Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Euro (U21) : Espagne 2-1 Allemagne (fini)

  Par Youcef Touaitia - Le 30/06/2019  

Deux ans après sa défaite face à l’Allemagne, l’Espagne a pris sa revanche en l’emportant face au tenant du titre (2-1), ce dimanche, lors de la finale de l’Euro Espoirs. Impressionnante techniquement, la Rojita, qui a laissé passer l’orage après l’ouverture du score, remporte la compétition pour la 5e fois de son histoire.

Comme face aux Bleuets, la Rojita imposait d’entrée sa loi. Mais cette fois-ci, les partenaires de Ceballos prenaient immédiatement les commandes grâce à Fabian Ruiz, qui punissait Nübel d’une superbe frappe enroulée du pied gauche (1-0, 7e). Largement au-dessus techniquement, les Espagnols faisaient très forte impression. En face, les Allemands semblaient inhibés et ne parvenaient pas à enchaîner cinq passes consécutives dans le camp adverse.

Mais au fil des minutes, les partenaires de Tah prenaient peu à peu le dessus physiquement et dans l’occupation du terrain. Pas assez toutefois pour bousculer la formation ibère, toujours aussi à l’aise dans l’utilisation du ballon. Alors que l’Espagne dominait assez aisément la partie, Vallejo aurait pu écoper d’un carton rouge direct pour une énorme faute très dangereuse sur Waldschmidt. Un électrochoc pour les Allemands, archi-dominateurs mais muets jusqu’à la pause.

Au retour des vestiaires, les Espagnols subissaient toujours autant. Mais les champions d’Europe en titre, s’ils se montraient très pressants, manquaient cruellement d’inspiration dans les 30 derniers mètres et gâchaient un nombre important de situations. L’Espagne, elle, ne ratait pas l’occasion d’enfoncer le clou. Sur une frappe de Ruiz mal repoussée par Nübel, Olmo piquait parfaitement son ballon pour réaliser le break (2-0, 69e).

Un énorme coup dur pour l’Allemagne, proche de couler un peu plus quelques instants plus tard sur un modèle d’action collective que Ruiz ne parvenait pas à conclure. Soler, lui, fracassait le poteau, là-aussi après une nouvelle démonstration technique des hommes de Luis de la Fuente. Malgré la réduction de l’écart au score d’Amiri sur une lourde frappe contrée par Vallejo (2-1, 88e), les Espagnols retrouvent le toit de l’Europe, six ans après.

Retrouvez tous les résultats, les buteurs et classements sur le LIVE-SCORE de Maxifoot.


News lue par 8106 visiteurs


 
Actu et transferts 24h/24

1 2 3 4 5 6 >


Archives des brèves