Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Celtic de Glasgow : Un mythe pour un trèfle 
Par Frédéric Bourret - 100% Clubs, Mise en ligne: le 19/11/2003 à 22h45
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Ce club mythique européen créé dans un petit coin de la capitale écossaise possède un palmarès impressionnant. Mais surtout 116 ans d’histoire, 116 de football, 116 de passion et 116 ans d’un trèfle vert et blanc.

Le Celtic Football Club s’est créé le 6 novembre 1887 dans une petite église de Glasgow, la St Mary’s Church, située East Rose Street. Le club s’est constitué à l’origine afin de combattre la pauvreté pour la communauté. Outre la pauvreté, le club représente également un symbole important pour tout ce quartier. Le nom Celtic vient de Frère Walfrid, le fondateur du club. Il a pensé que le Celtic était une amalgame adéquate des racines Irlandaises et Ecossaises. 
Le premier match de l’histoire du Celtic vit le club battre les Rangers, dans un match amicale 5-2. Le premier derby d’une longue, très longue série. (Le derby s’appelle Old Firm)

Lors de la première saison en 1889, le club vert et blanc a atteint la finale de la Coupe d’Ecosse et malgré une défaite contre Third Lanark 2-1, le club laissait transparaître une qualité certaine. D’ailleurs un peu plus tard cette même année, le club a gagné la North-Eastern Cup (une compétition locale) contre le club de Cowlairs 6 à 1. Et il ne valut attendre que 3 ans avant de voir le Celtic gagner la coupe d’Ecosse contre les Queen’s Park 5 à 2 à Ibrox Park. 

Le premier titre de champion d'une longue série

Dès 1893, l’équipe gagna son premier titre de champion d’Ecosse. C’est alors que le Celtic commença la construction de son palmarès. C’est au début du XXème siècle que l’équipe choisit de marquer l’histoire du football Ecossais. De 1905 à 1910, le pays ne connut pas d’autre champion que le Celtic. Six années d’une domination sans partage. Après une pause de 2 ans, le club a retrouvé son esprit conquérant en 1907. Cette année là l’équipe réalisa le doublé coupe-championnat. C’est la première fois dans l’histoire du football écossais qu’une équipe réalise une telle performance. Non seulement, il y a eu ce doublé mais l’année d’après l‘exploit s’est reproduit. Derrière tous ces bons résultats il y a un homme, Willy Maley. Cet ancien joueur, devenu en 1897 premier secrétaire et manager, adopta une politique basée sur les jeunes talents comme Jimmy Quinn et Patsy Gallacher. 
La domination du Celtic ne s’est pas arrêtée après ces deux doublés. Il y a eu également les 4 titres consécutifs pendant la 1ère guerre mondiale, 1914 à 1917.

L’entre deux guerres

Les années 20 ne furent pas aussi brillantes qu’escomptées. Le club a perdu de sa superbe et seulement quelques titres sont venus garnir l’escarcelle. En fait, cette période est plus marqué par les problèmes qu’autre chose. Premièrement, Il y a eu la montée des tensions inter-club et notamment les affrontements de Morton quand le Celtic gagna le championnat en 1922. Et deuxièmement les problèmes internes ! Des problèmes qui aboutirent au départ de Patsy Gallacher en 1926. Son départ est dû à la contestation des fans du Celtic sur les émoluments perçus par les joueurs. Et Patsy s’est résigné à partir quand le club lui proposa une révision à la baisse d’un nouveau contrat. 

Les années 30 ne furent pas plus fameuses. Ces années sont toutefois marqué d’une part par le décès du gardien de but John Thomson lors du derby contre les Rangers en septembre 1931. Après un plongeon dans les pieds de Sam English, le joueur s’écroula et mourut des suites d’une fracture du crâne. Plus de 30.000 personnes ont assisté aux obsèques. Le second événement plus joyeux cette fois, est le record de spectateurs établit lors de la finale de la coupe d’Ecosse. 147.365 personnes ont assisté en 1937 à la victoire du Celtic contre Aberdeen. C’est le record européen pour un match de football d’une compétition nationale.

Les années 40-60

Le seul fait marquant de cette période est la victoire en finale d’une tournée britannique organisée pour le couronnement de la reine Elizabeth II. Les meilleurs équipes d’Angleterre et d’Ecosse se sont vus s’affronter. Et le 20 mai 1953 le Celtic remporta le tournoi contre Hibernians 2-0. Mais pour se qualifier pour la finale, le club a battu Arsenal et Manchester United. Il y avait plus de 117.000 personnes pour le match décisif à Hampden Park. Il y a eu un autre fait marquant en 1957 quand l’équipe a remporté une victoire détonnante contre les Rangers 7-1.  Il n’y a pas grand chose à dire, pour ces années, ce sont juste une succession de succès erratiques. 

Des années 60-70 plus adéquation avec le club 

En 1964, pour sa deuxième participation dans une compétition européenne le Celtic a atteint les demi-finales. Une défaite 4-3 contre le MTK Budapest sur l’ensemble des deux matchs a mis fin à l’aventure. En mars 1965, l’entraîneur John Stein succède à Jimmy McGrory. John stoppa une longue période de 11 ans de disette en remportant la coupe d’Ecosse contre Dunfermile Athletic. Un an après, l’équipe a remporté de brillante façon le titre de champion d’Ecosse et a atteint les demi-finales de la feu coupe des vainqueurs de coupe. C’est par une courte défaite 2-1 contre Liverpool que le club fut sorti de la scène européenne. 

La célèbre saison 1967, une saison encore gravée dans toutes les mémoires. Une année de référence pour le football européen. Cette année là, le Celtic de Glasgow a non seulement remporté le championnat d’Ecosse, la coupe d’Ecosse, la coupe de ligue, la coupe de Glasgow mais aussi la coupe d’Europe des champions. La finale eut lieu à Lisbonne dans le stade Nacional le 25 mai 1967. C’est par une victoire 2-1 sur l’Inter de Milan que le club conquis le plus convoité des trophées. Le Celtic est devenu le premier club non latin a gagné cette coupe. 

En 1970, le club s’est retrouvé une nouvelle fois en finale mais l’issue fut plus malheureuse avec une défaite 2-1 contre Feyenoord pendant les prolongations. La finale s’est déroulé à San Siro. Pour arriver en finale le Celtic a remporté deux succès probants contre Leeds. Le match retour s’est tenu devant 133.961 spectateurs, un record pour un match européen. 

En 1972, le club a atteint pour la troisième fois la demi-finale de la coupe d’Europe, mais l’Inter de Milan prit sa revanche en remportant la victoire dans une séance de pénalty à rendre cardiaque. 
En 1974, l’équipe de Glasgow établit un nouveau record en remportant pour la 9ème fois consécutive le championnat d’Ecosse. Une nouvelle demi-finale européenne a également marqué cette année. Cette fois ci le club a perdu contre l’Atletico Madrid. 1974 est également l’année où Kenny Dalglish, David Hay et Lou Macari ont rejoint le club. 
C’est Jack Stein qui a apporté tous ces succès au club de Glasgow. Et de 1966 à 1978, sous sa direction le club a remporté 25 succès majeurs. C’est Billy McNeill qui lui succéda. Pour sa première saison sur le banc Billy a remporté le championnat d’une fort belle façon. Enfin, il ne fallait pas être cardiaque. C’est dans un match décisif pour l’attribution du titre et après 90 minutes d’un féroce combat contre les Rangers que le Celtic remporta cet énième titre (4-2).

Les années 80, les années du centenaire

Un fait intéressant s’est déroulé en 1985 quand le Celtic a remporté la 100ème coupe d’Ecosse contre Dundee United 2-1. En 1986, un nouveau final haletant s’est déroulé dans la course pour la victoire du championnat d’Ecosse. Le titre ne s’est joué que sur la différence de buts. Dans le dernier match de la saison le Celtic a gagné 5-0 contre St Mirren. Dans le même temps, Heart Of Midlothian a perdu contre Dundee 2-0. Heart Of Midlothian survolait le championnat et cette défaite surprise a fait le bonheur des supporters du Celtic. 
Pour le centenaire du club en 1988, le club réalisa le doublé, c’est le premier après 11 ans d’attente. Ce doublé marqua le 35ème titre de champion et la 28ème victoire en coupe. 

Les années 90 des années tumultueuses

En 1991, le manager Billy McNeill est remplacé par Liam Brady. C’est une rupture de tradition car Liam Brady est le premier manager a n’avoir jamais joué pour le Celtic. Coïncidence ou pas, il fut remplacé en 1993 par Lou Brady. En 1994, les résultats ne sont pas ceux escomptés,  les supporters sautent sur la moindre occasion pour affirmer leur mécontentement de la gestion du club. Dans un climat relativement hostile,  l’homme d’affaires Fergus McCann prend le contrôle du club. Le Celtic était alors au bord du gouffre financièrement parlant. Sans le puissant homme d’affaire, le club aurait déposé le bilan. Dès sa nomination le Celtic reprit enfin la bonne direction.
En 1997, c’est le néerlandais Wim Jansen qui prend les rennes de l’équipe. Wim Jansen fut un des joueurs de Feyenoord qui gagna la coupe d’Europe contre le Celtic en 1970. Sous sa direction le club a gagné le titre de champion d’Ecosse en 1998. Ce titre fut doublement apprécié. Premièrement pour la suprématie nationale et d’autre part il mit fin aux espoirs des Rangers de battre le record du Celtic de 9 titres consécutifs. Wim fut remplacé aussitôt par Dr Venglos, l’ancien sélectionneur national de Tchécoslovaquie. 

En 1999, Fergus McCann laissa la présidence après son mandat de 5 ans. C’est un ancien directeur de British Aerospace, Allan MacDonald, qui lui succéda. Quelques mois plus tard, Dr Venglos prit sa retraite et c’est John Barnes qui a reprit la tête de l’équipe. C’est Kenny Dalglish, le directeur des opérations du club, qui supervise alors le club. 

Les années 2000

En 2000 et suite à une défaite plus qu’inattendu contre Inverness Caledonian Thistle, John barnes a démissionné et c’est Kenny Dalglish qui reprit en main le club. A la fin de la saison et même si le club a fini 2ème, la saison n’est pas satisfaisante, l’écart entre les Rangers, champion, et le Celtic est de 21 points. La même année et suite au limogeage de Kenny, c’est Martin O’Neill qui s’assit sur le banc. Cet entraîneur Irlandais s’est fait connaître par de bons résultats avec des clubs anglais et notamment Leicester. Il a commencé son travail par une victoire ou plutôt une écrasante victoire sur l’ennemi éternel, les Rangers, 6-2 le 27 août.

En 2001, le Celtic a signé une belle série de victoires sur les rangers en février en remportant la demi-finale de la coupe de la ligue et une rencontre du championnat à Celtic park. D’ailleurs l’équipe a remporté cette coupe avec en prime un triplé de henrik Larsson, victoire 3-0 sur Kilmarmock.
Et en Avril, le club a été sacré champion d’Ecosse 5 matchs avant la fin du championnat. A la fin de la saison Henrik larsson est élu meilleur buteur avec 53 buts, un record. Le club a remporté également la coupe d’Ecosse avec une victoire 3-0 sur Hibernian. 

A la fin de cette saison 2002/2003, le club a fini 2ème, le titre a été remporté par les Rangers. Le Celtic a perdu le championnat pour un seul but marqué. Dans le dernier match de la saison, le Celtic a battu 4-0 Kilmarnock et dans le même temps les Rangers battaient Dunfermile 6-1. Et malheureusement, enfin surtout pour les supporters Ecossais, l’équipe fut battu par le FC Porto en finale de la coupe de l’UEFA 3-2.

Quelque soit la valeur du championnat écossais, ce qu’a réalisé le Celtic de Glasgow tout au long de son histoire est impressionnant. Ce club est un mythe européen. Il fait parti des rares club à avoir marqué de son empreinte toutes les compétitions que ce soient nationales ou internationales. 


Palmarès:

38 Titres de champion dernier en 2002
31 Coupe d’Ecosse dernière en 2001 
12 Coupe de la ligue dernière en 2001
1 Coupe d’Europe : 1967

Stade : Celtic Park, capacité 60.832 places



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Soutenez-nous, cliquez sur
Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Le PSG va t-il se qualifier pour les 8es de la Ligue des Champions ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB