Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
EdF : qui es-tu Gaël Kakuta ?
Par Alexis Toledano - Equipe De France, Mise en ligne: le 21/07/2010 à 20h25
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Gaël Kakuta s'est fait connaître en dehors des terrains, en devenant l'objet d'un scandale qui aurait pu coûter très cher à Chelsea. Depuis, le milieu de terrain offensif s'affirme comme l'un des plus grands espoirs du football tricolore, au point que son nom soit déjà susurré du côté de l'équipe de France.

EdF : qui es-tu Gaël Kakuta ?
Gaël Kakuta, grand espoir de Chelsea. Et bientôt des Bleus ?

En juin 2007, un jeune joueur formé à Lens signait à Chelsea, sans que le club nordiste n'ait donné son accord. Les Sang et Or déposaient alors une plainte, pour rupture abusive de contrat. Une affaire qui fera grand bruit, puisqu'en septembre 2009, la FIFA condamnait les Blues à verser une amende de plusieurs centaines de milliers d'euros, assortie d'une interdiction de recruter pendant près de deux ans. Cette sanction extrêmement lourde marquait la naissance médiatique de Gaël Kakuta. Depuis, l'interdiction a été levée, mais le milieu de terrain français a continué de marquer les esprits, en raison de ses incroyables prédispositions sur le rectangle vert.

Très rapidement, Kakuta s'est imposé comme le meilleur joueur de la réserve des Blues, inscrivant la bagatelle de 12 buts en 24 rencontres, en position de milieu offensif. Au point de venir frapper à la porte de l'équipe première. En 2009, l'ancien Lensois disputera ainsi ses premières minutes en Premier League face à Wolverhampton, et deviendra également le plus jeune joueur du club à être titularisé en Ligue des Champions, à 18 ans et cinq mois.

Un phénomène qui force l'admiration

La notoriété grandissante du natif de Lille est largement renforcée par les éloges de ses illustres partenaires, qui n'ont pas tardé à comprendre qu'ils avaient à faire à un vrai phénomène. Lors d'un entraînement, Michael Ballack n'hésite pas à lâcher devant la presse : « Allez plutôt voir le petit Français. C'est lui la star ! » Les propos de John Obi Mikel en disent également long sur le potentiel du bonhomme : « En terme de qualité technique, il est le meilleur du club. Quand il a le ballon, ses qualités sont tellement évidentes qu'on sent que c'est naturel. C'est un joueur fantastique et la seule manière de l'arrêter, c'est de lui mettre des coups. C'est ce que nous faisons à l'entraînement ! » Et l'entraîneur des Blues Carlo Ancelotti, qui est loin d'être un perdreau de l'année, avouera n'avoir jamais vu un tel talent à son âge. Respect.

Extrêmement technique, rapide balle au pied, et doté d'une vraie aisance devant le but, Kakuta est logiquement une des grandes attractions de l'Euro des moins de 19 ans, qui se dispute actuellement en France. Dès son premier match, face aux Pays-Bas (4-1), le prodige a fait montre de toute sa classe, omniprésent sur le front de l'attaque, et auteur d'un but tout en élégance. Petit pont sur son défenseur, frappe croisée. 1-0, le ton est donné. Le tout sous les yeux d'un certain Laurent Blanc, venu superviser les petits Bleus.

Et les Bleus, c'est pour quand ?

Mais le joueur de Chelsea n'en fait pas une montagne pour autant. « Franchement, on ne savait pas qu'il était là. C'est sûr que ça fait plaisir qu'il soit venu, mais pour nous le plus important c'est de gagner cet Euro. On est là pour ça ! Et puis il faut aussi que nous préparions le Championnat du monde prévu l'année prochaine. Alors on ne va pas se dire : «Ca y est ! Il nous a vu gagner 4-1, on va être appelé en équipe A !» On ne se prend pas la tête avec ça. Il se passera ce qu'il se passera », a confié l'ancien Lensois dans les colonnes de France-Soir.

Il semble toutefois évident que si Kakuta reproduit des performances aussi éblouissantes durant le tournoi, il pourrait se voir offrir un peu de temps de jeu en Premier League, ce qui ne manquerait pas de donner des idées au nouveau sélectionneur français, en pleine reconstruction. Le jeune homme a d'ailleurs avoué « rêver » de porter un jour le maillot des Bleus. Nul doute que le Président en aura pris bonne note. D'ailleurs, le surnom du joueur de 19 ans n'est autre que... "Black Zidane" . De bon augure ?



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB