'Égypte (2-1), avec un niveau de jeu presque indigne d'une Coupe du monde.

Au final, les Saoudiens parviennent à sauver leur honneur grâce à ce succès obtenu dans les dernières secondes. Avec les trois points, ils finissent même à la troisième place du groupe A, derrière le leader uruguayen et la Russie. De leur côté, les Égyptiens n'ont toujours pas remporté une seule rencontre dans un Mondial, après six matchs joués.

Salah, deux éclairs puis plus rien

À la Volgograd Arena, le match ne démarrait pas sur les meilleures bases possibles ce lundi, avec un festival d'erreurs techniques réalisé par les vingt-deux artistes. Heureusement pour le spectacle, l'attaquant égyptien Salah venait mettre fin au désastre en lobant parfaitement Al Mosailem (0-1, 22e), après une passe magique de quarante mètres signée Saïd. L'attaquant de Liverpool manquait de doubler la mise dans la foulée mais, cette fois, son lob passait à côté des cages.

Le buteur adverse Al Muwallad pensait égaliser quelques minutes plus tard sur penalty, mais le vétéran El Hadary (45 ans), joueur le plus âgé de l'histoire à disputer un Mondial, repoussait sa tentative sur la barre ! Malheureusement pour le portier égyptien, le second penalty accordé aux Saoudiens, pour une légère faute de Badr en pleine surface, était transformé par Al Faraj (1-1, 45e).

Al Dawsari achève les Égyptiens dans le temps additionnel !

Au retour des vestiaires, la rencontre reprenait sur les mêmes bases, c'est-à-dire très mauvaises, entre approximations techniques, tactiques, et contacts rugueux pas toujours justifiés. Le temps passait, et les occasions franches étaient toujours portées disparues. Au bout de l'ennui, Al Dawsari parvenait toutefois à trouver l'ouverture en angle fermé (2-1, 90e), grâce à une belle remise d'Otayf en pleine surface.

Au final, c'est donc l'Arabie Saoudite qui sauve l'honneur après ses deux défaites inaugurales, et termine en troisième position du groupe A. De leur côté, les Égyptiens confirment aujourd'hui leur Mondial catastrophique avec une nouvelle rencontre sans saveur, et un Salah quasi-transparent. Les Pharaons vont rentrer au pays la tête basse, et au vu des tensions actuelles au sein de la Fédération, on peut s'attendre à du changement...

La note du match : 4/10

Lorsque deux équipes n'ont plus rien à jouer, on peut souvent s'attendre à un beau match. Ce n'était pas vraiment le cas ce lundi, avec notamment vingt premières minutes catastrophiques sur le plan technique. La passe magique de Saïd et le joli lob de Salah ont remonté un peu la note de la rencontre, tout comme le suspense des deux penaltys saoudiens ou le but d'Al Dawsari en fin de match, mais le niveau général laissait vraiment à désirer. Les deux équipes étaient d'ores et déjà éliminées avant le coup d'envoi, et on comprend mieux pourquoi après ces 90 minutes sans saveur.

Les buts :

- Saïd récupère le ballon dans sa moitié de terrain et lance Salah dans la profondeur. Après un bon contrôle aux 16 mètres, l'ailier des Pharaons anticipe bien la mauvaise sortie d'Al Mosailem et le lobe avec classe (0-1, 22e).

- Al Muwallad obtient un penalty généreux après une légère faute de Badr en pleine surface. Étant donné qu'il avait déjà manqué le premier, l'attaquant saoudien décide de laisser Al Faraj frapper, et ce dernier ne tremble pas (1-1, 45e).

- Dans les ultimes secondes de la rencontre, Otayf est trouvé en pleine surface et remise sur Al Dawsari. En angle fermé, le milieu de terrain saoudien reprend de volée et trompe Al Hadari (2-1, 90e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Essam Al Hadari (6/10)

Il faut être clair d'emblée : peu de joueurs méritaient aujourd'hui de décrocher le titre d'homme du match. Si le gardien égyptien l'obtient, c'est avant tout un choix par défaut. Car en dehors du premier penalty qu'il repousse sur sa barre, le Pharaon n'a pas eu grand-chose à faire, hormis quelques parades sur des frappes qui prenaient de toute façon la direction de ses gants. Il faut également souligner que l'Égyptien ne peut rien sur la seconde sentence transformée par Al Faraj, puisqu'il est pris à contre-pied, et qu'il ne devait pas s'attendre à voir frapper Al Dawsari dans les ultimes secondes. Récompenser Al Hadari, c'est aussi un moyen de rendre hommage au record qu'il a battu aujourd'hui, en devenant le plus vieux joueur de l'histoire à participer à une Coupe du monde, à 45 et 10 mois ! Une longévité qui force le respect.

ARABIE SAOUDITE :

Yasser Al Mosailem (5) : sa sortie sur le but de Mohamed Salah est catastrophique. D'ailleurs, sans celle-ci, rien ne dit que l'Égyptien aurait marqué puisque les deux défenseurs centraux étaient venus à sa rencontre. En dehors de ça, il n'a pas été trop inquiété par les Pharaons.

Mohammed Al Burayk (5) : offensivement, le latéral droit saoudien a réussi quelques belles montées qui ont apporté des situations dangereuses à son équipe. Défensivement, il a eu beaucoup de mal à contenir Mahmoud Trezeguet lorsque celui-ci était sur le terrain. Un match correct pour Mohammed Al Burayk.

Osama Hawsawi (5,5) : le capitaine saoudien est un peu attentiste sur le but de Mohamed Salah, puisque l'Égyptien a tout le loisir de contrôler un ballon qui venait tout de même de terminer une course de 40 mètres. Si l'on occulte cette action, il s'est montré plutôt solide face aux attaquants adverses, notamment dans le domaine aérien.

Motaz Hawsawi (6) : en première période, le défenseur central saoudien a lancé son match grâce à une course de 40 mètres remportée face à Mohamed Salah. Le public ne s'y est pas trompé en applaudissant chaleureusement le joueur. Après l'effort, Motaz Hawsawi a été on ne peut plus solide dans les duels, notamment lorsqu'il était opposé à l'attaquant de Liverpool.

Yasir Al Shahrani (6) : parmi les rares joueurs qui auraient pu hériter du titre d'homme du match, on retrouve Nasir Al Shahrani. Il est vrai que Mohamed Salah lui a facilité la tâche en ne défendant jamais, et le latéral gauche saoudien a donc pu engloutir les espaces pendant 90 minutes, tout en se montrant solide défensivement. C'est notamment lui qui obtient le premier pénalty de son équipe après une main d'Ahmed Fathi en pleine surface.

Hussain Al Mogahwi (4) : un match mitigé pour Hussain Al Mogahwi. Le milieu de terrain saoudien a fait preuve d'une activité débordante, avec quelques belles remontées, mais il s'est souvent montré trop brouillon dans le dernier geste. C'est aussi lui qui perd la balle au milieu du terrain sur le but égyptien, même s'il ne pouvait pas s'attendre à une telle passe d'Abdullah Saïd.

Abdullah Otayf (5) : au milieu de terrain, Abdullah Otayf ne s'est pas toujours montré impérial cet après-midi. C'est un euphémisme de dire qu'il a souffert dans le combat face aux Égyptiens, mais il sauve son match en fin de rencontre en offrant le but de la victoire à Salem Al Dawsari grâce à une belle remise en pleine surface.

Hattan Babhir (5) : placé sur le côté droit, Hattan Babhir n'a pas souvent profité des larges espaces laissés dans son dos par le latéral gauche égyptien Mohamed Abdul Shafi. Ses centres ont rarement trouvé preneur dans la surface et il a logiquement été remplacé à la 65e minute par Muhannad Assiri (non noté), qui n'a pas eu plus de réussite.

Salman Al Faraj (6) : lui aussi aurait pu postuler au titre d'homme du match. Il l'aurait certainement été si sa reprise en pleine surface n'avait pas été détournée par Ahmed Hegazi lors du premier acte. Il a tout de même pu se consoler en inscrivant le penalty de l'égalisation. Un match solide pour le milieu de terrain saoudien, qui confirme aujourd'hui qu'il est un bon joueur de football.

Salem Al Dawsari (6) : aujourd'hui, Salem Al Dawsari n'avait qu'un seul objectif : la victoire. Il l'a prouvé dès les 20 premières minutes de jeu en tentant sa chance à deux reprises sans parvenir à trouver le cadre. Mais le milieu offensif saoudien n'a jamais abdiqué et il a été récompensé au bout du suspense grâce à une belle reprise de volée en angle fermé, laquelle a fait mouche !

Fahd Al Muwallad (5) : le buteur saoudien a été contraint de changer de crampons dès la 10e minute de jeu. De quoi lancer son match ? Pas vraiment, puisqu'il voyait son penalty être repoussé par le gardien égyptien quelques minutes plus tard. Fahd Al Muwallad s'est toutefois rattrapé en… obtenant un autre penalty, assez généreux, qu'il a cette fois préféré laisser à Salman Al Faraj. Remplacé à la 80e minute par Sulaiman Al Shehri (non noté).

EGYPTE :

Essam Al Hadari (6) : voir commentaire ci-dessus.

Ahmed Fathi (3) : si le match du latéral droit égyptien a été si compliqué, c'est notamment parce que son coéquipier Mohamed Salah ne l'a pas beaucoup aidé sur les phases défensives. Ahmed Fathi a été livré à lui-même, et c'est lui qui concède le premier penalty saoudien, finalement arrêté par Essam Al Hadari.

Ali Gabr (3) : même si la faute commise par le défenseur central égyptien en pleine surface est très discutable, c'est bien lui qui amène l'égalisation. Ali Gabr s'est partiellement rattrapé lors du second acte grâce à un joli tacle sur Al Dawsari dans les six mètres mais, dans l'ensemble, c'est un match à oublier pour lui.

Ahmed Hegazi (4) : il aura connu le même match compliqué que son compère de la défense centrale, mais Ahmed Hegazi n'a pas provoqué de penalty. Il a même sauvé les siens lors du premier acte, en repoussant une tentative d'Al Faraj qui prenait le chemin des filets. Le défenseur central égyptien manque toutefois d'agressivité dans la surface sur le second but saoudien, inscrit dans le temps additionnel.

Mohamed Abdul Shafi (3) : ses prochains adversaires sont prévenus : dans son dos, Mohamed Abdul Shafi laisse des boulevards énormes. Personne ne pourra plus en profiter, puisque l'Égypte est éliminée, mais Al Faraj s'est fait plaisir ce lundi face à l'Égyptien.

Mohamed El Nenny (3,5) : dans cette sélection égyptienne pauvre en joueurs confirmés, il était l'un des leaders attendus avec Mohamed Salah. Mais à l'instar de son coéquipier, le milieu de terrain n'aura jamais réussi à élever son niveau de jeu. Le match d'aujourd'hui n'était que la continuité des ses précédentes prestations, qui étaient aussi mauvaises.

Tarek Hamed (3) : en première période, il s'est illustré de la plus mauvaise des manières en manquant totalement le ballon sur deux reprises de volée consécutives. Des gestes à l'image de son match : brouillon, sans saveur, et à oublier au plus vite !

Mohamed Salah (4,5) : difficile de juger la prestation de Mohamed Salah puisque c'est lui qui ouvre le score d'un joli lob bien senti mais, dans l'ensemble, il aura été transparent. L'ailier de Liverpool aurait certes pu marquer un doublé mais, cette fois, sa balle piquée est passée à côté du cadre. La star de la sélection égyptienne a semblé absente des débats en première période, malgré quelques rares accélérations infructueuses. En seconde période, il s'est totalement éteint.

Abdullah Said (5) : quarante-cinq minutes de jeu et une passe décisive fantastique depuis sa moitié de terrain, ainsi pourrait-on résumer la rencontre d'Abdullah Saïd, qui s'est malheureusement blessé dans le temps additionnel de la première période et été contraint de céder sa place à Amr Warda (4), pas plus inspiré que ses autres coéquipiers.

Mahmoud Hassan (4,5) : lui aussi aurait mérité d'être crédité d'une passe décisive, car c'est bien sur une offrande de Mahmoud Trezeguet que Mohamed Salah n'a pas trouvé le cadre sur son second lob. Par la suite, l'attaquant égyptien a voulu marquer tout seul mais ses deux intérieurs du pied et sa tête puissante n'ont pas trouvé le cadre. Remplacé à la 81e minute par Mahmoud Kahraba (non noté), qui a eu un face-à-face pour exister mais l'a manqué.

Marwan Mohsen (2,5) : une autre âme en peine sur le terrain. Tout au long de la rencontre, Marwan Mohsen aura été affligeant. L'apogée de son match s'est produite en première période, lorsqu'il s'est dribblé tout seul devant la surface saoudienne alors que les Pharaons avaient une bonne contre-attaque à jouer. Logiquement remplacé à la 64e minute par Ramadan Sobhy (non noté), transparent après son entrée en jeu.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ARABIE SAOUDITE 2-1 EGYPTE (mi-tps: 1-1) - CdM 2018 - 1er tour, Groupe A / 3e journée
Stade : Volgograd Arena - 36.823 spectateurs - Arbitre : Wilmar Alexander Roldán Pérez

Buts : Salman Al Faraj (45+6e, pen.) Salem Al Dawsari (90+5e) pour ARABIE SAOUDITE - Mohamed Salah (22e) pour EGYPTE
Avertissements : - Ali Gabr (45+5e), Ahmed Fathi (86e), pour EGYPTE

ARABIE SAOUDITE : Yasser Al Mosailem - Mohammed Al Burayk, Osama Hawsawi, Motaz Hawsawi, Yasir Al Shahrani - Hussain Al Mogahwi, Abdullah Otayf - Hattan Babhir (Mohanad Aseri, 65e), Salman Al Faraj, Salem Al Dawsari - Fahd Al Muwallad (Yahya Al Shehri, 79e)

EGYPTE : Essam Al Hadari - Ahmed Fathi, Ali Gabr, Ahmed Hegazi, Mohamed Abdul Shafy - Mohamed Elneny, Tarek Hamed - Mohamed Salah, Abdullah Saied (Amr Warda, 45+7e), Trézéguet (Mahmoud Abdul Monem, 81e) - Marwan Mohsen (Ramadan Sobhi, 64e)

Après vingt minutes catastrophiques, Mohamed Salah a ouvert le score d'un lob bien senti (0-1, 22e).

Le gardien égyptien Essam Al Hadari a ensuite repoussé un premier penalty saoudien...

Avant d'encaisser le second, bien pris à contre-pied par Salman Al Faraj (1-1, 45e).

Essam Al Hadari est devenu aujourd'hui le joueur le plus âgé à disputer une Coupe du monde, à 45 ans et 10 mois !

Dans le temps additionnel, Salem Al Dawsari a finalement offert la victoire à l'Arabie Saoudite (2-1, 90e).

En dehors de son but, Mohamed Salah aura été insignifiant sur le terrain, à l'image de son Mondial.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Quelle piste offensive étudiée par l'OM jusqu'à présent vous séduit le plus ?

Marcus Thuram (Guingamp)
Patrick Schick (AS Rome)
Dario Benedetto (Boca Juniors)
Salomon Rondon (WBA)
Gaëtan Laborde (Montpellier)
Fernando Llorente (Tottenham)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Liens de la rubrique MONDIAL 2014


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
>remplacé par Mohanad Aseri, 65e5Hattan Babhir
but sur pénalty, 45e+66Salman Al Faraj
but, 90e+56Salem Al Dawsari
>remplacé par Yahya Al Shehri, 79e5Fahd Al Muwallad
carton jaune, 86e3Ahmed Fathi
carton jaune, 45e+53Gabr
but, 22e4,5Salah
>remplacé par Amr Warda, 45e+75Abdullah Saied
>remplacé par Mahmoud Abdul Monem, 81e4,5Hassan
>remplacé par Ramadan Sobhi, 64e2,5Mohsen


MASQUER LA PUB