Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les vérités de Bocaly
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Transferts, Mise en ligne: le 02/02/2010 à 15h01
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Annoncé comme possible successeur de Laurent Bonnart en début de saison, Garry Bocaly n'est jamais parvenu à s'imposer à l'OM et a fini par revenir à Montpellier cet hiver. Pour Didier Deschamps, l'ancien Libournais n'était pas taillé pour le club olympien. Bocaly a lui une autre version de l'histoire et n'hésite pas à critiquer les choix de son ex-entraîneur.

Les vérités de Bocaly
Garry Bocaly a quitté Marseille pour Montpellier cet hiver

Après un prêt réussi à Montpellier la saison dernière, ponctué d'une accession parmi l'élite, Garry Bocaly revenait à Marseille plein d'ambitions durant l'intersaison. Le club olympien fondait également beaucoup d'espoirs sur son jeune latéral droit, qu'il pensait capable de prendre petit à petit la succession de Laurent Bonnart, en fin de contrat en juin prochain, au sein de la défense. Mais six mois après son retour, Bocaly est déjà reparti. Le Martiniquais a mis de nouveau le cap sur Montpellier. En espérant se refaire un peu la cerise dans l'Hérault, après une première partie de championnat manquée sur la Canebière.

Les choix de Deschamps critiqués

Pour Didier Deschamps, l'OM s'est trompé au sujet de son minot. Bocaly n'avait pas la carrure pour défendre les couleurs du club olympien. «C'est son choix. C'est une possibilité pour lui d'avoir plus de temps de jeu. A Montpellier, il connaît la maison. Je ne me voyais pas le condamner, d'autant plus que ça devenait difficile pour lui ici» , lâchait l'entraîneur marseillais après le prêt de son défenseur au MHSC. Un avis que ne partage pas du tout Bocaly aujourd'hui. Pour la recrue montpelliéraine, les dés auraient été pipés dès le départ avec Deschamps.

«L'OM est le club où j'ai effectué ma formation et où j'ai signé mon premier contrat professionnel. C'est six ans de ma vie. Mais là-bas, être issu du centre de formation n'est jamais un avantage» , estime l'ancien Libournais, avant de remettre en cause le système de fonctionnement de son ex-mentor. «Je sais que c'est un entraîneur qui aime ses joueurs. Mais lorsqu'il vous appelle dans son bureau pour vous dire que vous êtes deuxième derrière Bonnart et qu'ensuite, il aligne un milieu défensif sur le poste (Charles Kaboré, ndlr), il y a de quoi être surpris, non ?» s'interroge Bocaly dans le Midi Libre. Une critique que partagent beaucoup d'observateurs du club olympien. Mathieu Valbuena et Vitorino Hilton, des cadres sous l'ère Eric Gerets et rapidement écartés par Deschamps, ne diront pas le contraire.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens Mercato / Transferts

Ligue 1 - les fiches CLUB


Sondage Maxifoot
Comprenez-vous la décision de Thauvin de rejoindre les Tigres au Mexique ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu Transferts / Mercato


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB