Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le Graët, la FFF, le contrat de Deschamps... Petit sort la sulfateuse !

Par Youcef Touaitia - Equipe De France, Mise en ligne: le 03/09/2017 à 18h37
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Connu pour son franc parler, Emmanuel Petit ne se gêne jamais pour dire les choses. Interrogé par le JDD, le champion du monde 1998 a littéralement découpé le président de la Fédération Française de Football (FFF), Noël Le Graët, mais bien plus encore.

Le Graët, la FFF, le contrat de Deschamps... Petit sort la sulfateuse !
Petit a lourdement critiqué Noël Le Graët.

Revoilà Emmanuel Petit ! Désormais consultant, l'ancien milieu polyvalent de l'équipe de France fait partie de ces anciens joueurs qui n'ont pas peur de dire les choses sans calcul. Connu pour ses opinions tranchées, l'ultime buteur de la finale de la Coupe du monde 1998 face au Brésil (3-0) garde la dent dure à l'encontre des instances du football dans l'Hexagone. Sa cible principale, le président de la Fédération Française de Football (FFF), Noël Le Graët.

Le Graët descendu par Petit

«Je ne l'aime pas» , a sèchement lancé l'ex-Bleu pour le JDD. «Chaque rencontre est extrêmement froide, car j'assume ma position : la France est un pays démocratique, mais sa fédération ressemble à une république bananière. C'est un refuge de Bretons et de Lyonnais où règne le copinage. Aujourd'hui, si tu as un bon réseau, tu as fait 80% du chemin vers les responsabilités. Moi, je ne suis pas demandeur, mais on est nombreux à le penser.»

Et d'en rajouter une couche sur les instances du football français : «Didier (Deschamps) connaît tous les dossiers et Le Graët, qui aime distribuer les bons points, a déjà dit qu'il le verrait bien lui succéder. C'est l'entre-soi permanent. Sur le banc, on pense naturellement à Zidane, car il est phénoménal au Real Madrid. Mais que voudra faire Arsène Wenger s'il finit par quitter Arsenal ? Ça peut aller vite» , a rajouté un Petit dans une forme olympique.

Petit avertit Deschamps

Concernant le poste de sélectionneur, Le Graët annonçait récemment que le contrat de Deschamps, qui expire en juin prochain, allait automatiquement être prolongé en cas de qualification de l'équipe de France pour la Coupe du monde 2018. Petit, lui, estime qu'il faudra un excellent parcours en Russie pour cela, la validation du ticket pour la compétition reine étant un minimum au regard de la génération dorée à disposition du Basque.

«Noël Le Graët a dit que la prolongation de contrat de Deschamps était liée à la qualification pour le Mondial 2018. Mais avec un tel potentiel, le dernier carré est le strict minimum ! Autrement, ce serait un échec et il faudrait passer la main. Car actuellement, Deschamps baigne dans le luxe» , a assuré le natif de Dieppe. Si l'Allemagne, le Brésil, l'Espagne ou encore le Portugal font partie des équipes à surveiller, les Tricolores auront effectivement leur mot à dire dans dix mois...

Que pensez-vous des propos de Petit ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens de la rubrique EURO 2016


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
PSG-Bayern, quel est votre pronostic ?

Victoire du PSG
Match nul
Victoire du Bayern

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours



 A SUIVRE
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2017
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB