Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

L'Atletico piège le Bayern ! - Débrief et NOTES des joueurs (Atletico 1-0 Bayern)

Par Matheo Geslan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 27/04/2016 à 23h00
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Grâce à un but magique de Saùl, l'Atletico Madrid s'est imposé face au Bayern Munich (1-0) ce mercredi, en demi-finale aller de la Ligue des Champions. Un très bon résultat pour les Colchoneros même si l'issue de la double confrontation reste incertaine.

L'Atletico piège le Bayern ! - Débrief et NOTES des joueurs (Atletico 1-0 Bayern)
La joie des Colchoneros sur le but fantastique de Saùl.

L'Atletico prend une option ! Formidablement solidaires, les Matelassiers sont venus à bout du Bayern Munich (1-0) lors de la manche aller des demi-finales de la Ligue des Champions. Malgré une bonne deuxième période et plusieurs occasions franches, les Bavarois ne sont jamais parvenus à faire sauter le verrou madrilène.

Avant le match retour mardi prochain (20h45) à l'Allianz Arena, les Rojiblancos ont 70% de chances de se qualifier et d'atteindre la finale. Mais tout reste jouable pour les Munichois !

Saùl fait soulever Vicente Calderon, Griezmann manque le break

Dans une ambiance complètement dingue au Stade Vicente Calderon, les Colchoneros débutaient cette partie très haut en imposant une intensité folle à des Bavarois dépassés. Lancé dans la défense allemande, Saùl réalisait un festival incroyable en éliminant trois joueurs avant d'ajuster Neuer d'une frappe enroulée (1-0, 11e). Quel but ! Les supporters rojiblancos explosaient !

Dans la foulée, les Munichois étaient tout proche d'égaliser mais la tête de Vidal était sauvée sur sa ligne par Gimenez. Malmenés, les troupes de Pep Guardiola ne parvenaient pas à revenir dans cette partie et étaient même à deux doigts de prendre un 2e but sur un duel perdu par Griezmann face à Neuer.

Le Bayern revient des vestiaires avec de bien meilleures intentions

Au retour des vestiaires, moins harcelés par les Madrilènes, les Bavarois se montraient plus inspirés et faisaient le siège dans le camp adverse. Une domination nette traduite par une frappe lointaine d'Alaba qui atterrissait sur la barre transversale et une tête de Javi Martinez sauvée in-extremis par Oblak. Les Matelassiers ont eu chaud ! Continuant d'accentuer leur pression, le Bayern se heurtait tout de même à une défense rojiblanco très rigoureuse.

Contre le cours de jeu, les Colchoneros étaient même tout proche de faire le break sur contre-attaque mais Torres trouvait le poteau de Neuer ! Dès lors, poussé par son public et un Diego Simeone des grands soirs sur le bord du terrain, l'Atletico retrouvait des couleurs et parvenait à rééquilibrer les débats. Malgré deux situations chaudes en fin de match avec une tête de Benatia et une frappe de Vidal, les Munichois ne parvenaient pas à revenir au score. Le match retour à l'Allianz Arena le 3 mai prochain promet d'être électrique !

La note du match : 7/10

Une grande intensité durant ce match ! Dans un Vicente Calderon en feu, la première mi-temps tenait toutes ses promesses. L'Atletico mettait une intensité folle et le but magique de Saùl a fait soulever le stade ! Méconnaissables en première période, les Bavarois se montraient beaucoup plus conquérants en seconde période. Mais étant donné que les Matelassiers mettaient moins la pression, le rythme était logiquement tombé. Le suspense rendait cependant la fin du match haletante.

Le but :

- Dans le coeur de la défense allemande, Saùl réalise un festival incroyable en dribblant trois joueurs. Arrivé dans la surface, l'Espagnol fixe Alaba et décoche une frappe pied gauche imparable (1-0, 11e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Saùl (8/10)

Mais quel talent ! Déjà excellent au tour précédent face au FC Barcelone, l'international espagnol a encore éclaboussé cette rencontre de sa classe. Sur une inspiration tout simplement exceptionnelle, le milieu de terrain a éliminé trois joueurs adverses avant de fixer Alaba et de tromper Neuer, un bijou ! Mais ce n'est pas tout ! Sur la suite de la rencontre, il était tout simplement partout en étant monstrueux dans son pressing et précieux dans la conservation du ballon. Une performance XXL ! Remplacé par Thomas Partey (non noté) à la 85e minute.

ATL. MADRID :

Jan Oblak (7) : quelle performance brillante du gardien slovène ! Très rassurant par ses interventions aériennes, le portier a sauvé les siens sur une belle tête de Javi Martinez et une frappe lointaine de Vidal parfaitement boxée. Une copie sans fausse note.

Juanfran (6,5) : une abnégation remarquable pour le latéral Espagnol ! Concentré sur son rôle défensif, il a été moins présent offensivement mais a livré une performance très sérieux face à Douglas Costa. Grâce à sa combativité, le Brésilien n'a pas vu le jour...

José Giménez (7) : décisif en sauvant sur sa ligne la tête de Vidal, l'Uruguayen a été par ailleurs très prompt dans ses interceptions et n'a laissé que des miettes à Lewandowski. Malgré quelques relances hasardeuses, le défenseur a été essentiel à son équipe en muselant le Polonais !

Stefan Savic (6,5) : préféré au Français Lucas Hernandez, l'ancien joueur de la Fiorentina a été très sérieux défensivement. Impérial dans les airs et solide dans les duels, il a participé activement aux difficultés rencontrées par Lewandowski.

Filipe Luis (7) : à l'instar de son match face au FC Barcelone en quart de finale retour, le Brésilien a été excellent. Intraitable sur son côté gauche, même si parfois Coman lui a donné du fil à retordre, l'ancien joueur de Chelsea s'est permis plusieurs percées offensives très intéressantes.

Augusto Fernández (6) : un véritable chien de garde au milieu de terrain ! Combattif sur tous les ballons qui étaient dans sa zone, il n'a laissé aucun répit à ses vis-à-vis. Actif à la récupération, il a effectué un travail dans l'ombre remarquable.

Saúl (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Gabi (7) : quelle activité pour le milieu de terrain ! Auteur d'un pressing incroyable pour asphyxier l'entrejeu adverse, l'Espagnol a brillé par son envie et aussi sa qualité technique à la construction du jeu. Indispensable à la récupération, le capitaine de l'Atletico a annihilé plusieurs situations chaudes des Munichois.

Koke (6) : un match correct mais sans plus pour lui. Sur le côté gauche, l'international ibérique a eu un impact moindre malgré quelques bons ballons distillés. Précis dans ses transmissions et généreux dans ses efforts, il a tout de même livré une copie intéressante.

Antoine Griezmann (5,5) : dans le rôle ingrat d'attaquant défensif qui était le sien ce mercredi soir, le Français a rempli son rôle, harcelant la relance bavaroise, surtout en première période. Il aurait pu faire le break en fin de première mi-temps mais Neuer a été vigilant. Une performance courageuse !

Fernando Torres (5) : maladroit et rarement trouvé dans de bonnes conditions, l'Espagnol n'a pas été véritablement en vue lors de cette rencontre. Cependant, l'attaquant a eu un éclair de génie avec un enchaînement de grande classe pour éliminer Alaba, mais sa frappe a trouvé le poteau de Neuer. Sinon, l'ancien élément de Liverpool n'a pas assez pesé sur les débats...

BAYERN MUNICH :

Manuel Neuer (5) : sur le but madrilène, l'Allemand ne peut pas faire grand-chose tellement la frappe de Saùl est imparable. Par la suite, il a remporté un duel face à Griezmann en fin de première période et a capté une frappe enroulée de Gabi à l'heure de jeu. Sauvé par son poteau sur un tir de Torres, le portier a connu un match frustrant.

Philipp Lahm (6) : excellent défensivement et jamais en difficulté, l'Allemand a parfaitement profité des espaces dans son couloir pour soutenir ses attaquants. Même s'il n'a pas toujours été en réussite dans ses choix, il a été efficace sur certaines montées et ses passes ont été dangereuses, dont une qui aurait pu être décisive pour Costa. Dans l'ensemble, le capitaine munichois a délivré une performance sérieuse.

David Alaba (3,5) : quelle déception ! Positionné dans l'axe, l'Autrichien a été très fébrile défensivement, à l'image de son énorme passivité sur l'ouverture du score de Saùl. En grande difficulté dans ses relances à cause du pressing incessant de Griezmann, il a été en souffrance tout au long de la rencontre en étant notamment éliminé trop facilement par Torres lors de la frappe sur le poteau de l'Espagnol. Sa seule action positive ? Un énorme tir qui a terminé sur la barre transversale d'Oblak...

Javier Martínez (3,5) : souvent mal placé et assez lent, l'Espagnol a été assez naïf sur cette rencontre dans ses duels face à Griezmann, à l'image de l'occasion du Français en première période où il le laisse filer dans son dos avant de le gêner in-extremis. Plutôt intéressant dans le domaine aérien, il était à deux doigts de sauver sa soirée avec une tête sur un corner bien captée par Oblak.

Juan Bernat (3,5) : une soirée difficile pour l'Espagnol... Rarement en vue offensivement, le latéral a connu de grosses difficultés sur les contres rapides de l'Atletico Madrid. Pour ne rien arranger à sa performance, il a perdu certains ballons bêtement. Remplacé par Medhi Benatia (non noté) à la 77e minute.

Xabier Alonso (4) : discret au milieu de terrain, il n'a pas réussi à avoir son rayonnement habituel dans son rôle de sentinelle. S'il a parfois soulagé les siens avec de belles récupérations, il a aussi été parfois imprécis dans son jeu de passes.

Thiago Alcântara (4) : il n'a pas réussi à éclairer le jeu bavarois comme il sait le faire. Capable parfois de sauter une ligne par une passe ou un contrôle orienté, il n'a que trop rarement fait la différence au milieu de terrain, gêné par le harcèlement des madrilènes. Remplacé par Thomas Müller (non noté) à la 70e minute.

Arturo Vidal (6) : le Chilien a été l'un des seuls à répondre à l'agressivité de l'Atletico ! Dans son duel électrique avec Gabi, il n'a pas hésité à donner quelques coups et a brillé par son activité à la récupération. Offensivement, le milieu de terrain a été l'homme le plus dangereux de son équipe avec une tête, sauvée sur sa ligne par Gimenez, et une frappe puissante, détournée par Oblak. Un vrai guerrier.

Douglas Costa (3,5) : on attendait beaucoup du Brésilien et on a été globalement déçu. Brouillon en première période malgré quelques éclairs, il a rarement pris le dessus sur Juanfran, perdant 25 ballons. Malgré un léger mieux au retour des vestiaires, son jeu était trop stéréotypé ce mercredi.

Robert Lewandowski (2,5) : grosse déception ! Jamais trouvé dans de bonnes conditions, le Polonais a été littéralement transparent tout au long de la rencontre, en particulier en première période. Timoré, il n'a jamais pesé sur la charnière centrale madrilène...

Kingsley Coman (4) : l'ancien Parisien a démontré beaucoup d'envie mais il est tombé sur un os avec Filipe Luis. S'il est parvenu à parfois faire la différence, il n'a gagné que 31% de ses duels et a perdu 18 ballons. Intéressant après la pause, il a été remplacé par Franck Ribéry (non noté) à la 64e minute, qui n'a pas réussi grand-chose...

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ATL. MADRID 1-0 BAYERN MUNICH (mi-tps: 1-0) - LIGUE des CHAMPIONS - 1/2 finale / 1/2e journée
Stade : Estadio Vicente Calderón - 52.127 spectateurs - Arbitre : M. Clattenburg

Buts : Saúl (11e) pour ATL. MADRID
Avertissements : Saúl (84e), pour ATL. MADRID - Douglas Costa (40e), M. Neuer (82e), M. Benatia (82e), A. Vidal (88e), pour BAYERN MUNICH

ATL. MADRID : J. Oblak - Juanfran, J. Giménez, S. Savic, Filipe Luis - Saúl (T. Partey, 85e), Gabi, A. Fernández, Koke - Fernando Torres, A. Griezmann

BAYERN MUNICH : M. Neuer - P. Lahm, Javi Martínez, D. Alaba, Juan Bernat (M. Benatia, 77e) - Xabi Alonso - Douglas Costa, Thiago Alcântara (T. Müller, 70e), A. Vidal, K. Coman (F. Ribéry, 64e) - R. Lewandowski

L'ambiance était exceptionnelle à Madrid ce mercredi

Saùl a réalisé un festival pour ouvrir le score (11e)

La belle joie de l'Espagnol après son but

Oblak a été sauvé par sa barre sur un tir d'Alaba

Simeone a été incroyable sur son banc encore une fois

Torres a trouvé le poteau après un superbe enchaînement







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel gardien ?

Alisson (Liverpool)
Ederson (Manchester City)
Jan Oblak (Atletico)
André Onana (Ajax)
Marc-André ter Stegen (Barcelone)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Atl. Madrid

A
T
L
.

M
A
D
R
I
D
Banc des remplaçants Bayern Munich

B
A
Y
E
R
N

M
U
N
I
C
H
but, 11e >remplacé par Partey, 85ecarton jaune, 84e8Saúl
carton jaune, 82e5Neuer
>remplacé par Benatia, 77e3,5Bernat
carton jaune, 40e3,5Douglas Costa
>remplacé par Müller, 70e4Thiago Alcântara
carton jaune, 88e6Vidal
>remplacé par Ribéry, 64e4Coman


MASQUER LA PUB