Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Attention aux Lions ! - Débrief et NOTES des joueurs (Pologne 1-2 Sénégal)

Par Eric Bethsy - Actu Mondial 2018, Mise en ligne: le 19/06/2018 à 19h06
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Après la défaite de la Colombie contre le Japon (1-2), le Sénégal s'est logiquement imposé face à la Pologne (2-1) ce mardi dans l'autre match du groupe H du Mondial 2018. Un succès mérité et encourageant pour les Lions de la Teranga.

Attention aux Lions ! - Débrief et NOTES des joueurs (Pologne 1-2 Sénégal)
Les Lions fêtent l'ouverture du score.

Au vu de la qualité des joueurs qui composent le Sénégal, beaucoup d'observateurs étaient impatients de les voir à l'oeuvre. Autant dire qu'ils n'ont pas été déçus en voyant la belle entrée en lice des hommes d'Aliou Cissé face à la Pologne.

Car les Lions de la Teranga se sont montrés plus tranchants tout au long de la partie. Les Polonais mettaient rapidement le pied sur le ballon, mais sans aucune inspiration dans la construction du jeu ! On se demandait même si Lewandowski était bien sur le terrain…

Un csc pour récompenser le Sénégal

Il faut dire que les Sénégalais étaient bien en place et agressifs au pressing. A chaque récupération de balle, on les sentait capables d'aller marquer. Ce qui finissait par arriver lorsque Gueye, servi par Mané à l'entrée de la surface, voyait sa frappe contrée par Cionek terminer au fond des filets (0-1, 38e) ! A priori, ce sera plutôt un but contre son camp du défenseur polonais.

Quoi qu'il en soit, le Sénégal était récompensé pour son excellente première période, mais s'exposait à une réaction de son adversaire. En effet, les hommes d'Adam Nawalka, passés en 3-5-2, montraient un bien meilleur visage. Comme par magie, Lewandowski apparaissait enfin avec un coup franc sorti par le gardien Ndiaye !

Krychowiak se rattrape mais...

Mais à l'heure de jeu, Krychowiak commettait une énorme erreur qui permettait à Niang (0-2, 60e) de faire le break pour le Sénégal ! Autant dire que la Pologne prenait un sacré coup sur la tête. Cela n'empêchait pas Krychowiak (1-2, 86e) de se racheter en réduisant le score de la tête, mais trop tardivement… Malgré une fin de match plus difficile, les Lions, séduisants, décrochent une victoire précieuse avant d'affronter le Japon dimanche (17h).

La note du match : 6/10

On a assisté à un match agréable entre deux sélections qui visaient la victoire. Avec plus de justesse technique, la Pologne aurait pu nous offrir un meilleur spectacle mais l'intensité d'un match de Coupe du monde était au rendez-vous.

Les buts :

- Après un duel remporté face à Piszczek côté gauche, Niang sert Mané dans l'axe. Devant la surface, l'attaquant de Liverpool décale Gueye dont la frappe, qui ne semblait pas cadrée, est déviée par le défenseur central polonais Cionek dans son but (0-1, 38e).

- Alors qu'il n'est pas en danger au milieu de terrain, Krychowiak tente de remettre un long ballon en retrait sans regarder. Et sans voir Niang, qui revient sur le terrain après une petite blessure, et qui en profite pour prendre le défenseur Bednarek et le gardien Szczesny de vitesse, avant de marquer dans le but vide (0-2, 60e).

- Sur un coup franc indirect de Zielinski, Krychowiak place sa tête dans la lucarne opposée (1-2, 86e) !

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Mbaye Niang (8/10)

On attendait Sadio Mané, on a vu Mbaye Niang ! L'attaquant aligné sur le côté gauche a été un danger permanent pour les Polonais. Ses accélérations ont fait beaucoup de dégâts, tout comme sa combativité, à l'image de son but et de son implication sur l'ouverture du score. Il faut aussi souligner sa bonne entente avec Sabaly. Remplacé à la 75e par Moussa Konaté (non noté).

POLOGNE :

Wojciech Szczesny (4) : malheureux sur l'ouverture du score, le gardien de la Juventus Turin est battu en vitesse par Niang sur le deuxième but encaissé. L'erreur vient de Krychowiak, mais il n'est pas irréprochable sur le coup.

Lukasz Piszczek (3) : épargné par Mané, le latéral droit a souffert lorsque Niang est venu le provoquer. La preuve sur l'action du premier but lorsque l'ancien Caennais prend le dessus avec une étonnante facilité. Ce n'était pas beaucoup mieux offensivement. Il a notamment raté une reprise de volée alors qu'il était idéalement servi au 2e poteau. Remplacé à la 83e par Bartosz Bereszynski (non noté).

Thiago Rangel (3,5) : dès le début du match, il a montré un signe évident de fébrilité en concédant un corner alors qu'il n'était pas pressé. Cela s'est confirmé au fil du match avec des pertes de balles à cause du pressing de Niang.

Michal Pazdan (4) : lui non plus ne respirait pas la sérénité, à l'image de sa mésentente avec le gardien Szczesny. Moins rapide que les attaquants sénégalais, il a néanmoins réalisé des interventions en urgence.

Maciej Rybus (6) : toujours aussi offensif, l'ancien Lyonnais a été le Polonais le plus dangereux. Sa louche pour Grosicki en début de match a amené une belle situation. Et ses montées incessantes dans le dos de la défense ont posé problème, surtout en deuxième période lorsqu'il a joué piston gauche dans le 3-5-2.

Grzegorz Krychowiak (3,5) : certes, le milieu défensif s'est rattrapé en marquant en fin de match. Mais le mal était fait. Sa longue balle en retrait pour son gardien a provoqué le but du break, un gros coup au moral de ses coéquipiers. Sans parler de ses nombreuses ouvertures complètement ratées.

Piotr Zielinski (5) : parmi tous les milieux polonais, il était le seul capable de créer des décalages grâce à sa qualité de passe et sa vision du jeu. Mais justement, tout seul, c'était impossible...

Jakub Blaszczykowski (2) : aucun débordement, aucune différence, aucune initiative… Sa sortie à la pause était prévisible. Remplacé à la 46e par Jan Bednarek (4), le défenseur central pris de vitesse par Niang sur le deuxième but des Lions.

Arkadiusz Milik (2) : match totalement raté ! Difficile à trouver, l'attaquant n'a touché que très peu de ballons. Et lorsqu'il a eu le cuir dans les pieds, c'était pour le rendre aux Sénégalais. D'où l'agacement de Lewandowski et les sifflets du public. Remplacé à la 73e par Dawid Kownacki (non noté), dont la tête a été facilement arrêtée par le gardien Ndiaye.

Kamil Grosicki (3) : souvent dos au but, l'ancien Rennais a tenté quelques accélérations mais sans jamais créer le danger. Il a gâché une belle situation de centre en début de match.

Robert Lewandowski (4,5) : invisible en première, le capitaine polonais a tenté un timide réveil après la pause. Son coup franc, pas assez puissant, n'a pas trompé le gardien Ndiaye. Et son jeu dos au but a été neutralisé par la charnière centrale sénégalaise qui ne l'a pas laissé respirer. Décevant.

SÉNÉGAL :

Khadim NDiaye (5,5) : préféré à Diallo, le gardien sénégalais a répondu présent. Il n'a clairement pas le jeu au pied d'Ederson ou Ter Stegen, mais il a bien négocié les rares ballons chauds sur son but. A l'image du coup franc de Lewandowski.

Moussa Wagué (6) : titulaire en Coupe du monde à 19 ans, ce n'est pas évident. Du coup, le latéral droit s'est montré timide et appliqué. Avant de se lâcher en deuxième période avec une belle qualité de centre.

Salif Sané (5,5) : match solide de la part du défenseur central, impérial dans les duels aériens face à Lewandowski. L'attaquant du Bayern Munich ne l'a éliminé qu'une seule fois, ce qui aurait pu lui coûter cher puisqu'il a commis une faute en tant que dernier défenseur. Finalement, il n'a reçu qu'un carton jaune.

Kalidou Koulibaly (6) : comme son coéquipier en charnière, le défenseur central de Naples a fait mieux que rivaliser avec Lewandowski sur le plan athlétique. Toujours bien placé, il a intercepté de nombreux centres.

Youssouf Sabaly (7,5) : après une saison passée au poste de latéral droit, sa performance en tant qu'arrière gauche est tout simplement bluffante ! Il n'a pas hésité à déborder, dribbler et centrer avec son mauvais pied, et souvent avec efficacité.

Ismaïla Sarr (4,5) : longtemps discret, l'ailier du Stade Rennais a mis du temps à entrer dans son match. Il n'a jamais réussi à prendre le dessus sur la défense polonaise. La preuve, il a même tenté une simulation grossière qui n'a trompé personne, et surtout pas l'arbitre.

Alfred NDiaye (5,5) : devant la défense, son impact physique était indispensable. Mais il a déçu dans l'utilisation du ballon avec des transversales ratées. Remplacé à la 87e par Cheikhou Kouyaté (non noté).

Idrissa Gueye (7) : toujours aussi généreux, l'ancien Lillois a été efficace à la récupération et dans la construction. Il a su se projeter au bon moment pour provoquer le but contre son camp de Cionek.

M'Baye Niang (8) : voir commentaire ci-dessus.

Sadio Mané (4,5) : on attendait un grand match de la part de l'attaquant de Liverpool. Finalement, il n'a jamais placé l'une de ses accélérations dont il a le secret. On l'a seulement vu créer des décalages grâce à de bonnes passes ou déviations.

Mame Diouf (4) : précieux dans le repli défensif, l'attaquant n'a pas apporté grand-chose sur le plan offensif. Il possède moins de qualités techniques que certains de ses coéquipiers, et cela s'est ressenti. Remplacé à la 62e par Cheikh Ndoye (non noté).

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

POLOGNE 1-2 SÉNÉGAL (mi-tps: 0-1) - CdM 2018 - 1er tour, Groupe H / 1e journée
Stade : Otkrytiye Arena - 44.190 spectateurs - Arbitre : Nawaf Abdulla Ghayyath Shukralla

Buts : G. Krychowiak (86e) pour POLOGNE - Thiago Rangel (37e, csc) M. Niang (60e) pour SÉNÉGAL
Avertissements : G. Krychowiak (12e), pour POLOGNE - S. Sané (49e), I. Gueye (72e), pour SÉNÉGAL

POLOGNE : W. Szczesny - L. Piszczek (B. Bereszynski, 83e), Thiago Rangel, M. Pazdan, M. Rybus - G. Krychowiak, P. Zielinski - J. Blaszczykowski (J. Bednarek, 46e), A. Milik (D. Kownacki, 73e), K. Grosicki - R. Lewandowski

SÉNÉGAL : K. N'Diaye - M. Wagué, S. Sané, K. Koulibaly, Y. Sabaly - I. Sarr, A. N'Diaye (C. Kouyaté, 87e), I. Gueye, M. Niang (M. Konaté, 75e) - S. Mané - M. Diouf (C. N'Doye, 62e)

Gueye frappe et provoque le csc de Cionek (0-1, 38e)

Tout en vitesse, Niang file seul vers le but vide (0-2, 60e)

Krychowiak a réduit le score de la tête (1-2, 86e)

La célébration des Lions







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Quelle piste offensive étudiée par l'OM jusqu'à présent vous séduit le plus ?

Marcus Thuram (Guingamp)
Patrick Schick (AS Rome)
Dario Benedetto (Boca Juniors)
Salomon Rondon (WBA)
Gaëtan Laborde (Montpellier)
Fernando Llorente (Tottenham)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Liens de la rubrique MONDIAL 2014


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
>remplacé par Bereszynski, 83e3Piszczek
but contre son camp (csc), 37e3,5Thiago Rangel
but, 86ecarton jaune, 12e3,5Krychowiak
>remplacé par Bednarek, 46e2Blaszczykowski
>remplacé par Kownacki, 73e2Milik
carton jaune, 49e5,5Sané
4,5Sarr
>remplacé par Kouyaté, 87e5,5NDiaye
carton jaune, 72e7Gueye
but, 60e >remplacé par Konaté, 75e8Niang
>remplacé par Ndoye, 62e4Diouf


MASQUER LA PUB