Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Esp. : Barça 2-2 Atletico (fini)

  Par Youcef Touaitia - Le 30/06/2020  

Devant au score à deux reprises, le FC Barcelone a concédé le résultat nul contre l’Atletico Madrid (2-2), ce mardi, lors du choc de la 33e journée de Liga.

D’entrée mis en difficulté, Barcelone trouvait rapidement la faille. Sur un corner court de Messi, Diego Costa trompait malencontreusement Oblak en voulant dégager le ballon (1-0, 12e). Une joie de courte durée pour le club catalan. En effet, Vidal concédait un penalty après une belle accélération de Carrasco. Alors que Diego Costa voyait sa tentative être repoussée par Ter Stegen, l’arbitre avertissait le gardien allemand pour s’être trop avancé. Saul, lui, ne manquait pas son duel et remettait les pendules à l’heure (1-1, 19e).

Plus prudents, les Colchoneros laissaient le ballon à leurs adversaires et misaient sur les contres supersoniques menés par Carrasco, intenable dans son couloir. Face au manque de créativité des locaux, qui ne comptaient que sur un exploit de Messi, proche de trouver la faille sur une superbe frappe enroulée, les Rojiblancos se montraient plus agressifs et intimidants. Assez pour empêcher les hommes de Quique Setién, malgré leur domination territoriale, de se rapprocher du but d’Oblak.

Dès le retour des vestiaires, Barcelone reprenait les devants. En retard, Felipe était averti pour une faute très légère sur Semedo, qui permettait à Messi de marquer son penalty d’une belle Panenka (2-1, 50e). Là-aussi, la joie était de courte durée. Pas paniqué, l’Atletico obtenait à son tour un nouveau penalty pour faute encore une fois très légère de Semedo sur Carrasco, décidément dans tous les bons coups. Comme en première période, Saul transformait la sentence, de la même façon, non sans difficulté (2-2, 62e).

Dans le dernier quart d’heure, Barcelone jetait ses dernières forces dans la bataille, avec un Vidal plus tranchant qui obtenait deux belles occasions. Mais la frilosité du coach blaugrana combinée à l’absence de cohésion collective dans le dernier tiers du terrain empêchaient le champion d’Espagne de faire encore plus mal à la solide muraille madrilène. En cas de succès contre Getafe, jeudi, le Real Madrid pourrait faire un pas très important vers un premier titre depuis 2017. Et le Barça ne pourra s’en prendre qu’à lui-même...

Retrouvez tous les résultats, les buteurs et classements sur le LIVE-SCORE de Maxifoot.


News lue par 12170 visiteurs

 
Actu et transferts 24h/24

1 2 3 4 5 6 >


Archives des brèves