Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le titre s'échappe pour Paris - Débrief et NOTES des joueurs (SRFC 1-1 PSG)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 09/05/2021 à 23h05
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Bousculé en seconde période, le Paris Saint-Germain a logiquement concédé le nul à Rennes (1-1), ce dimanche, en clôture de la 36e journée de Ligue 1. Un résultat catastrophique pour le club de la capitale, désormais relégué à trois points du leader, Lille, qui se rapproche doucement mais sûrement vers le titre.

Le titre s'échappe pour Paris - Débrief et NOTES des joueurs (SRFC 1-1 PSG)
Neymar et le PSG ont concédé le nul à Rennes.

Le Paris Saint-Germain n'avait pas son destin en main avant ce match de clôture de la 36e journée de Ligue 1. La donne s'est un peu plus aggravée ce dimanche soir. En effet, le club de la capitale, contraint de s'imposer pour rester au contact du leader, Lille, a concédé un nul logique à Rennes (1-1).

Conséquence, les hommes de Mauricio Pochettino sont désormais relégués à trois points du LOSC, qui jusqu'ici sous pression, peut désormais se permettre de ne pas gagner tous ses matchs pour se rapprocher d'un premier titre depuis dix ans.

Paris fait la différence avant la pause

Alertés d'entrée par Guirassy, qui se jouait facilement de Marquinhos, les Parisiens ne tardaient pas à dominer les débats de manière assez nette. Offensif, Herrera faisait passer un premier frisson dans le dos de Gomis, contraint de réaliser un arrêt déterminant dans la foulée pour l'empêcher de trouver la faille. Très vigilant, le gardien sénégalais réalisait une nouvelle parade pour freiner un tir tendu de Di Maria. Vingt grosses minutes parisiennes qui n'étaient pas récompensées.

Conscients de trop subir, les Rennais procédaient en contre et passaient par les côtés pour surprendre leurs adversaires. Tait, actif dans l'entrejeu, chauffait à son tour les gants de Navas, tout heureux de voir l'arbitre refuser le but de la poitrine de Guirassy pour une position de hors-jeu. Sérieux à défaut d'être efficace, le club de la capitale se mettait à reculer de manière dangereuse, avec un notamment un Kurzawa en difficulté face à un Doku très percutant. Le latéral gauche obtenait toutefois un penalty, validé par la VAR, pour une semelle d'Aguerd, que Neymar transformait sans trembler (0-1, 45e+6).

Le PSG et Kimpembe craquent

Piqués au vif, les Rennais revenaient avec l'intention d'égaliser au plus vite. Doku, toujours lui, continuait de semez la zizanie dans son couloir et obligeait Navas à se détendre sur sa frappe croisée. En face, Draxler passait tout proche d'un but extraordinaire après un magnifique enchaînement, mais le ballon fuyait le cadre au dernier instant. Sans maîtrise, le PSG laissait Rennes se ragaillardir et subissait le pressing adverse, à l'image de cette perte de belle de l'Allemand qui s'est soldée par un arrêt déterminant de Navas devant Tait.

A force de subir, le pire arrivait pour Paris. Sur un corner de Bourigeaud, Guirassy s'envolait pour au-dessus du Diallo pour tromper Navas de la tête à l'aide du poteau (1-1, 70e). Preuve que quelque chose ne tournait pas rond pour les visiteurs, Kimpembe était directement exclu pour un tacle très mal maîtrisé sur Doku. Le symbole de la soirée parisienne, pleine d'impuissance et de frustration, sauvée in extremis par Navas sur une dernière frappe de Tait. Jamais le PSG n'a été aussi proche de perdre son trône depuis 2018.

La note du match : 6,5/10

Un match longtemps équilibré entre deux équipes qui ont eu leur période. Les Parisiens ont mieux commencé mais ils n'ont jamais réussi à mettre le coup d'accélération pour se détacher des Rennais, impliqués et morts de faim en seconde période. Une rencontre vivante avec des occasions mais surtout un grand perdant, à savoir le PSG, qui voit le titre lui glisser doucement mais sûrement entre les doigts.

Les buts :

- Kurzawa arme sa frappe dans la surface. Son garde du corps, Aguerd, laisse traîner la semelle et concède un penalty que Neymar transforme sereinement en tirant sur la droite de Gomis, parti du bon côté mais trop court (0-1, 45e+6).

- Sur un corner côté droit, Bourigeaud trouve la tête de Guirassy, qui s'envole au-dessus de Diallo pour tromper Navas à l'aide du poteau (1-1, 70e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Damien Da Silva (7,5/10)

Match de grande qualité pour le capitaine rennais. Concentré, impliqué, le défenseur central s'est battu comme un chien sur tous les ballons, remportant de nombreux duels face aux attaquants parisiens. Il a même réussi à prendre Neymar de vitesse au retour des vestiaires, c'est dire son acharnement pour permettre à son club de ramener un bon résultat.

RENNES :

Alfred Benjamin Gomis (6) : un bon match pour le gardien sénégalais, qui a rassuré ses partenaires assez rapidement sur les occasions précoces d'Herrera et Di Maria. Sa présence a été importante.

Hamari Traoré (5,5) : une partie décevante. Alors que Doku a été à son avantage, le latéral droit malien a trop peu dédoublé pour mettre un peu plus en difficulté le couloir gauche parisien. Il y avait bien mieux à faire sur ce match. Remplacé à la 92e minute par Brandon Soppy (non noté).

Damien Da Silva (7,5) : lire commentaire ci-dessus.

Naif Aguerd (6) : un ton en dessous de son capitaine. Le défenseur central marocain a concédé un penalty pour une semelle sur Kurzawa avant la pause. Malgré tout, il est resté dans le coup mentalement pour bloquer les attaquants parisiens.

Faitout Maouassa (5) : le latéral gauche a été assez présomptueux sur de nombreuses tentatives, à l'image de son coup franc totalement raté en première période. Il aurait pu faire beaucoup plus pour provoquer Dagba, pas toujours rassurant. Remplacé à la 79e minute par Dalbert Henrique (non noté).

Benjamin Bourigeaud (6,5) : le milieu passé par Lens a énormément donné. Ses efforts incessants tout au long du match ont été récompensés avec une passe décisive sur corner pour Guirassy.

Chimuanya Ugochukwu (6) : lancé dans le grand bain par son entraîneur, le jeune milieu de 17 ans n'a pas à rougir de sa prestation. Il a bien respecté les consignes en ressortant simplement le ballon sans chercher à trop en faire. Remplacé à la 61e minute par Clément Grenier (non noté).

Flavien Tait (7,5) : décevant depuis son arrivée à Rennes, l'ailier passé par Angers a fourni de très gros efforts ce soir. Poussant Navas à réaliser son premier arrêt dans le match, il a beaucoup gêné les transmissions des milieux parisiens. En fin de partie, il oblige le portier parisien à faire deux parades importantes pour préserver sa cage. Un vrai bon match pour lui.

Jeremy Doku (7,5) : le Belge, de plus en plus à son avantage en cette seconde partie de saison, a causé de nombreux dégâts dans le couloir gauche du PSGn faisant vivre un calvaire à Kurzawa. A l'origine de l'expulsion de Kimpembe avec un nouveau déboulé autoritaire, il a manqué de lucidité à la finition. Le jour où il réglera la mire, le Diable Rouge risque de faire un carnage.

Sehrou Guirassy (6,5) : bien contenu durant une heure, malgré une première belle occasion en début de match, il relance les siens grâce à un but de la tête qui a soulagé son équipe. Une copie intéressante dans l'ensemble. Remplacé à la 92e minute par Romain Del Castillo (non noté).

Martin Terrier (4) : deux crans en dessous de ses partenaires. Il a semblé être en marge de son équipe avec peu d'appels tranchants. Remplacé à la 79e minute par Andy Diouf (non noté).

PARIS SG :

Keilor Navas (7) : auteur d'arrêts importants devant Tait et Doku, le gardien costaricien ne peut rien sur le coup de tête de Guirassy, imparable. En fin de partie, il sauve même le PSG d'une sacrée déconvenue avec plusieurs parades déterminantes.

Colin Dagba (5) : bousculé en première période par Doku, le latéral droit a été souvent couvert par Marquinhos pour éviter de prendre l'eau sur les percées rennaises. Une prestation moyenne. Remplacé à la 80e minute par Alessandro Florenzi (non noté).

Marquinhos (6) : pris à défaut par Guirassy sur la première action rennaise, le défenseur central brésilien s'est bien repris par la suite en jouant très proche de Kimpembe pour cadenasser le buteur breton. Il a joué sur le fil en fin de match mais a bien tenu par rapport à des partenaires souvent dépassés.

Presnel Kimpembe (4) : le champion du monde tricolore a été bon durant 80 minutes. Avant de craquer complètement en fauchant de manière très virulente Doku sur le bord de la touche. Une intervention largement évitable et un carton rouge qui pourrait mettre un terme à sa saison en Ligue 1. Un symbole.

Layvin Kurzawa (4) : préféré à Bakker, le latéral gauche a énormément souffert face aux percussions de Doku. Il a d'abord été intéressant offensivement mais a progressivement reculé pour éviter de prendre l'eau. Il sort sur blessure après un tacle rugueux de Kimpembe, qui a tout emporté sur son passage. Remplacé à la 55e minute par Abdou Diallo (non noté), qui perd son duel dans les airs avec Guirassy sur le but égalisateur.

Ander Herrera (6) : l'Espagnol a fait une belle impression en début de match avec deux belles opportunités qui n'étaient pas loin de faire mouche. Il a eu plus de difficulté par la suite en reculant pour contenir les assauts bretons. Un des seuls à avoir été à un niveau acceptable. Remplacé à la 69e minute par Idrissa Gueye (non noté).

Danilo Pereira (5) : dans son rôle de destructeur, le milieu portugais n'a jamais hésité à chatouiller les chevilles rennaises en première période. Puis il a énormément reculé, ne parvenant plus à faire respirer le bloc.

Ángel Di María (5,5) : un début de match plutôt intéressant pour l'ailier argentin, qui a été remuant en première période, trouvant souvent des solutions dans les petits espaces grâce à ses feintes déroutantes. Proche de marquer sur une frappe tendue, il rentre dans le rang après le réveil rennais autour de la demi-heure de jeu. Remplacé à la 69e minute par Rafinha (non noté).

Neymar (3) : au lendemain de sa prolongation, l'attaquant brésilien n'a pas vraiment fait honneur à son nouvel engagement. Comme désintéressé, il a fait trop peu de différences, choisissant encore une fois la solution individuelle lorsque le PSG n'allait pas bien. Son but sur penalty est anecdotique tant il a perdu des ballons sur des passes pourtant faciles pour un joueur de sa trempe...

Julian Draxler (4,5) : trop irrégulier. Le milieu offensif allemand est capable de fulgurances, comme sur son magnifique enchaînement en seconde période, mais aussi de disparaître, écrasé par la pression. Il a trop peu pesé dans cette partie. Remplacé à la 80e minute par Mauro Icardi (non noté).

Moise Kean (4) : préféré à Icardi, le buteur italien a eu du mal ce soir. Visiblement toujours aussi peu à l'aise depuis son retour de l'isolement, le joueur prêté par Everton a été bien contenu par les défenseurs adverses, qui l'ont souvent contraint à jouer dos au but.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

RENNES 1-1 PARIS SG (mi-tps: 0-1) - FRANCE - Ligue 1 / 36e journée
Stade : Roazhon Park - Arbitre : R. Buquet

Buts : S. Guirassy (70e) pour RENNES - Neymar (45+6e, pen.) pour PARIS SG
Avertissements : N. Aguerd (45+5e), A. Diouf (80e), R. Del Castillo (89e), F. Tait (90+2e), pour RENNES - Ander Herrera (57e), P. Kimpembe (87e), pour PARIS SG

RENNES : A. Gomis - D. Da Silva, N. Aguerd - H. Traoré (B. Soppy, 90+3e), F. Maouassa (Dalbert, 79e) - B. Bourigeaud, C. Ugochukwu (C. Grenier, 61e), F. Tait, J. Doku - M. Terrier (A. Diouf, 79e), S. Guirassy (R. Del Castillo, 90+2e)

PARIS SG : K. Navas - Marquinhos, P. Kimpembe - C. Dagba (A. Florenzi, 80e), L. Kurzawa (A. Diallo, 55e) - Ander Herrera (I. Gueye, 70e), Danilo Pereira, J. Draxler (M. Icardi, 80e) - Á. Di María (Rafinha, 69e), M. Kean, Neymar

Neymar a ouvert la marque sur penalty (0-1, 45e+6)

Tait a fait mal aux Parisiens

Guirassy a usé la défense parisienne

La joie de Guirassy après son but égalisateur (1-1, 70e)

Neymar est passé à côté de son match







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Aimeriez-vous voir Zidane succéder à Deschamps sur le banc des Bleus après le Mondial 2022 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
7,5Tait
7,5Doku
but, 70e6,5Guirassy
but sur pénalty, 45e+63Neymar


MASQUER LA PUB