Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Bayern n'a pas tremblé... - Débrief et NOTES des joueurs (Bayern 1-1 Arsenal)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 11/03/2014 à 22h50
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le Bayern Munich s'est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Vainqueurs à l'aller (0-2), les hommes de Pep Guardiola ont été accrochés par Arsenal (1-1) mardi soir lors de la manche retour. Un score qui ne reflète pas vraiment la physionomie de la partie...

Le Bayern n'a pas tremblé... - Débrief et NOTES des joueurs (Bayern 1-1 Arsenal)
Schweinsteiger devance Arteta

Comme la saison passée, le Bayern Munich n'aura pas gagné à domicile face à Arsenal. Mais comme la saison passée, les Gunners se seront cassé les dents sur une équipe bavaroise qui leur a été supérieure sur l'ensemble des deux matchs.

Le Bayern maître du jeu

Contraint à l'exploit après sa débâcle à l'aller (0-2), Arsenal a démarré prudemment, préférant ne pas se découvrir et jouer en contre face à des Bavarois qui ont rapidement confisqué le ballon (70% de possession environ lors du premier acte) grâce à leur grande maitrise technique et procédé par des attaques placées.

Robben manquait une première bonne opportunité (20e). Malgré une écrasante domination dans le jeu, les Allemands peinaient toutefois à inquiéter Fabianski si ce n'est par Götze (44e), et Giroud de la tête les rappelait à la plus grande vigilance (31e). Un score toutefois flatteur à la mi-temps pour les Gunners, globalement étouffés et acculés dans leurs trente mètres...

Podolski sauve l'honneur de façon illicite, Müller manque un penalty...

Après la pause, la partie s'emballait. Alors qu'Arsenal se montrait plus agressif, entreprenant et parvenait enfin à jouer un peu plus haut, Schweinsteiger douchait leurs espoirs sur un service parfait de Ribéry (55e, 1-0). Mais dans la foulée, Podolski redonnait du courage à son équipe en égalisant après avoir commis une faute sur Lahm (57e, 1-1)...

Si la fluidité du jeu du Bayern était moins prégnante, les Anglais ne baissaient pas les bras mais souffraient toujours sur chaque offensive adverse. Finalement, les hommes de Guardiola ont su canaliser leur adversaire durant le dernier quart d'heure pour s'adjuger une fin de match tranquille et une qualification méritée sur l'ensemble des deux manches. Après une faute de Koscielny sur Robben, Müller aurait même pu donner la victoire aux Bavarois mais il a vu son penalty repoussé par Fabianski (90e+2)...

La note du match : 6,5/10

Un match engagé, rythmé et plaisant entre une équipe du Bayern qui a une nouvelle fois affiché sa maîtrise dans le jeu à défaut d'avoir livré son meilleur match en termes d'efficacité offensive, et une équipe d'Arsenal qui a trouvé les ressources pour hausser son niveau en seconde période.

Les buts

- Ribéry fixe et dépose Sagna côté gauche avant de délivrer un centre parfait à ras de terre pour Schweinsteiger libre à six mètres du but et qui a le temps de contrôler avant d'ajuster Fabianski ! Le buteur bavarois peut remercier le Français sur ce coup là... (55e, 1-0)

- Podolski joue le une-deux avec Giroud mais Lahm le devance sur le côté gauche de la surface. Podolski le pousse dans le dos et récupère le ballon avant de s'avancer vers Neuer qu'il fusille d'une mine du gauche en position très excentrée. Un but entaché d'une faute évidente du Gunner... (57e, 1-1)

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Bastian Schweinsteiger (8/10)

Un régal. A la récupération, à la relance, à l'ouverture, à la finition... Il a régné sur le jeu grâce à sa vision, sa science tactique et sa précision technique. Il a ouvert le score et distillé des passes délicieuses à ses attaquants, avec une précision chirurgicale dans le jeu long.

BAYERN :

Manuel Neuer (6) : appliqué sur une tête de Giroud en première mi-temps, il s'est montré très vigilant dans le domaine aérien ce qui a permis de soulager sa défense sur les centres adverses.

Philipp Lahm (6) : il peut en vouloir à l'arbitre sur le but égalisateur. Hormis ce fait de jeu, il a été solide en défense et a souvent pris son couloir pour amener le surnombre. Très présent et juste techniquement.

Javi Martinez (6) : un match solide en défense centrale, sans fioriture. Il a par ailleurs profité de sa qualité de passe pour servir de premier relanceur. Averti à la 79e pour une faute par derrière sur Podolski.

Dante (7) : il a régné en défense en repoussant tous les ballons qui passaient dans sa zone. D'une grande assurance. Averti dès la 8e pour une faute grossière sur Oxlade-Chamberlain, il sera suspendu au prochain match.

David Alaba (6) : un début de match tonitruant avec des déboulés qui ont fait mal aux Gunners. Moins en vue en seconde période, il n'a pas toujours été lucide dans ses choix mais sa prestation d'ensemble est bonne.

Bastian Schweinsteiger (8) : lire ci-dessus.

Thiago Alcantara (6,5) : une belle maîtrise dans l'entrejeu avec peu de ballons perdus et une bonne qualité de passe. Avec Schweinsteiger, il a souvent empêché Arsenal de se déployer vers l'avant.

Arjen Robben (7) : très présent sur les offensives allemandes, il a déployé une énergie considérable pour déborder, dribbler, centrer, repiquer... Il a épuisé les Gunners et obtenu un penalty en fin de match.

Mario Götze (5) : quelques belles inspirations, mais il a été le joueur offensif du Bayern le moins en vue. Remplacé à la 60e par Toni Kroos (non noté).

Franck Ribéry (6) : moins percutant que Robben, il a toutefois fait mal à Arsenal, comme sur l'ouverture du score où il réalise le plus gros du travail. Remplacé à la 85e par Thomas Müller (non noté) qui n'a pas réussi à convertir son penalty.

Mario Mandzukic (5) : il a eu du mal à se défaire de la charnière adverse et a manqué de justesse technique dans la surface. Il n'a en revanche pas ménagé ses efforts en décrochant ou en servant de pivot.

ARSENAL :

Lukasz Fabianski (7) : laissé à l'abandon sur l'ouverture du score, il a par ailleurs réussiplusieurs parades et a repoussé un penalty en deux temps dans les dernières secondes, évitant ainsi la défaite à son équipe.

Bacary Sagna (5) : face à Ribéry la plupart du temps, il s'est fait avoir sur le but du Bayern. S'il a plutôt bien tenu son couloir par ailleurs, il a été invisible offensivement.

Per Mertesacker (6,5) : il a bien résisté aux vagues allemandes et a repoussé le danger à de multiples reprises.

Laurent Koscielny (5) : un match fait de hauts et de bas. Il a souffert par moments et a concédé un penalty évitable face à Robben qui était excentré et dos au but. Une mauvaise habitude pour l'international français...

Thomas Vermaelen (4) : il a souffert face à Robben qui n'a cessé de le provoquer balle au pied. Averti à la 82e pour une faute maladroite sur Ribéry.

Mikel Arteta (5) : il s'en est bien sorti face à Götze mais arrive en retard sur l'ouverture du score. Une prestation mitigée. Averti à la 29e pour une semelle sur Thiago. Remplacé à la 77e par Serge Gnabry (non noté).

Santi Cazorla (4) : il a tenté d'accélérer le jeu d'Arsenal avec des passes vers l'avant mais a souffert dans la bataille du milieu.

Alex Oxlade-Chamberlain (5) : une capacité de percussion et de dribble impressionnante, à l'image de ses deux accélérations en première mi-temps qui ont obligé le Bayern à commettre la faute pour éviter qu'il ne se présente face à Neuer. Malheureusement, il a disparu en seconde période. Remplacé à la 84e par Mathieu Flamini (non noté).

Mesut Özil (2,5) : aligné sur l'aile droite, il n'a pas existé. Obligé de défendre bas, il n'a pas du tout pesé offensivement. Remplacé dès la 46e par Tomas Rosicky (5) qui a fait du bien à son équipe, même s'il a eu du déchet dans ses passes.

Lukas Podolski (5) : un match musclé. Il a fait preuve d'abnégation et a souvent joué des coudes, comme sur l'action qui lui permet de marquer. Il a cependant eu du mal à prendre le meilleur sur la défense allemande. Averti à la 26e pour un geste d'énervement.

Olivier Giroud (4) : une tête pas assez appuyée à la 31e, sa meilleure occasion du match. Bien pris par la charnière adverse, il a vécu une soirée pénible.

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez sur Maxifoot tous les résultats de la Ligue des Champions en cliquant ici.


Ligue des Champions / 8e de finale retour
Bayern Munich - Arsenal : 1-1 (0-0)
Stade : Allianz Arena
Arbitre : Sven Oddvar Moen (Norvège)
Buts : Schweinsteiger (55e) - Podolski (57e)
Avertissements : Dante (8e), Martinez (79e) - Podolski (26e), Arteta (29e), Vermaelen (82e)

Bayern : Neuer - Lahm, Javi Martinez, Dante, Alaba - Schweinsteiger, Thiago Alcantara - Robben, Götze (Kroos, 60e), Ribéry (Müller, 85e) - Mandzukic. Entraîneur : Pep Guardiola.

Asenal : Fabianski - Sagna, Mertesacker, Koscielny, Vermaelen - Cazorla, Arteta (Gnabry, 77e), Oxlade-Chamberlain (Flamini, 84e) - Özil (Rosicky, 46e), Giroud, Podolski. Entraîneur : Arsène Wenger.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB