Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Grâce à un excellent Gradel, Toulouse revient de nulle part contre Dijon - Débrief et NOTES des joueurs (TFC 2-2 DFCO)

Par Gilles Campos - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 02/12/2018 à 17h07
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au terme d'une rencontre en partie dominée par des visiteurs en supériorité numérique depuis la 5e minute, Toulouse a finalement arraché le match nul face à Dijon (2-2) ce dimanche au Stadium, dans le cadre de la 15e journée de Ligue 1.

Grâce à un excellent Gradel, Toulouse revient de nulle part contre Dijon - Débrief et NOTES des joueurs (TFC 2-2 DFCO)
Gradel, l'homme de cette rencontre avec un but et un caviar.

Incapable de gagner le moindre match en championnat depuis le 25 août et une large victoire contre Nice (4-0), Dijon a longtemps cru mettre fin à la malédiction contre Toulouse (2-2) ce dimanche au Stadium, dans le cadre de la 15e journée de Ligue 1.

Mais les Dijonnais, en supériorité numérique depuis la 5e minute, ont tout gâché après avoir compté jusqu'à deux buts d'avance à vingt minutes du terme…

Les larmes de Reynet…

Face à son ancienne équipe, le gardien des Violets, Reynet, avait à coeur de briller. Malheureusement pour lui, son tacle sur Tavares après une passe en retrait complètement manquée d'Amian obligeait l'arbitre à sortir le carton rouge, au bout de seulement cinq minutes de jeu ! Une terrible désillusion pour le portier, qui quittait la pelouse avec les larmes aux yeux…

Le cauchemar aurait pu se prolonger avec le coup franc accordé au DFCO, mais le remplaçant Goicoechea avait la main ferme face à Sliti. La supériorité numérique des Dijonnais accentuait leur domination, et Aguerd donnait logiquement l'avantage aux siens sur corner suite à une intervention assez tardive de la VAR (0-1, 26e) ! Gradel sonnait toutefois la révolte et aurait pu obtenir un penalty pour un contact litigieux avec Rosier, mais ni l'arbitre, ni l'assistance vidéo ne bronchaient…

À lui seul, Gradel ramène le TFC dans la partie

Au retour des vestiaires, Dijon poussait mais restait fébrile, et le coach Olivier Dall'Oglio pouvait pousser un ouf de soulagement lorsqu'Abeid inscrivait le but du break (0-2, 68e) sur un caviar de Sliti. Une joie de courte durée puisque Gradel réduisait l'écart dans la foulée, d'un ciseau acrobatique parfaitement réalisé (1-2, 72e) ! Le match devenait fou, et encore plus lorsque l'Ivoirien fixait toute la défense avant d'offrir le but de l'égalisation à Leya Iseka (2-2, 78e) ! Incroyable !

À quelques minutes du terme, Sliti touchait même le poteau sur coup franc, et, au final, le TFC s'en sortait plutôt bien avec ce partage des points ! En revanche, les Dijonnais regretteront longtemps cette domination stérile, et ce succès qui leur tendait les bras… Avec la victoire, les visiteurs auraient pu s'éloigner nettement de la zone rouge, mais ils parviennent tout de même à en sortir en raison d'une meilleure différence de buts qu'Amiens, nouveau barragiste.

La note du match : 5,5/10

Entre deux équipes en manque cruel de confiance, personne ne s'attendait à un grand match. Et les 22 joueurs ont donné raison aux pronostics, avec une rencontre rythmée par un énorme déchet technique. Même si la seconde période a été bien plus animée que la première, et illuminée par le ciseau acrobatique de Gradel, le niveau de cette partie n'était pas digne d'une affiche de Ligue 1… Heureusement, le scénario incroyable du second acte permet de relever la note.

Les buts :

- Sur un corner joué à deux, Sliti met le ballon dans le paquet. Yambéré manque sa reprise et le ballon atterrit finalement sur Aguerd, qui crucifie Goicoechea à bout portant (0-1, 26e).

- Saïd trouve Sliti, seul sur le côté gauche. L'ancien du Red Star entre dans la surface et sert parfaitement Abeid, qui pousse le ballon dans le but (0-2, 68e).

- Festival de Gradel aux abords de la surface, dont la frappe atterrit finalement dans les pieds de Dossevi. Le centre de l'ancien Messin trouve l'Ivoirien, qui ne laisse aucune chance à Runarsson d'un ciseau acrobatique parfaitement réalisé (1-2, 72e) !

- Lancé sur le côté gauche, Gradel fixe la défense et décale Leya Iseka, seul aux 16 mètres. La frappe en une touche de l'ancien Marseillais fait mouche (2-2, 78e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Max-Alain Gradel (7,5/10)

Il aurait été difficile de nommer un autre joueur homme du match. Malgré l'infériorité numérique, le capitaine toulousain n'a pas arrêté de sonner la révolte, dès la première période lorsqu'il aurait dû obtenir un penalty pour une faute de Rosier. Lors du second acte, Gradel a définitivement remis les siens dans la partie en réduisant l'écart d'un ciseau acrobatique somptueux. L'Ivoirien a ensuite offert le but de l'égalisation à Leya Iseka après un excellent travail solitaire. Un match vraiment complet pour Gradel, qui aurait même pu inscrire le but victorieux en toute fin de rencontre, mais sa frappe a terminé dans le petit filet…

TOULOUSE :

Baptiste Reynet (2) : face à son ancienne équipe, le portier toulousain a rapidement vu rouge suite à un tacle non maîtrisé sur Tavares, au bout de seulement cinq minutes de jeu. Un geste désespéré voué à rattraper la passe en retrait complètement manquée d'Amian. Reynet est finalement sorti du terrain avec les larmes aux yeux, mais il devait avoir retrouvé un peu le sourire au coup de sifflet final. Même si son expulsion a fragilisé son équipe, il a été bien sauvé par ses coéquipiers.

Steven Moreira (6) : à l'inverse de ses coéquipiers, Moreira a réalisé une bonne première période, lors de laquelle il a souvent tenté de sonner la révolte offensivement, avec notamment deux montées tranchantes où son équipe a été proche de marquer. Défensivement, il a même sauvé son camp peu avant la pause… en contrant un centre de la main. En seconde période, Casanova a préféré jouer l'offensive et l'a remplacé à la 67e minute par Jimmy Durmaz (4), qui couvre toute l'attaque dijonnaise sur le second but, et manque son retour devant Abeid.

Kelvin Amian (3) : dès la 5e minute de jeu, le défenseur central a plombé toute son équipe avec une passe en retrait complètement manquée pour son gardien, lequel a été obligé de tacler Tavares avant d'être expulsé. Amian a bien tenté de se rattraper avec quelques bons retours défensifs, mais ce match sera à oublier pour lui avec de nombreux duels perdus et des relances ratées...

Christopher Jullien (4) : il peine décidément à retrouver son niveau... Alors que son équipe a souffert une bonne partie de la rencontre, il n'a rien fait pour l'aider ! Déjà en retard sur l'ouverture du score, il a été encore déposé sur le second but du DFCO. Une autre déception pour le TFC.

François Moubandje (5) : défensivement, Moubandje a réalisé une prestation appliquée avec un gros travail devant Jeannot, quasiment inexistant lorsqu'il était sur le terrain. Offensivement, le latéral gauche n'a pas eu beaucoup de travail étant donné que Gradel a tout fait devant lui.

Kalidou Sidibé (non noté) : le milieu central toulousain a rapidement fait les frais de l'exclusion de Reynet a dû être remplacé à la 7e minute par le gardien remplaçant Mauro Goicoechea (5,5), auteur d'une excellente parade dans la foulée sur le coup franc de Sliti. Sur les deux buts inscrits par Dijon, le portier ne peut rien faire et, lorsqu'il a été sollicité, le N°2 toulousain a répondu présent.

Yannick Cahuzac (6) : un match de guerrier pour Cahuzac, qui n'a jamais abandonné malgré les coups du sort. L'ancien Bastiais a effectué un gros travail à la récupération, et il n'hésite jamais à mettre la tête là où certains n'oseraient pas mettre le pied, à l'image d'une intervention pleine d'audace devant Abeid en seconde période. À 0-2, Cahuzac a également permis aux siens de ne pas sombrer en effectuant un retour défensif salvateur devant Saïd.

Mathieu Dossevi (5) : un match très difficile à juger pour Dossevi, auteur d'un déchet technique important malgré une envie de tous les instants. En première période, l'ancien Messin a représenté un gros danger pour Dijon et a fait des différences, mais a pêché dans le dernier geste à l'image d'une offrande gâchée pour Mubele. Lors du second acte, il a d'abord déçu en perdant le ballon sur le second but du DFCO, mais s'est rattrapé avec un centre parfait sur le but de Gradel. Tout de même décisif.

Manu Garcia (4) : très peu en vue, le milieu de terrain prêté par Manchester City a perdu de nombreux ballons au milieu de terrain, et ses passes ont rarement trouvé preneur. Il a évidemment participé au réveil des siens lors du second acte mais, au vu de son talent, on peut s'attendre à mieux.

Max-Alain Gradel (7,5) : voir commentaire ci-dessus.

Firmin Mubele (3,5) : que ce soit dans ses passes ou dans ses frappes, Mubele a constamment fait preuve de précipitation et il a logiquement été remplacé, sous les sifflets, à la 58e minute par Aaron Leya Iseka (6,5), très disponible dès son entrée en jeu et récompensé de ses efforts avec le but de l'égalisation sur une bonne passe de Gradel.

DIJON :

Rúnar Alex Rúnarsson (4) : après une première période bien tranquille, Runarsson a pu se montrer lors du second acte avec quelques bonnes interventions. Il ne peut absolument rien faire sur le but de Gradel mais, en revanche, son placement laisse clairement à désirer sur l'égalisation de Leya Iseka…

Valentin Rosier (3,5) : très disponible et intéressant offensivement, Rosier a plombé son match en raison de sa défense défaillante. Il aurait d'abord dû être sanctionné d'un penalty pour une faute sur Gradel en première période, mais l'arbitre n'a pas bronché. En seconde période, il se fait trop facilement effacer par l'Ivoirien sur l'action du premier but, et il lâche complètement le marquage par la suite…

Cédric Yamberé (5) : auteur d'une excellente première période avec plusieurs retours défensifs salvateurs, dont un qui l'a poussé à lever les deux poings au ciel pour exulter, le défenseur central dijonnais a en plus joué un rôle dans l'ouverture du score. Malheureusement pour lui et son équipe, il a été plus en difficulté après la pause, avec un placement hasardeux sur les deux buts encaissés.

Naif Aguerd (5,5) : malgré son but inscrit en première période au terme d'un cafouillage, Aguerd n'a pas réalisé un excellent match. Plutôt à son avantage dans son duel avec Mubele pendant une bonne heure, il a été déstabilisé par l'entrée en jeu de Leya Iseka. Comme ses partenaires défensifs, il a été en retard sur les deux buts encaissés.

Oussama Haddadi (4) : à l'instar de Rosier, Haddadi s'est montré très disponible offensivement, mais quel manque de précision dans ses transmissions ! Le latéral gauche a réussi très peu de centres, et il a plombé une excellente contre-attaque dijonnaise avec une passe mal assurée pour Tavares, alors que l'attaquant n'avait plus qu'à pousser la balle au fond des filets…

Romain Amalfitano (4,5) : au sortir d'une bonne première période, que ce soit au niveau de la récupération ou de l'orientation du jeu, Amalfitano a sombré lors du second acte en perdant des ballons dangereux au milieu de terrain. Lorsque son équipe a commencé à souffrir, le milieu de terrain était complètement dépassé.

Mehdi Abeid (5,5) : à l'instar d'Aguerd, Abeid a inscrit un but mais il n'a pas réalisé un très bon match. En effet, le milieu de terrain a perdu de nombreux ballons dans l'entrejeu et il s'est souvent trop précipité alors que le jeu réclamait plus de patience. Il aurait pu recevoir un carton rouge en seconde période pour une semelle aussi haute qu'involontaire sur Cahuzac, mais l'arbitre a été clément. Son but, inscrit sur un caviar de Sliti, permet à sa note de rester correcte. Remplacé à la 79e minute par Frédéric Sammaritano (non noté).

Wesley Lautoa (5) : averti d'entrée pour une grosse semelle sur la cheville de Garcia, Lautoa n'a pas pu mettre l'impact physique qu'il affectionne tant apporter dans les duels. En conséquence, il n'a pas pu effectuer son travail de récupérateur de la bonne manière, et cela a sans doute joué un grand rôle lorsque le DFCO a commencé à reculer… Remplacé à la 88e minute par Jordan Marié (non noté).

Naïm Sliti (7) : un bon match pour le milieu offensif dijonnais, qui a été un leader pour son équipe. Mais malgré un joli coup franc bien détourné par le gardien, il a eu du mal à faire la différence avec plusieurs opportunités mal négociées... Tout de même impliqué sur le premier but avec son centre, l'ancien joueur du Red Star a délivré un caviar en seconde période sur le but d'Abeid. En forme, il a représenté un vrai danger.

Benjamin Jeannot (3,5) : complètement transparent et bien contenu par Moubandje, Jeannot n'a pas existé lors de cette rencontre et il a logiquement été remplacé à la 63e minute par Wesley Saïd (non noté), auteur d'une superbe passe pour Sliti, laquelle a amené le second but des Dijonnais.

Júlio Tavares (5) : auteur d'une excellente entame en provoquant le carton rouge de Reynet, Tavares n'a pas réussi à se monter décisif par la suite. Et pourtant, le grand attaquant dijonnais aurait pu offrir des passes décisives, mais ses transmissions manquaient soit de précision, soit de puissance ! Cela ne doit pas occulter son excellent travail de pivot, même s'il a un peu disparu lors du second acte.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

TOULOUSE 2-2 DIJON (mi-tps: 0-1) - FRANCE - Ligue 1 / 15e journée
Stade : Stadium de Toulouse - 10.279 spectateurs - Arbitre : Jérôme Miguelgorry

Buts : M. Gradel (72e) A. Leya (77e) pour TOULOUSE - N. Aguerd (23e) M. Abeid (68e) pour DIJON
Avertissements : A. Leya (73e), pour TOULOUSE - W. Lautoa (3e), M. Abeid (63e), F. Sammaritano (90+3e), pour DIJON - Expulsions : B. Reynet (5e) , pour TOULOUSE

TOULOUSE : B. Reynet - S. Moreira (J. Durmaz, 67e), K. Amian, C. Jullien, F. Moubandje - K. Sidibé (M. Goicoechea, 8e), Y. Cahuzac - M. Dossevi, Manu Garcia, M. Gradel - N. Mubele (A. Leya, 58e)

DIJON : R. Rúnarsson - V. Rosier, C. Yamberé, N. Aguerd, O. Haddadi - R. Amalfitano, M. Abeid (F. Sammaritano, 79e), W. Lautoa (J. Marié, 88e), N. Sliti - B. Jeannot (W. Saïd, 63e) - Júlio Tavares

Toulouse a été cueilli à froid par l'expulsion de Reynet, dès la 5e minute...

Goicoechea a parfaitement pris le relais, en s'imposant immédiatement devant Sliti

Mais la punition a fini par arriver sur corner, avec le but d'Aguerd (0-1, 26e) !

À la pause, Casanova a traité ses joueurs de "gros cons" pour les réveiller...

Mais le TFC a tout de même encaissé un nouveau but, signé Abeid (0-2, 68e).

D'un ciseau acrobatique parfait, Gradel a remis Toulouse dans la partie (1-2, 72e)...

Au bout du suspense, Leya Iseka a permis au TFC de décrocher un point (2-2, 82e) !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Le PSG doit-il essayer de faire partir Neymar cet été ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Toulouse

T
O
U
L
O
U
S
E
Banc des remplaçants Dijon

D
I
J
O
N
carton rouge, 5e2Reynet
>remplacé par Durmaz, 67e6Moreira
>remplacé par Goicoechea, 8e-Sidibé
but, 72e7,5Gradel
>remplacé par Leya Iseka, 58e3,5Mubele
but, 23e5,5Aguerd
but, 68e >remplacé par Sammaritano, 79ecarton jaune, 63e5,5Abeid
>remplacé par Marié, 88ecarton jaune, 3e5Lautoa
>remplacé par Saïd, 63e3,5Jeannot


MASQUER LA PUB