Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Real, plus que jamais en embuscade !
Par Yann Buxeda - Actu Espagne, Mise en ligne: le 07/02/2005 à 00h19
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La Liga est définitivement relancée ! Le Barça, défait sur sa pelouse par le surprenant Atletico Madrid (0-2), ne compte plus que quatre petits points d'avance sur le Real. Ce dernier, plus impressionnant que jamais, a étouffé l'Espanyol Barcelone (4-0) et se reprend à rêver au titre. Tour d'horizon des terrains de Liga avec Maxifoot !

L'attraction de cette 22e journée, c'était évidemment le double choc Madrid-Barcelone. Et bien les clubs de la capitale ont significativement mieux géré ces affrontements, le Real s'offrant l'Espanyol Barcelone (4-0), tandis que le Barça piétinait devant l'Atletico et un «super-Torres» (0-2). Dans le même temps, Valence perdait encore un peu plus de terrain, face à la Real Sociedad (3-3). A noter également le onzième match nul de La Corogne, qui a été accrochée par l'Athletic Bilbao.

Madrid 1, Barcelone 0

Le Real version Luxemburgo, ça déménage ! Encore une victoire pour les Galactiques, et pas des moindres, puisqu'ils ont tout simplement atomisé l'Espanyol Barcelone, quatrième de Liga. Une victoire 4 buts à rien, qui aura vu le retour au premier plan des joueurs madrilènes que l'on disait sur la pente douce… A commencer par Zinedine Zidane, assez loin de son meilleur niveau cette saison, qui faisait sauter la défense barcelonaise après seulement douze minutes de jeu. Une frappe somptueuse du gauche à l'entrée de la surface, qui venait s'écraser dans la lucarne… Un quart d'heure plus tard, Raul doublait la mise (28') en reprenant du bout du pied un ballon traînant dans la surface. S'en suivait une période assez calme, ou le Real se contentait de gérer son avantage, sans que les joueurs de l'Espanyol ne puissent véritablement inquiéter Iker Casillas. Enfin, à un quart d'heure de la fin, un Raul flamboyant s'offrait le doublé, grâce à un deuxième but de «renard des surfaces» (75'). Une performance que n'avait plus réalisé le Madrilène depuis près de six mois. Et le Danois Gravesen de parachever le tout en inscrivant son premier but sous le maillot blanc, d'un magnifique plat du pied qui finissait dans le petit filet droit de Kameni. Avec cette victoire, le Real mettait assurément la pression sur le Barça, qui rencontrait l'Atletico Madrid le lendemain.

Madrid 2, Barcelone zéro pointé !

Et dans ce chassé-croisé entre Barcelone et Madrid, les Blaugranas devaient s'imposer face à l'Atletico, pour préserver ses sept points d'avance sur le poursuivant merengue. A juste titre, la presse espagnole titrait «Le Barça sous pression !» Et bien les hommes de Frank Rijkaard n'auront pu la supporter. Dès la première minute de jeu, les coéquipiers de Ludovic Giuly se faisaient surprendre sur une contre-attaque rapide des Madrilènes, conclue du plat du pied par Fernando Torres, qui trompait magistralement Victor Valdes. Et la réaction du leader tardait à venir, puisque Barcelone ne se montrait dangereux qu'à la 21' minute, la frappe d'Eto'o passant à quelques centimètres de la lucarne gauche du portier de l'Atletico. En seconde mi-temps, les Blaugranas bénéficiaient même d'un penalty consécutif à une faute sur Eto'o pourtant en dehors de la surface. Mais Ronaldinho frappait trop à gauche du montant de Leo Franco et manquait l'égalisation. En toute fin de match, le Barça se ruait à l'attaque, et se faisait surprendre par une contre attaque éclair de Torres qui s'écroulait dans la surface. Contrairement à son homologue catalan, il ne manquait pas l'occasion de doubler la mise, et déposait le ballon dans la lucarne gauche de Victor Valdes. Deux buts auront finalement suffi à relancer une Liga qui semblait pourtant jouée…

Dans les autres rencontres du week-end, il ne fallait pas manquer les dix dernières minutes du match entre la Real Sociedad et Valence, puisque pas moins de quatre buts ont été inscrits. Score final : 3-3. A noter également la huitième victoire de Villareal en dix matchs, qui s'est brillamment imposé face à Santander (2-1), Forlan marquant pour sa part son quatorzième but de la saison.

Le joueur au top : Fernando Torres (Atletico Madrid)

Ce week-end, le prodige de l'Atletico a tout simplement relancé la Liga. Auteur d'un doublé contre l'ogre Blaugrana, il permet au Real de revenir à quatre points, et c'est toute la compétition qui s'en retrouve relancée ! A noter que Torres se replace en embuscade au classement des buteurs, puisque ce doublé porte son compteur personnel à dix réalisations.

La stat : 7

C'est le nombre de victoires consécutives du Betis Séville à domicile. De quoi ravir les supporters du stade Manuel Ruiz de Lopera, qui ont déjà vu leur équipe s'imposer à huit reprises en douze rencontres cette saison. De quoi contraster avec le bilan mitigé des Sévillans à l'extérieur, puisque les joueurs de Lorenzo Serra Ferrer n'ont connu que deux fois le succès en dix confrontations hors de leurs bases.

La phrase : Vanderlei Luxemburgo (Real Madrid)

«Je n'aime pas que mes joueurs parlent du Barça !» C'est ce qu'a déclaré le technicien des Galactiques, au soir de la victoire face à l'Espanyol Barcelone (4-0, ajoutant même que «le Real n'est jamais aussi fort que lorsqu'il se concentre sur son propre jeu.» Une stratégie isolationniste qui semble fonctionner puisque les Merengues ont remporté leurs six dernières confrontations en Liga ! Six matchs, six victoires, voilà un bien joli bilan pour le Brésilien…

Résultats de la 22e journée

Real Sociedad 3 – 3 Valencia CF
Nihat (45', 90'), Aranburu (79') – Di Vaio (9'), Baraja (81'), Xisco (87')

Real Madrid 4 – 0 Espanyol Barcelone
Zidane (12'), Raul (28', 75'), Gravesen (83')

Betis Séville 3 – 1 Osasuna
Assuncao (10'), Rivas (36'), Oliveira (80') – Valdo (17')

Getafe 1 – 0 Numancia
Kome (27')

Malaga 0 – 0 Real Majorque

Albacete 2 – 1 Real Saragosse
Pacheco (48' sp, 84' sp) – Gonzalez (13')

Levante 0 – 3 FC Séville
Antonito (32'), Makukula (55'), Baptista (84')

Villareal CF 2 – 1 Racing Santander
Forlan (48'), Riquelme (67') – Regueiro (24')

Deportivo La Corogne 1 – 1 Athletic Bilbao
Tristan (86') – Orbaiz (51')

FC Barcelone 0 – 2 Atletico Madrid
Torres (1', 90' sp)

Classement

1. FC Barcelone, 51
2. Real Madrid, 47
3. Valence, 38
4. FC Séville, 38
5. Villarreal, 37
6. Betis Seville, 37
7. Espanyol Barcelone, 35
8. Atletico Madrid, 32
9. Athletic Bilbao, 31
10. Deportivo La Corogne, 29
11. Osasuna, 29
12. Real Saragosse, 28
13. Getafe, 26
14. Levante, 25
15. Real Sociedad, 23
16. Albacete,23
17. Malaga, 22
18. Racing Santander, 21
19. Real Majorque, 18
20. Numancia, 14

Prochaine journée le 5 février

Real Saragosse – FC Barcelone
Valence CF – Deportivo La Corogne
Espanyol Barcelone – Getafe
Numancia – Malaga
Real Majorque – Albacete
Atletico Madrid – Levante
FC Seville – Villareal CF
Racing Santander – Real Sociedad
Osasuna – Real Madrid
Athletic Bilbao – Betis Seville



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Votre position concernant la SuperLeague ?

POUR
CONTRE
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB