Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le miracle montpelliérain - Débrief et NOTES des joueurs (Schalke 2-2 MHSC)
Par Julien Demets - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 03/10/2012 à 23h24
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Menés au score et réduits à dix dès la 52e minute, les Montpelliérains ont réussi à arracher le match nul dans les dernières minutes sur la pelouse de Schalke 04 (2-2). Un petit pas au classement du groupe B, mais un bond de géant pour le moral de l'équipe.

Le miracle montpelliérain  - Débrief et NOTES des joueurs (Schalke 2-2 MHSC)
Buteur en fin de match, Camara a permis à Montpellier d'égaliser.

Bien que vainqueur à Nancy (2-0) ce week-end, Montpellier se présentait sur la pelouse de la Veltins-Arena dans une situation encore précaire. Le champion de France en titre n'avait gagné que deux matchs cette saison, et sa défaite contre Arsenal lors de la 1ère journée en Ligue des Champions l'obligeait à un résultat.

Les absences de Mounier, Utaka et Bedimo n'allaient pas lui faciliter la tâche. D'autant que Schalke restait sur plusieurs bonnes prestations, notamment un succès sur le terrain de l'Olympiakos (2-1) pour son entrée dans la compétition.

Une entame de rêve

Ce sont pourtant les Héraultais qui réalisaient le meilleur début de rencontre, avec le souci constant de conserver le ballon en multipliant les passes. La superbe ouverture du score d'Aït-Fana paraissait du coup logique (13e). Hélas, elle a réveillé les coéquipiers d'Huntelaar. L'égalisation de Draxler (26e) est venue couronner une période d'intense domination allemande, laquelle devait se prolonger jusqu'à la pause. Le nul à ce moment du match était donc équitable, même si Schalke menait aux points.

Camara en héros

En deuxième période, on pensait que l'exclusion de Bocaly et le penalty inscrit par Huntelaar allaient mettre fin au suspense... Mais c'était sans compter sur le but inattendu et plein de vista de Souleymane Camara (90e). Au final, Montpellier s'en tire bien car les Allemands ont plusieurs fois raté le break. Mais les Héraultais ont eu le mérite d'y croire jusqu'au bout.

Un mental admirable

Il y a deux choses à retenir de ce match pour les Héraultais. D'abord, leur excellente première demi-heure : la fluidité affichée en attaque et le pressing imprimé au milieu faisaient plaisir à voir. Ensuite, leur mental exceptionnel et leur volonté de mettre le ballon devant même lorsqu'ils évoluaient en infériorité numérique. S'il montre le même visage en L1 et dès samedi contre Évian, c'est sûr, le club du président Louis Nicollin va vite retrouver la première moitié du classement.

Note du match : 8/10

L'ouverture du score précoce de Montpellier a obligé les joueurs de Schalke à attaquer pour revenir, mais aussi à laisser davantage d'espace dans leur dos. Face à deux défenses manquant de mobilité, les attaquants ont pu dès lors se procurer un grand nombre d'occasions et offrir aux spectateurs un match enlevé et indécis. Le carton rouge reçu par Bocaly avant l'heure de jeu a un peu cassé le rythme du match. Mais si certains s'étaient endormis, l'égalisation tardive de Camara a dû les tirer de leur sommeil violemment.

Les buts :

- Décalé à gauche de la surface par Cabella, Aït-Fana se met sur son pied droit et enroule sa frappe dans la lucarne d'Unnerstall, un peu avancé (0-1, 13e).

- Lancé par Huntelaar entre Yanga-Mbiwa et Bocaly, Draxler se présente face au but, efface Jourdren et marque dans les cages désertées (1-1, 26e).

- Draxler slalome entre les défenseurs montpelliérains dans la surface. Bocaly l'accroche et concède un penalty indiscutable. Le carton rouge est plus sévère. Huntelaar ouvre son pied parfaitement (2-1, 53e).

- Après une percée de Tinhan, le ballon revient sur Camara à l'entrée de la surface. Sa frappe enveloppée à ras de terre, sans contrôle, trompe le gardien allemand (2-2, 90e).

Les NOTES des Montpelliérains :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Camara (7)

Il a joué un rôle ingrat, celui de créer des brèches pour ses coéquipiers sans être lui-même beaucoup servi. Mais son sens du sacrifice et ses mouvements permanents ont été récompensés par un but qui restera longtemps dans la mémoire des supporters montpelliérains.

Jourdren (6) : mis dans le vent par Draxler sur le premier but allemand, le portier héraultais réalise une parade superbe sur un tir d'Huntelaar à la 65e minute.

Bocaly (3) : on l'a vu pour la première fois du match à la 52e minute. Lorsqu'il s'est fait exclure…

Yanga-Mbiwa (5) : rassurant en défense, beaucoup moins dans les airs et sur ses tentatives de relances.

Hilton (6) : propre et appliqué. Du Hilton vintage.

Stambouli (7) : il paraît qu'arrière gauche n'est pas son poste naturel. Cela ne s'est pas vu, tant il y a imposé son autorité.

Saihi (6) : sobre et efficace, comme à son habitude.

Estrada (5) : très présent à la construction du jeu en début de match, il a un peu disparu lorsque son équipe s'est retrouvée à défendre. Remplacé par Marveaux (66e, non noté).

Cabella (5) : passeur décisif sur le but d'Aït-Fana, il s'est hélas empêtré dans de vaines percées solitaires.

Belhanda (5) : soucieux de servir ses ailiers au plus vite, il a donné de l'air aux attaques de son équipe. Mais son remplaçant a fait encore mieux : le jeune Tinhan (66e, non noté) s'est en effet montré décisif sur l'égalisation de Camara.

Aït-Fana (6) : souvent spectaculaire mais pas toujours décisif, l'international marocain a fait mentir sa réputation en inscrivant un but superbe. Remplacé par Congré (66e, non noté) pour compenser l'exclusion de Bocaly.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs de Montpellier ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !


Ligue des Champions, phase de poules (groupe B)
Schalke 2-2 Montpellier (1-1)
Veltins-Arena
Arbitre : M. Sergueï Karasev (RUS)
Buts : Draxler (26e) et Huntelaar (53e) pour Schalke, Aït-Fana (13e) et Camara (90e) pour Montpellier
Avertissements : Huntelaar (24e) et Hotby (34e) pour Schalke, Saihi (35e), Estrada (45e), Camara (60e), Cabella (70e) et Congré (72e) pour Montpellier
Exclusion : Bocaly (52e)

Schalke 04 : Unnerstall - Uchida, Höwedes, Papadopoulos, Fuchs - Höger, Neustädter, Holtby (Barnetta 84e), Draxler (Afellay 55e) – Pukki (Farfan 66e), Huntelaar.

Montpellier : Jourdren - Bocaly, Yanga-Mbiwa, Hilton, Stambouli - Saihi, Estrada (J. Marveaux 66e) - Cabella, Belhanda (Tinhan 68e), Aït-Fana (Congré 55e) - Camara.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
100 M€ + Rakitic + Coutinho contre Neymar, qui ferait la meilleure affaire ?

Barcelone
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB