Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Top 10 des grands moments de la Coupe du Monde

N°10
17 juin
1970
n°9
20 juin
1970
n°8
30 juil.
1966
n°7
21 juin
1982
n°6
21 juin
1986
n°5
22 juin
1986
n°4
8 juil.
1982
n°3
22 juin
1986
n°2
9 juil.
2006
n°1
12 juil.
1998

Numéro 3 : 22 juin 1986, Argentine - Angleterre

Maradona, le "but du siècle"

(Voir le but en vidéo avec les commentaires du direct)

Le 22 juin 1986, en quart de finale de la Coupe du Monde au Mexique, Diego Armando Maradona réalise un incroyable slalom, sur plus de 50 mètres en 11 secondes de bonheur.

Dans sa moitié de terrain, Maradona reçoit le ballon alors qu'il est entouré par deux joueurs Anglais. Il réalise une roulette pour se retourner et s'échapper. Puis, depuis la ligne médiane, il accélère et fonce vers le but de Peter Shilton. Il slalomme au milieu des défenseurs, tous dépassés par sa vitesse d'exécution. Maradona entre alors dans la surface de réparation, toujours sans ralentir, réalise une dernière esquive face au gardien, résiste à la charge d'un défenseur qui revient et marque !

En 2011, Peter Shilton déclarera : "Quand je repense à la façon dont il m'a éliminé, pfff... Je n'ai jamais vu ça (...) Irréel. Ce qui m'a frappé, c'est qu'il avait l'air léger, le ballon aussi alors que tout le monde, nous comme les autres Argentins, avions l'air lourds."

Maradona lui-même semble surpris par son but : "Quand je revois cette action, j'ai l'impression que c'est un mensonge, que je n'ai pas pu la réussir. C'était incroyable. Plus tard, j'ai voulu mettre toute la série de photos en grand format au-dessus de mon lit, à côté de celle de Dalma, qui était alors ma seule fille, et ajouter une inscription : Ce que j'ai fait de mieux. Rien de plus".

Il ajouta que ce but lui a été insipiré par Dieu mais aussi par une critique de son frère après un match joué 6 ans auparavant : "Mon frère Turco m'avait grondé (...) il m'avait dit que j'aurais aussi dû dribbler le gardien. Je l'ai copieusement insulté. Facile à dire ! Par chance, au Mexique, el Barba (Dieu) m'a donné une illumination et je me suis souvenu de ce que je devais faire".

Autre élément notable concernant ce but, il intervient seulement 4 minutes après son but de la main (voir "la main de Dieu") contribuant ainsi largement à se faire pardonner de sa tricherie.

Mais le mieux, reste de voir les images. Dans la première vidéo il s'agit des images dans les conditions du direct avec le commentaire enflammé de l'Uruguayen Victor Morales (sous-titré en français). La seconde vidéo, diffusée en janvier 2014 par la télévision Argentine, propose un angle de vue original (depuis derrière le but Anglais) et permet d'apprécier encore mieux la conduite de balle exceptionnelle d'El Pibe de Oro.

Pour la petite histoire, l'Argentine remportera à la fin de la compétition sa deuxième Coupe du Monde face à l'Allemagne, mais Maradona ne marquera pas en finale.

Voir le but et les commentaires du direct (après la pub éventuelle)

Voir le but depuis derrière la cage Anglaise


La fiche du match : Argentine - Angleterre : 2-1
22 juin 1986, stade Aztèque de Mexico, 1/4 de finale - 115.000 spectateurs - Arbitre : Ali Bennaceur (Tunisie)

Buts : Maradona (51e), Maradona (54e) pour l'Argentine
          Lineker (81e) pour l'Angleterre

Argentine : Nery Pumpido - José Brown, José Cuciuffo, Óscar Ruggeri, Sergio Batista - Jorge Burruchaga (Carlos Tapia, 75'), Diego Maradona, Héctor Enrique - Ricardo Giusti, Julio Olarticoechea, Jorge Valdano

Angleterre : Peter Shilton - Gary Stevens, Kenny Sansom, Terry Butcher, Terry Fenwick - Glenn Hoddle, Peter Reid (Chris Waddle, 64'), Trevor Steven (John Barnes, 74') - Steve Hodge, Gary Lineker, Peter Beardsley





 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Liens de la rubrique MONDIAL 2014


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB