Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Everton trop fort pour Lille - Débrief et NOTES des joueurs (Everton 3-0 Lille)

Par Eric Bethsy - Actu Europa League, Mise en ligne: le 07/11/2014 à 00h12
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Dominé de bout en bout sur le terrain d'Everton, Lille n'a rien pu faire pour éviter la claque reçue ce jeudi soir (3-0). La différence entre les deux équipes était évidente, tout comme les cinq points qui les séparent désormais dans ce groupe H.

Everton trop fort pour Lille - Débrief et NOTES des joueurs (Everton 3-0 Lille)
Les Lillois n'ont rien pu faire contre Everton

Ce n'était pas le match de la dernière chance pour le LOSC, mais presque. Troisième du groupe H avant cette rencontre à Goodison Park, Lille devait en finir avec sa série de trois matchs nuls dans cette poule pour se replacer parmi les deux premiers. C'est raté…

Même pas une minute et…

Car dès les premières secondes, les Dogues comprenaient très vite que la soirée allait être longue. Pas même une minute de jeu, et Lukaku obligeait Enyeama à sortir une superbe parade ! Le symbole d'un début de match entièrement dominé par Everton.

En effet, hormis une frappe anecdotique de Mendes facilement sortie par Howard (24e), Everton n'avait aucun mal à maîtriser Lille, puni dès la 27e minute sur un contre conclu par Osman d'une belle demi-volée (1-0, 27e). De quoi réveiller le LOSC, enfin un peu.

Malgré les chants lillois dans les tribunes de Goodison Park, les hommes de René Girard encaissaient un deuxième but logique juste avant la pause sur corner. C'est le défenseur central Jagielka, totalement oublié, qui venait fusiller Enyeama de la tête sur corner (2-0, 42e).

Et de trois malgré Enyeama

Cela n'annonçait rien de bon pour les Dogues, rapidement muselés en seconde période malgré une volonté de revenir au score au plus vite. Toujours aussi impuissant, Lille frôlait d'abord le 3-0 sur un beau coup-franc de Lukaku, bien sorti par Enyeama (55e)… qui ne faisait que retarder l'échéance. Après un énorme loupé de Frey qui aurait pu réduire le score, Naismith venait anéantir les espoirs lillois d'une belle frappe sous la barre (3-0, 61e).

Le match était plié, d'où la dernière demi-heure tranquille pour Everton et pour ses défenseurs centraux Jagielka et l'ancien Parisien Distin, auteurs d'une belle prestation car peu mis en danger jusqu'à la fin de la rencontre. Très bonne opération pour les Toffees leaders du groupe avec huit points juste devant Wolfsburg, vainqueur de Krasnodar (5-1), avec une unité de moins. Loin derrière, le LOSC et ses trois points qui ne suffiront sans doute pas…

La note du match : 6/10

Merci Everton ! Pour le spectacle, il ne fallait pas compter sur le LOSC ce jeudi soir. Les Toffees ont montré de jolis mouvements en attaque placée tout comme en contre. Insuffisant tout de même pour oublier que Lille n'a rien montré ou presque.

Les buts :

- Sur un contre, Lukaku dévie astucieusement en une touche de balle pour McCarthy, qui décale sur McGeady à droite. L'international irlandais centre au deuxième poteau pour la demi-volée d'Osman petit filet opposé (1-0, 27e).

- Grâce à un corner bien frappé par McGeady, Jagielka oublié vient mettre sa tête pour tromper Enyeama au deuxième poteau (2-0, 42e).

- Encore un beau mouvement des Toffees amené par Lukaku qui lance Baines en profondeur sur son côté gauche avant de centrer en retrait pour Naismith. L'attaquant ne se fait pas prier pour expédier le ballon sous la barre (3-0, 61e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Romelu Lukaku 7,5/10

Préféré à Eto'o au coup d'envoi, le Belge a énormément pesé sur la défense du LOSC avec son jeu dos au but. L'ancien joueur de Chelsea aurait pu ouvrir le score dès la première minute sans la superbe parade d'Enyeama, ou marquer le quatrième but si l'arbitre assistant ne l'avait pas injustement signalé hors-jeu alors qu'il partait seul pour défier le gardien lillois. Son duel avec la paire Basa-Kjaer est gagné.

EVERTON :

Tim Howard (5,5) : deux arrêts plutôt faciles devant Mendes et Origi en première période, et puis c'est tout. Au chômage technique en seconde période.

Leighton Baines (6,5) : rarement vu en position de défenseur (comme d'habitude), l'international anglais a multiplié les montées et les centres dangereux, d'où sa passe décisive sur le troisième but. Ce n'est pas un hasard si le jeu d'Everton penche à gauche.

Sylvain Distin (6,5) : si les Dogues avaient prévu de profiter des montées de Baines pour passer dans son dos, c'est raté ! L'ancien Parisien est venu couvrir son latéral avec réussite. Intraitable dans les duels au sol comme dans les airs, même à 36 ans…

Phil Jagielka (6) : buteur sur corner, le capitaine d'Everton a également sorti quelques ballons dangereux même s'il n'y avait pas le feu dans la défense des Toffees. Un match plutôt tranquille.

Tony Hibbert (5) : le point faible de la défense anglaise. Malheureusement pour les Lillois, ni Origi ni Mendes n'ont su le solliciter balle au pied malgré son évidente lenteur.

Gareth Barry (7) : toujours aussi juste techniquement, l'ancien joueur de Manchester City décide du rythme des actions grâce à la variété mais surtout la simplicité de son jeu. Le maître à jouer. Remplacé à la 67e par Darron Gibson (non noté).

James McCarthy (7) : impliqué sur le premier but, le milieu de terrain s'est montré disponible dans la construction du jeu et n'a perdu que très peu de ballons. Et pour couronner le tout, son travail défensif a été irréprochable. Remplacé à la 84e par Muhamed Besic (non noté).

Leon Osman (6,5) : auteur d'un joli but sur une demi-volée de l'extérieur du pied, le petit milieu de 33 ans dégage une certaine sérénité balle pied. Difficile voire impossible de lui prendre le ballon.

Aiden McGeady (6) : ses partenaires ayant une préférence pour le côté gauche de Baines, l'international irlandais n'a pas eu beaucoup d'occasions de montrer ses qualités de percussion. Cela ne l'a pas empêché de donner deux passes décisives. Remplacé à la 67e par Christian Atsu (non noté).

Steven Naismith (7) : très mobile, un peu trop pour la bande à Mavuba. L'attaquant a considérablement gêné la défense lilloise en se plaçant entre les lignes ou en prenant la profondeur. Auteur du troisième but, l'international écossais a été un poison pour la défense du LOSC.

Romelu Lukaku (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

LILLE :

Vincent Enyeama (6) : le meilleur Lillois ce jeudi soir, c'est dire si les Dogues n'ont rien montré devant. Le gardien du Nigéria a d'abord évité l'ouverture du score dès la première minute, avant de mettre en échec Naismith à deux reprises en première période. Une dernière parade sur un coup-franc de Lukaku, pour rien…

Sébastien Corchia (5) : replacé latéral droit dans une composition plus offensive, l'ancien Sochalien n'a pas pu monter aussi souvent qu'il l'aurait voulu. La faute à Baines, Lukaku et Osman qui venaient combiner sur son côté. Quelques centres dangereux tout de même. Remplacé à la 75e par Ronny Rodelin (non noté).

Marko Basa (4,5) : beaucoup de duels gagnés comme à son habitude. Mais le patron de la défense lilloise n'a pas pu arrêter toutes les vagues offensives d'Everton, peu aidé par ses milieux de terrain. Il est fautif sur le but de Jagielka.

Simon Kjaer (4,5) : comme son compère en charnière centrale, le Danois s'est montré plutôt efficace dans son rôle de stoppeur. Mais les attaquants d'Everton allaient vite, trop vite…

Pape Souaré (4) : heureusement pour le latéral gauche, le jeu des Toffees penchait de l'autre côté. Car dès lors que McGeady a percuté face à lui, le Sénégalais a eu bien du mal à le contenir et ne s'est pas permis de monter comme il le fait habituellement.

Rio Mavuba (4,5) : bougé comme rarement, le milieu défensif a semblé dépassé au milieu de terrain. L'ancien Bordelais a eu très peu d'influence sur le jeu lillois lors des rares temps forts du LOSC.

Florent Blamont (5,5) : le seul milieu lillois à surnager dans ce naufrage. L'ancien Lyonnais s'est battu avec sa hargne habituelle et a été précieux dans la remontée de balle, notamment avec quelques centres dangereux.

Idrissa Gueye (3,5) : littéralement mangé à l'image de l'entrejeu de Lille. Le milieu récupérateur avait pourtant bien commencé le match en se montrant disponible mais a vite sombré devant la supériorité physique d'Everton.

Ryan Mendes (4) : match très difficile pour le Cap-Verdien, principalement à cause de Baines. Du coup, l'ancien joueur du Havre a passé plus de temps à courir après le latéral anglais qu'à porter le danger devant. Remplacé à la 63e par Franck Béria (non noté).

Divock Origi (4,5) : peu de bons ballons à se mettre sous la dent malgré une volonté de bien faire face à ses futurs rivaux. La paire Jagielka-Distin était trop solide pour le joueur prêté par Liverpool.

Michael Frey (3,5) : combatif, le jeune Suisse s'est démené sur le front de l'attaque. Mais sa maladresse a vite pris le dessus, notamment sur la plus grosse occasion du LOSC en seconde période. Remplacé à la 63e par Nolan Roux (non noté).

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

Kjaer impuissant sur l'ouverture du score d'Osman

La joie des Toffees

Naismith assomme un peu plus le LOSC en seconde période

FICHE TECHNIQUE
Fiche technique
Europa League – 4e journée
Everton 3-0 Lille (2-0)
Goodison Park
Arbitre : Bas Nijhuis
Buts : Osman (27e), Jagielka (42e), Naismith (61e) pour Everton
Avertissements : Mavuba (28e), Balmont (86e) pour Lille - Barry (67e) pour Everton

Everton : Howard - Baines, Distin, Jagielka, Hibbert - Barry (Gibson 67e), McCarthy (Besic, 84e) - Osman, McGeady (Atsu 67e), Naismith - Lukaku. Entraîneur : Roberto Martinez.

Lille : Enyeama - Corchia (Rodelin, 75e), Basa, Kjaer, Souaré - Mavuba, Balmont, Gueye - Mendes (Béria, 63e), Origi, Frey (Roux, 63e). Entraîneur : René Girard.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB