Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Un petit miracle pour Lyon… - L’avis du spécialiste (Lyon 3-2 Lorient)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 22/04/2012 à 23h40
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Lyon s'est imposé face à Lorient (3-2), dimanche soir en clôture de la 33e journée de Ligue 1. Un petit miracle pour les coéquipiers de Cris, rapidement menés de deux buts et qui ont affiché des lacunes invraisemblables dans le jeu. Les Rhodaniens se sont finalement sauvés sur trois coups de pied arrêtés.

Un petit miracle pour Lyon… - L’avis du spécialiste (Lyon 3-2 Lorient)
Cris prend le dessus de la tête sur Monnet-Paquet

L'avis de Nicolas Lagavardan

Avec neuf points de retard sur le podium au coup d'envoi, Lyon n'avait pas intérêt de se louper face à Lorient, dimanche soir en clôture de la 33e journée de Ligue 1, sous peine de voir s'envoler ses dernières chances de qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Mission accomplie (3-2), mais le résultat est loin de refléter le match, car les hommes de Rémi Garde ont affiché un visage sidérant pour un prétendant à la troisième place !

Les Lyonnais aux abois

Après un premier quart d'heure dominé territorialement par Lyon mais qui ne se procurait pas vraiment d'occasion dangereuse, Lorient perdait son gardien Audard sur blessure, remplacé par Chaigneau (16e). Face à des Merlus bien en place, l'OL a pris l'initiative mais a eu du mal à emballer la rencontre et créer des décalages. Le jeu lyonnais s'est même étiolé au fil des minutes avec des pertes de balle problématiques, et sur l'une d'elles, Aliadière trouvait Monnet-Paquet seul face à Lloris (22e, 0-1).

Lorient a profité des errances défensives adverses pour enfoncer le clou par Autret lancé à la limite du hors-jeu (26e, 0-2). Les Gones ont fait preuve d'une incroyable naïveté et d'une grande fébrilité défensive, mais Cris redonnait espoir aux siens d'une reprise de volée sur corner (38e, 1-2) ! Peu avant la mi-temps, Lloris claquait une frappe puissante d'Autret. Sur le corner, ce dernier s'emmêlait les pinceaux face au but vide (44e) ! Au terme de cette première mi-temps invraisemblable, le FCL méritait en tout cas largement son avantage au score qui aurait même pu être plus lourd.

Lorient s'est sans doute vu trop beau

Toujours dans le coup malgré un premier acte dramatique, l'OL a tenté de se relancer après la pause, mais c'est Jouffre qui faisait frissonner les supporters sur un nouveau contre (51e). La sortie de Grenier dépassé par les évènements a fait du bien aux Lyonnais mais l'équilibre demeurait très fragile. Alors que le rythme demeurait assez faible, Lorient subissait de plus en plus et Lisandro assez discret jusque là sortait de sa boite pour égaliser (77e, 2-2). Puis sur un corner cafouillé devant le but, Gomis arrachait une victoire (84e, 3-2) aussi bienvenue que miraculeuse au vu de la physionomie du match et des carences affichées par l'OL.

L'homme du match : Cris (Lyon)

Pas vraiment fautif sur les deux buts de Lorient, Cris a relancé son équipe en marquant d'une jolie reprise de volée. Le défenseur lyonnais s'est aussi arraché sur le troisième but et a sorti plusieurs ballons chauds, notamment un à la dernière seconde…

Ils ont brillé

Après un début de match intéressant, Lisandro a disparu de la circulation pendant près d'une heure, avant de ressortir de sa boite pour égaliser. Sa responsabilité sur le premier but a eu le mérite de motiver Källström qui est monté en régime au fil du match et a permis de mieux conserver le ballon dans l'entrejeu quand il a pris la place de Grenier. A Lorient, Aliadière a multiplié les appels tranchants et pesé sur la défense adverse. Monnet-Paquet a été très actif en attaque. Au milieu, Lautoa et Mvuemba ont exercé un bon pressing qui a gêné les lyonnais, et ont joué juste en contre.

Ils ont déçu

Cissokho s'est endormi sur le deuxième but et son énergie déployée offensivement ne compense pas son déficit défensif. Aligné côté droit, Dabo a souffert face à Aliadière. Grenier a été noyé par le pressing adverse, il a perdu de nombreux ballons et a été incapable de délivrer un bon ballon. A ses côtés, Gonalons n'a pas eu plus de réussite. Briand a été fidèle à lui-même, sans relief. Impliqués sur les deux derniers buts, pas suffisamment agressifs, Koné et Bourillon ont coûté la victoire à Lorient. Idem pour Autret qui a certes marqué, mais a aussi manqué un but tout fait qui aurait assommé l'OL juste avant la pause.

La note du match : 6/10

Du suspense, des rebondissements et des buts à Gerland, mais le niveau réel affiché par les deux équipes n'a pas de quoi émerveiller les dieux du football. Lyon a été d'un niveau très faible dans le jeu pour un prétendant européen. Lorient a gâché une brouette d'occasions et n'a pas su préserver son avance.

Les buts

- Sur un ballon perdu au milieu, Aliadière est lancé côté gauche, couvert par Källström mal aligné à l'opposé. Le Suédois commet une seconde erreur en s'arrêtant, permettant à Monnet-Paquet de venir reprendre le centre de son coéquipier et battre Lloris de près (22e, 1-0).

- Bis repetita. Cette fois, Cissokho est mal aligné sur son aile et permet à Bourillon d'ouvrir en profondeur pour Autret qui part dans le dos de Cris, contrôle de la poitrine et bat Lloris d'une frappe croisée du droit (26e, 0-2).

- Sur un corner tiré par Källström, Lovren dévie de la tête au premier poteau, pour la reprise de volée du droit de Cris au second (38e, 1-2) !

- Sur coup franc, Källström lance Lisandro sur l'aile gauche. L'Argentin efface Koné en repiquant dans l'axe et décoche une frappe du droit entre les jambes de Bourillon à l'entrée de la surface sur laquelle Chaigneau est trop court (77e, 2-2).

- Sur un nouveau corner, le ballon est cafouillé dans la surface. Cris montre plus d'envie que Bourillon et permet à Gomis de tromper Chaigneau livré à lui-même (84e, 3-2).

Voir les résultats, le classement et le calendrier de Ligue 1 ici.


Ligue 1 / 33e journée
Olympique Lyonnais – FC Lorient : 3-2 (1-2)
Stade de Gerland
Arbitre : Sébastien Moreira
Buts : Cris (38e), Lisandro (77e), Gomis (84e) - Monnet-Paquet (22e), Autret (26e)
Avertissements : Le Lan (45e+1), Autret (49e), Lautoa (78e)

Lyon : Lloris – Dabo, Cris, Lovren, Cissokho – Briand (Gourcuff, 69e), Grenier (Gomis, 53e), Gonalons, Källström (Pied, 83e) – Lisandro, Lacazette. Entraîneur : Rémi Garde.

Lorient : Audard (Chaigneau, 16e) – L. Koné, Bourillon, Ecuele Manga, Le Lan (Coutadeur, 79e) – Jouffre, Lautoa, Mvuemba, Autret (Campbell, 65e) – Aliadière, Monnet-Paquet. Entraîneur : Christian Gourcuff.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Croyez-vous que l'OM va tenir la cadence et finir sur le podium à l'issue de la saison ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB