Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Knysna : quelles sanctions pour les cinq Bleus convoqués par la FFF ?
Par Mael Moizant - Equipe De France, Mise en ligne: le 17/08/2010 à 08h36
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'affaire du «bus de la honte» devrait enfin trouver son épilogue. Convoqués ce matin devant la commission de discipline de la Fédération, Jérémy Toulalan, Patrice Evra, Eric Abidal, Franck Ribéry et Nicolas Anelka risquent gros. Très gros même pour le dernier nommé qui n'a pas confirmé sa présence…

Knysna : quelles sanctions pour les cinq Bleus convoqués par la FFF ?
Anelka et Ribéy pourraient ne pas honorer leur convocation. Risqué...

C'est le jour J pour les Bleus reconnus responsables de la grève d'entraînement en plein Mondial à Knysna. Contre les recommandations de la commission d'enquête, créée pour faire «toute la lumière» sur cet épisode fâcheux du football français, le Conseil fédéral de la Fédération française de football avait décidé de sanctionner certains joueurs de l'équipe de France individuellement.

Ce matin, à 10h, cinq Bleus sont donc convoqués devant la commission de discipline de la 3F. Jérémy Toulalan, pour être à l'origine de la lettre de doléances lue par Raymond Domenech aux médias, Patrice Evra et Franck Ribéry, respectivement capitaine et vice-capitaine des Bleus en Afrique du Sud, Eric Abidal, pour son rôle de leader durant la grève et pour avoir refusé de jouer face à l'Afrique du Sud, et enfin Nicolas Anelka, pour ses insultes envers Raymond Domenech à la mi-temps de France-Mexique.

Du rappel à l'ordre à la radiation à vie…

Des injures qui, révélées par L'Equipe, avaient entraîné, par ricochet, l'exclusion de l'attaquant de Chelsea et la mutinerie de Knysna. Pour ces cinq éléments, la Fédération n'a donc pas souhaité se contenter de la seule mise à l'écart lors de Norvège-France, mercredi dernier. Une sanction qui a touché les 23 Bleus sélectionnés pour la Coupe du monde, Stéphane Ruffier, 24e homme du Mondial, ayant été blanchi.

Mais alors que risquent les cinq Bleus convoqués ? L'éventail des sanctions est vaste, allant du simple rappel à l'ordre ou avertissement à la radiation à vie de l'équipe de France. Un rappel à l'ordre ? On voit mal la commission de discipline s'en satisfaire, surtout après la décision de la FFF de prendre le contre-pied de la commission d'enquête. Une radiation à vie ? Tout aussi utopique que le rappel à l'ordre. A moins que…

Ribéry peut-être, Anelka probablement pas

Une donnée pourrait inciter «le tribunal des Bleus» à frapper fort : la présence ou non des joueurs convoqués à l'audition. Pour Ribéry, le Bayern Munich a fait savoir qu'il n'envisageait pas de libérer son milieu de terrain, même pour quelques heures. Entre la Coupe d'Allemagne hier, avec un but du Français, et la 1re journée de championnat vendredi, les Bavarois sont en pleine reprise de compétition. Quant à Anelka, le Londonien n'a pas confirmé sa présence.

Ainsi, le «procès» des cinq joueurs de l'équipe de France pourrait se jouer en trois actes. Une probable suspension d'un ou plusieurs matches, avec ou sans amende, pour Toulalan, Evra et Abidal. Des travaux d'intérêt général peuvent s'ajouter ou remplacer tout ou partie de la peine. Pour Ribéry, on voit mal le Bayern passer la corde autour du cou de Kaiser Franck concernant son avenir en Bleu. Soit le Munichois viendra ce matin, soit une solution amiable sera négociée. Le cas le plus épineux reste donc celui d'Anelka. Pour ses insultes, l'ancien Parisien risquait déjà gros. Alors si, en plus, Anelka ne répond pas à sa convocation…

Réponse ce soir ou demain

La balle est désormais dans le camp des joueurs entendus ce matin. L'ancien président de la Fédération Jean-Pierre Escalettes sera présent en tant que témoin, Raymond Domenech, lui, est en vacances, ce qui réduit la probabilité d'entendre sa version des faits. La ou les décisions de la commission de discipline sont attendues dans la soirée ou demain. Les cinq Bleus auront, ensuite, le droit de faire appel. Verdict dans les prochaines heures…



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
100 M€ + Rakitic + Coutinho contre Neymar, qui ferait la meilleure affaire ?

Barcelone
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB