Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Equipe de France : "aucune logique sportive"... Rabiot justifie son refus et répond à ses détracteurs !

Par Romain Lantheaume - Equipe De France, Mise en ligne: le 25/05/2018 à 19h21
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Trois jours après avoir signifié à la FFF son refus d'être suppléant pour le Mondial 2018, le milieu de terrain Adrien Rabiot a justifié sa décision ce vendredi dans une lettre publiée par RTL. Le Tricolore estime que son absence des 23 «ne répond à aucune logique sportive».

Equipe de France :
Rabiot sort du silence !

C'est l'affaire qui concentre toutes les attentions en ce début de regroupement de l'équipe de France. Retenu par le sélectionneur Didier Deschamps pour le Mondial 2018 au titre de suppléant, Adrien Rabiot (23 ans) a refusé ce statut, estimant qu'il méritait sa place dans les 23.

Après avoir informé la FFF de sa décision mardi, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain n'avait pas encore pris la parole pour justifier son choix. Mais face aux critiques grandissantes qui le ciblent ces derniers jours, le Tricolore a décidé de sortir du silence. Dans une lettre ouverte dévoilée ce vendredi par la radio RTL, le Parisien exprime son sentiment d'injustice.

Rabiot abasourdi par les choix de Deschamps

«Si j'ai décidé de me retirer de la liste des suppléants, c'est que je considère que le choix du sélectionneur à mon égard ne répond à aucune logique sportive car depuis toutes ces années le message était clair, ce sont les performances en club qui ouvrent les portes de l'Équipe de France» , a déploré le champion de France 2018. «Je suis un compétiteur sans état d'âme, mais je suis aussi un homme, et à ce titre j'aurais aimé être considéré comme tel» , avant de préciser que «(sa) démarche ne vise en rien les joueurs sélectionnés». Si on peut comprendre la déception du Français quant à ses performance en club, il faut rappeler que Rabiot s'était mis en danger avec ses dernières sorties décevantes en sélection que Deschamps doit forcément prendre en compte. Même s'il s'attendait un peu à être pointé du doigt, le joueur passé par Toulouse déplore le flot de critiques qui s'abat sur lui.

Le Parisien répond aux attaques

«Je me doutais du retentissement qu'aurait ma décision, mais je déplore d'être caricaturé comme un jeune joueur immature incapable de mesurer la portée de ses actes. Pour me hisser au plus haut niveau j'ai travaillé encore et encore. Tout ce que j'ai aujourd'hui je l'ai gagné sur le terrain. Et puis j'ai un rêve, comme tous les footballeurs, c'est jouer pour mon pays. (…) Je n'autorise personne à parler en mon nom de ma relation avec l'Équipe de France.»

Quel avenir en Bleu désormais pour Rabiot ? «J'assume et j'assumerai toutes les conséquences de mon choix avec le soutien de ma famille et de mes proches», a conclu l'intéressé en n'oubliant pas de remercier le président de la FFF, Noël Le Graët, pour avoir «souligné l'exemplarité de (son) comportement en sélection ces huit dernières années.» «Je ne vais pas anticiper, je ne suis pas quelqu'un qui prend des décisions extrêmes» , avait affirmé un peu plus tôt Deschamps sur les ondes de RMC, refusant d'aller jusqu'à parler d'une exclusion du groupe France pour Rabiot à l'avenir. C'était juste avant les derniers propos du Francilien qui risquent d'avoir du mal à passer chez «DD» …

La lettre d'Adrien Rabiot en intégralité (source : RTL) :

«Je me doutais du retentissement qu'aurait ma décision, mais je déplore d'être caricaturé comme un jeune joueur immature incapable de mesurer la portée de ses actes. Footballeur, c'est mon métier mais le football c'est d'abord ma passion. Pour me hisser au plus haut niveau j'ai travaillé encore et encore. Tout ce que j'ai aujourd'hui je l'ai gagné sur le terrain. Et puis j'ai un rêve, comme tous les footballeurs, c'est jouer pour mon pays.

Porter le maillot bleu est pour moi un honneur, une fierté. Gagner avec la France, gagner pour la France, est une mission. Depuis l'âge de 15 ans j'ai défendu les couleurs de la France dans toutes les catégories de jeunes, jusqu'à attendre l'équipe A. J'ai la culture France. Aussi, je n'autorise personne à parler en mon nom de ma relation avec l'Équipe de France.

Depuis ma première convocation en A, en tant que réserviste en mai 2016, j'ai joué avec mon club, le PSG, un grand d'Europe, 88 matchs dont 13 en Ligue des Champions, marqué 9 buts et j'ai été récompensé par sept trophées. Si j'ai décidé de me retirer de la liste des suppléants, c'est que je considère que le choix du sélectionneur à mon égard ne répond à aucune logique sportive car depuis toutes ces années le message était clair, ce sont les performances en club qui ouvrent les portes de l'Équipe de France.

Je suis un compétiteur sans état d'âme, mais je suis aussi un homme, et à ce titre j'aurais aimé être considéré comme tel. Ma démarche ne vise en rien les joueurs sélectionnés. Et je remercie Monsieur Le Graët, le président de la Fédération, d'avoir souligné l'exemplarité de mon comportement en sélection ces huit dernières années. Enfin, j'assume et j'assumerai toutes les conséquences de mon choix avec le soutien de ma famille et de mes proches.»

Que pensez-vous de cette mise au point de Rabiot ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Comprendriez vous si le vainqueur du Ballon d'Or 2018 n'était pas un joueur français ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB