Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Kakuta présélectionné par la RDC, Perquis insulté en Pologne… La double-nationalité au cœur du débat
Par Nicolas Lagavardan - Equipe De France, Mise en ligne: le 22/09/2011 à 18h16
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Laurent Blanc n'a jamais caché son agacement à l'encontre des joueurs formés en France et qui décident de porter le maillot d'une équipe nationale étrangère. Mais alors que Gaël Kakuta est courtisé par la RDC, rejoindre la sélection de ses aïeux n'est pas toujours sans heurt, à l'image de Damien Perquis, littéralement insulté en Pologne…

Kakuta présélectionné par la RDC, Perquis insulté en Pologne… La double-nationalité au cœur du débat
G. Kakuta donnera sa décision dans les prochains jours

On ne compte plus les joueurs nés et formés en France qui ont ensuite choisi de porter les couleurs du pays d'origine de leurs aïeux, ou de l'un d'eux. La plupart du temps, ces joueurs rejoignent des équipes nationales africaines. Ce pourrait être le cas de Gaël Kakuta. De quoi inquiéter Laurent Blanc. Car si certains joueurs expatriés n'auraient de toute façon jamais eu la chance de porter le maillot tricolore, ce n'est pas le cas de l'attaquant de Chelsea prêté à Bolton.

Kakuta présélectionné par la RD Congo

A moins que Kakuta ne décide de répondre favorablement à la République Démocratique du Congo. Son nouveau sélectionneur Claude Le Roy a en effet communiqué une liste très élargie de 48 joueurs présélectionnés pour le prochain match des éliminatoires de la CAN 2012, le 7 octobre face au Cameroun, dans laquelle figure le natif de Lille. Le Roy souhaite le récupérer, mais la décision finale reviendra au joueur. A suivre de près…

Perquis, une «ordure française»

De son côté, Damien Perquis n'a jamais eu la chance d'être appelé en équipe de France. Conséquence, l'une de ses grands-mères étant d'origine polonaise, il a demandé et obtenu la nationalité locale. Récemment naturalisé, le défenseur central du FC Sochaux a joué son premier match avec l'équipe de Pologne face à l'Allemagne (2-2) le 6 septembre dernier. Et si Blanc déplore la fuite des talents, tous les Polonais ne sont pas non plus ravis de récupérer des joueurs d'origine étrangère.

Comme par exemple l'ancien gardien international polonais Jan Tomszewski aujourd'hui engagé en politique avec le parti conservateur du pays. «Et dire qu'il enfile le maillot avec l'aigle blanc, celui pour lequel nous, les vrais Polonais, avons gagné des médailles. Une ordure française qui n'a pas réussi chez elle» , a-t-il lancé, des propos rapportés par Courrier International. En 2009, le Lillois Ludovic Obraniak avait déjà intégré la sélection de Pologne...

Et vous, comprenez-vous que des joueurs nés et formés en France rejoignent une équipe nationale étrangère ? Pour répondre, rendez-vous ci-dessous dans l'espace «Publiez un commentaire» ...



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB