Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Top Déclarations : Rihanna réconforte Benzema, Balotelli faux Italien, H. Costa dézingue Clermont, Ronaldo désabusé...
Par Nicolas Lagavardan - Top Declarations, Mise en ligne: le 28/06/2014 à 08h55
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au menu du Top Déclarations cette semaine, Rihanna réconforte Benzema, Balotelli répond aux attaques racistes, Helena Costa jette l'éponge, Chiellini s'en prend à la FIFA, Ronaldo désabusé, Sagna veut la gagner, Gyan pète les plombs... Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : Rihanna réconforte Benzema, Balotelli faux Italien, H. Costa dézingue Clermont, Ronaldo désabusé...
Benzema peut compter sur le soutien de Rihanna

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. Rihanna – «Benzema, je peux comprendre ta douleur !» (Twitter, 26/06/2014)

Si Karim Benzema n'a pas trouvé le chemin des filets face à l'Equateur (0-0) mercredi, l'attaquant de l'équipe de France a eu droit à un petit message de soutien de la part de la chanteuse Rihanna. Benzema lui a répondu : «On n'a rien sans rien, merci pour le soutien.»

2. Mario Balotelli – «Mario Balotelli a tout donné pour la Nazionale, donc cherchez une autre excuse parce que Mario Balotelli a la conscience tranquille. (...) Mais peut-être, comme vous le dites, que je ne suis pas italien. Les Africains n'abandonneraient jamais un de leur frère. Nous les Noirs, comme vous nous appelez, nous avons des années-lumière d'avance. La honte, ce n'est pas de rater un but ou de courir moins. La honte, ce sont ces choses. De vrais Italiens, vraiment ?» (Instagram, 25/06/2014)

Pas épargné par les critiques après l'élimination de l'Italie dès la phase de groupes de la Coupe du monde, Mario Balotelli a répondu à ceux qui ont pointé du doigt ses origines africaines et affirmé qu'il n'était pas un vrai italien.

3. Helena Costa – «Il est inadmissible qu'un entraîneur apprenne le recrutement de joueurs par le secrétariat. Le directeur sportif, qui était en vacances, n'a répondu à aucun de mes mails ou de mes messages. Il m'a été répondu par mail : tu me fatigues avec tes mails, je ne suis pas a ta disposition... Tout cela révèle un manque total de respect et un amateurisme du club.» (Communiqué, 24/06/2014)

Helena Costa a démissionné de son poste d'entraîneur du Clermont Foot, avant même son premier entraînement. Sèchement critiquée par le président Claude Michy, celle qui aurait pu devenir la première femme à entraîner un club professionnel en France a donné sa version.

4. Cristiano Ronaldo– «Je n'ai jamais pensé que le Portugal pouvait être champion du monde. (...) Il y a des équipes meilleures et des joueurs meilleurs que les nôtres. Peut-être sommes-nous une équipe moyenne. Ce serait mentir si nous disions que nous sommes une sélection de haut niveau. Nous avons une équipe très limitée.» (Conférence de presse, 23/06/2014)

Avant le dernier match contre le Ghana, le Portugal avait déjà considérablement réduit ses chances de qualification. L'attaquant Cristiano Ronaldo était désabusé. Un aveu de faiblesse qui ne lui ressemble pas.

5. Giorgio Chiellini – «C'est une honte. C'est l'arbitre qui a tout décidé avec cette expulsion (de Marchisio). Suarez ? Oui, il m'a mordu, tout le monde l'a vu. C'est idiot de ne pas l'avoir expulsé. Mais bon, il peut faire ce qu'il veut car la FIFA veut absolument que les grandes stars de ce sport soient sur le terrain.» (Conférence de presse, 24/06/2014)

Le défenseur italien Giorgio Chiellini était très remonté après la défaite contre l'Uruguay (0-1) synonyme d'élimination. Soumise à sa critique, la FIFA a finalement infligé 9 matchs de suspension à Luis Suarez et 4 mois d'interdiction d'exercer toute activité liée au football. Une sanction jugée "excessive" par Chiellini...

6. Bacary Sagna – «On aspire à aller le plus loin possible, à gagner le trophée. La Coupe du monde ne sera réussie que si on va au bout. Ne pas y arriver serait un échec. L'objectif s'est précisé au fil du temps. On est à quatre matchs du titre, on veut le faire.» (Conférence de presse, 27/06/2014)

La France peut-elle gagner la Coupe du monde ? Interrogé sur la question, le latéral droit Bacary Sagna a avoué que les Bleus ne pensent à rien d'autre qu'à la victoire finale.

7. Asamoah Gyan – «Ferme ta petite gueule, toi ! Il est malade, lui ! Ta gueule ! Fils de p...» (Zone mixte, 27/06/2014)

Le Ghana n'a pas réussi à se qualifier pour les 8es de finale du Mondial. Après la défaite face au Portugal (2-1), l'attaquant Asamoah Gyan s'est fait invectiver par un journaliste qui lui rappelait que s'exprimer devant les médias faisait partie de son métier. Sa réponse a été cinglante... Une prise de bec qui rappelle celle de Samir Nasri avec un journaliste français lors de l'Euro 2012...

8. Daniele De Rossi – «Nous avons besoin de vrais hommes, pas des vignettes Panini ou des personnages qui ne sont d'aucune utilité pour la sélection.» (Point presse, 25/06/2014)

L'Italie a été sortie de la Coupe du monde dès la phase de groupes. Le milieu Daniele De Rossi n'a pas hésité à pointer du doigt l'implication des jeunes joueurs, Mario Balotelli en tête, qui avait publié sur son compte Facebook une photo de son album Panini avec une image de lui-même à chaque poste de la Squadra Azzurra.

9. Guy Roux – «Plus ça va, plus l'équipe de France nous rend optimiste. Elle ouvre notre espoir d'aller loin. (...) Seules les grosses équipes pourront nous faire trébucher, comme l'Allemagne, l'Argentine ou le Brésil. Si on va en quart de finale et que c'est l'Allemagne, ce sera un obstacle. A mon avis, cela s'arrêtera là.» (Le Parisien, 22/06/2014)

Si l'équipe de France suscite de gros espoirs, Guy Roux ne voit pas les Bleus aller plus loin que les quarts de finale, où ils devraient être opposés à l'Allemagne.

10. Gervinho – «Dans un match, il n'y a pas que les joueurs qui sont concernés. Il y a tout un staff en place aussi. Le staff et le coach doivent aussi avoir l'expérience pour gérer ce genre de rencontres. C'est aussi la responsabilité du coach de gérer le match.» (RFI, 25/06/2014)

Après l'élimination de son équipe, l'attaquant ivoirien Gervinho a pointé du doigt la gestion de son sélectionneur Sabri Lamouchi, coupable de l'avoir remplacé par Giovanni Sio qui a provoqué le penalty fatal aux Eléphants quelques minutes plus tard face à la Grèce (2-1).

C'est sur cette déclaration que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Croyez-vous dans les chances du LOSC de se qualifier pour les 8es de la LDC ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB