Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le podium toujours en vue, Lyon condamne Nîmes - Débrief et NOTES des joueurs (Nîmes 2-5 OL)

Par Eric Bethsy - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 16/05/2021 à 23h12
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

A l'occasion de la 37e journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais s'est largement imposé à Nîmes (2-5) ce dimanche soir. Ses concurrents ayant pris les points eux aussi, le club rhodanien reste quatrième et en course pour le podium. Tandis que les Nîmois sont officiellement relégués.

Le podium toujours en vue, Lyon condamne Nîmes - Débrief et NOTES des joueurs (Nîmes 2-5 OL)
Les Lyonnais ont fait le travail à Nîmes.

Déterminé à accrocher une place sur le podium, et à retrouver la Ligue des Champions la saison prochaine, l'Olympique Lyonnais n'avait pas le droit à l'erreur aux Costières.

De son côté, Nîmes était également dos au mur puisqu'en fonction des résultats de ses concurrents, une contre-performance pouvait acter sa relégation.

La boulette de Marcelo

Résultat, c'est Lyon qui s'est largement imposé ! Bon, ce succès ne permet pas à l'Olympique Lyonnais de remonter sur le podium. Mais au moins, le club rhodanien reste dans la course, ce qui n'était pas gagné à l'entame de match.

Alors qu'ils étaient bien entrés dans la partie, les Gones se mettaient seuls en difficulté lorsque la mauvaise passe de Marcelo pour Lopes permettait à Koné (1-0, 5e) d'ouvrir le score pour Nîmes. Quelle erreur du Brésilien ! Heureusement pour lui, son équipe conservait sa large supériorité technique et ne tardait pas à égaliser grâce à Paqueta (1-1, 8e). Un match nul n'arrangeait pas l'OL, d'autant que Monaco et le PSG menaient à cet instant, pile au moment où Toko Ekambi ratait l'immanquable !

L'OL en mode gestion

Pas de quoi perturber des Lyonnais de plus en plus seuls sur le terrain et logiquement récompensés par Depay (1-2, 20e). Puis par le doublé de Paqueta (1-3, 24e). Ça ne sentait vraiment pas bon pour Nîmes, impuissant et à ce moment relégué avant même la dernière journée. C'est pourquoi les Crocos revenaient avec de meilleures intentions, et avec la possession du ballon.

Mais ce changement de physionomie n'interrompait pas la domination des coéquipiers d'Aouar (1-4), buteur en contre et récompensé par une bonne performance. Lyon était déjà à l'abri, même après le deuxième but de Koné (2-4, 62e). Le rythme avait effectivement baissé, sans doute parce que les deux équipes avaient compris que la messe était dite. En effet, le but de l'entrant Slimani (2-5, 88e) ne changeait rien, l'OL reste 4e tandis que Nîmes est officiellement relégué en L2.

La note du match : 6/10

Malgré la sensation de n'avoir vu qu'une seule équipe sur le terrain, on a tout de même assisté à un match riche en buts des deux côtés. Comme prévu compte tenu de l'enjeu, l'intensité et la pression étaient au rendez-vous, du moins jusqu'à la deuxième période durant laquelle les deux équipes ont baissé le pied.

Les buts :

- Sur une très mauvaise passe en retrait vers Lopes, Marcelo offre le but à Koné qui n'a plus qu'à ouvrir son pied pour devancer la sortie du gardien et le retour de Denayer (1-0, 5e).

- Sur une tentative de Cornet contrée, Paqueta reçoit le ballon au milieu de la surface avant d'ajuster Reynet d'une frappe décroisée du plat du pied (1-1, 8e).

- Seul sur son côté droit, Dubois réalise une superbe ouverture pour Depay. Totalement oublié dans l'axe, l'attaquant lyonnais évite le retour de Ueda d'un dribble extérieur, et croise sa frappe pour tromper Reynet (1-2, 20e).

- Après une frappe de Dubois repoussée par Reynet à l'entrée de la surface, Ferhat manque son intervention, laissant Paqueta enchaîner contrôle puis frappe croisée du droit (1-3, 24e).

- Après une perte de balle de Fomba, Depay s'approche de la surface plein axe et décale Paqueta sur le côté droit dans la surface. Sans contrôle, le milieu brésilien trouve au deuxième poteau Aouar qui marque dans le but vide (1-4, 55e).

- Pressé par Fomba, Caqueret perd le ballon, laisse Koné arriver à l'entrée de la surface et placer une bonne frappe au sol au premier poteau (2-4, 62e).

- Face à Alakouch sur le côté gauche, Cherki fixe son défenseur et centre du droit au deuxième poteau. Slimani remporte son duel contre Landre et place parfaitement sa tête (2-5, 88e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Lucas Paqueta (8,5/10)

Sa performance du soir le confirme encore, ce poste de meneur de jeu lui convient parfaitement. Le Brésilien a été impliqué dans presque tous les bons coups de l'OL. C'était déjà lui qui se procurait la première situation sur sa reprise contrée. Avant son doublé et son offrande pour Aouar. D'une redoutable efficacité dans les derniers mètres !

NIMES :

Baptiste Reynet (4) : difficile à croire au vu du score, mais le gardien de Nîmes a réalisé de nombreux arrêts. Il s'est interposé sur les frappes d'Aouar, de Depay et de Toko Ekambi, mais seulement pour retarder l'inévitable.

Patrick Burner (2) : en grande difficulté face à Aouar, Cornet et parfois Depay, le latéral droit a totalement pris l'eau ! Cela n'a évidemment pas échappé à Pascal Plancque… Remplacé dès la mi-temps par Sofiane Alakouch (4), beaucoup plus en vue offensivement, mais attentiste sur le passeur décisif Cherki.

Naomichi Ueda (3) : bien placé sur les centres lyonnais en début de match, le défenseur central n'a jamais cherché à relancer proprement. Résultat, les vagues revenaient inlassablement et ses retards ont été punis.

Loïck Landre (3) : comme son coéquipier en charnière centrale, l'ancien Lensois a été en grande difficulté lorsque les Lyonnais venaient combiner plein axe. En retard ou mal placé, il a souvent subi, comme sur le but de Slimani.

Birger Meling (5) : parmi les rares Crocos à sauver dans ce naufrage, le latéral gauche a été solide face à Toko Ekambi et s'est permis quelques montées intéressantes. Mais cette fois, sa complicité avec Ferhat n'a rien donné.

Adrián Andrés Cubas (3,5) : connu pour son agressivité à la récupération, l'Argentin a été battu sur son point fort. Guimaraes et Caqueret l'ont dominé dans l'intensité en première période. Il a pu respirer après la pause, avec quelques sorties de balle intéressantes, mais cela reste largement insuffisant.

Lamine Fomba (2,5) : avec autant de pertes de balle de son milieu de terrain, Nîmes ne pouvait que subir lors du premier acte. Il a récidivé au retour des vestiaires et offert le but d'Aouar. Il se rattrape en étant à l'origine du deuxième but de Koné, mais le mal était fait. Remplacé à la 75e par Lucas Deaux (non noté).

Niclas Eliasson (3) : hormis un dribble réussi sur Denayer qu'il a pris de vitesse, l'ailier suédois n'a jamais fait la différence sur son côté droit. Et son repli défensif n'était pas suffisamment efficace, d'où les difficultés de Burner. Remplacé à la 75e par Nassim Chadli (non noté), auteur d'une percée stoppée par Caqueret avec autorité.

Renaud Ripart (4) : aligné derrière l'attaquant Koné, le couteau suisse de Nîmes n'a pas existé dans ce rôle. Ce n'est qu'une fois redescendu d'un cran après la pause qu'il a eu davantage d'influence sur le jeu de son équipe. Il a également tenté a chance de loin, sans danger pour Lopes.

Zinedine Ferhat (3,5) : invisible et maladroit, le milieu offensif a réalisé une première période catastrophique ! Il est même fautif sur le deuxième but de Paqueta. Il s'est davantage montré au retour des vestiaires, mais toujours avec un excès de déchet technique dans ses initiatives. Remplacé à la 86e par Mattéo Ahlinvi (non noté).

Moussa Koné (6,5) : peu trouvé par ses coéquipiers, l'avant-centre a pourtant mis en lumière la fébrilité de la défense lyonnaise. Il a bien profité des erreurs de Marcelo et de Caqueret pour s'offrir un doublé. Remplacé à la 81e par Mahamadou Doucouré (non noté).

LYON :

Anthony Lopes (5,5) : avec deux buts encaissés sur deux grosses erreurs défensives, le gardien de l'OL avait de quoi râler. Car pour le reste, il n'a que rarement été sollicité, si ce n'est sur des frappes cadrées mais sans danger.

Léo Dubois (6,5) : malgré un début de match assez timide avec beaucoup de jeu latéral ou vers l'arrière, le latéral droit s'est montré décisif. Il est l'auteur de l'ouverture sur le but de Depay. Et sa frappe repoussée par Reynet précède la deuxième réalisation de Paqueta. Moins en vue en deuxième période, il a quand même résisté au petit réveil de Ferhat. Remplacé à la 87e par Sinaly Diomandé (non noté).

Marcelo (4) : heureusement pour lui que l'OL était nettement supérieur à Nîmes. Son erreur à l'origine du premier but de Koné aurait pu coûter très cher ! Plus de peur que de mal pour le défenseur central qui a dominé les duels aériens.

Jason Denayer (4,5) : pas de boulette à la Marcelo pour lui, mais le Belge n'a pas dégagé une énorme sérénité. On l'a vu perdre des ballons à la relance et se faire éliminer facilement par Eliasson.

Maxwell Cornet (6) : très offensif en première période, le latéral gauche n'a pas profité de ses situations de centre. C'est sur sa frappe contrée qu'il se montre «décisif» sur le premier but de Paqueta. Il a aussi montré une belle solidité sur le plan défensif sur les rares approches d'Eliasson et Ripart.

Bruno Guimarães (7) : agressif à la récupération, le milieu défensif a dominé Cubas sur son point fort. Il a su bien orienter le jeu de l'OL malgré quelques petites imprécisions sans conséquence. Remplacé à la 64e par Thiago Mendes (non noté).

Maxence Caqueret (6) : comme à son habitude, le milieu relayeur a amené beaucoup de fluidité au jeu lyonnais. Sa capacité à vite orienter dans le bon sens a permis de créer des décalages. Il a aussi gratté pas mal de ballons. Sa performance aurait été excellente s'il n'avait pas perdu ce ballon sur le deuxième but de Koné.

Karl Toko Ekambi (4) : neutralisé par Meling en début de match, l'international camerounais s'est quand même procuré des occasions franches… mais toutes manquées. On retient surtout son incroyable raté face au but presque vide ! Remplacé à la 76e par Islam Slimani (non noté), buteur de la tête.

Lucas Paquetá (8,5) : voir commentaires ci-dessus.

Houssem Aouar (7,5) : en jambes, le milieu a fait beaucoup de différences sur son côté gauche. Et pas seulement par ses dribbles. Ses combinaisons avec ses coéquipiers ont également fait des dégâts. Reynet l'a longtemps privé de but mais il a fini par tromper le gardien au retour des vestiaires. Après un nouveau festival le long de la touche, on ne s'attendait pas à le voir sortir. Furieux et remplacé à la 63e par Rayan Cherki (non noté), passeur décisif pour Slimani.

Memphis Depay (7) : discret en début de match, le capitaine des Gones a été beaucoup plus dangereux lorsqu'il a commencé à décrocher et à combiner sur le côté gauche. Sa lourde frappe a obligé Reynet à repousser difficilement avant le raté de Toko Ekambi. Puis il marque un but plein de finesse technique et de lucidité. Impliqué sur la réalisation d'Aouar, il est devenu un peu plus «perso» en fin de rencontre.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

NIMES 2-5 LYON (mi-tps: 1-3) - FRANCE - Ligue 1 / 37e journée
Stade : Stade des Costires - Arbitre : R. Buquet

Buts : M. Koné (5e) M. Koné (62e) pour NIMES - Lucas Paquetá (8e) M. Depay (20e) Lucas Paquetá (24e) H. Aouar (55e) I. Slimani (87e) pour LYON
Avertissements :

NIMES : B. Reynet - N. Ueda, L. Landre - P. Burner (S. Alakouch, 46e), B. Meling - A. Cubas, L. Fomba (L. Deaux, 75e) - R. Ripart - N. Eliasson (N. Chadli, 76e), Z. Ferhat (M. Ahlinvi, 86e) - M. Koné (M. Doucouré, 81e)

LYON : Anthony Lopes - Marcelo, J. Denayer - L. Dubois (S. Diomande, 87e), M. Cornet - Bruno Guimarães (Thiago Mendes, 64e), M. Caqueret - Lucas Paquetá - K. Toko Ekambi (I. Slimani, 76e), H. Aouar (M. Cherki, 64e) - M. Depay

Paqueta s'est offert un doublé (8e, 24e) et une passe décisive pour Aouar (55e)

Aouar a brillé sur le côté gauche

Buteur à la 20e minute, Depay a tenu à participer à la fête







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
but, 5e
but, 62e
26,5Koné
but, 8e
but, 24e
28,5Lucas Paquetá
but, 55e7,5Aouar
but, 20e7Depay


MASQUER LA PUB