Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Kapo, la carrière ratée d’un talent gâché
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Transferts, Mise en ligne: le 30/01/2010 à 16h48
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

A 29 ans, alors qu'il devrait être au sommet de son art, Olivier Kapo tente de se relancer à Boulogne-sur-Mer, club qui lutte pour assurer sa survie en L1. Le milieu de terrain offensif faisait pourtant partie de la génération dorée de l'AJ Auxerre, celle des Cissé, Mexès et Boumsong. L'ex-international tricolore revient sur une carrière qu'il estime ratée.

Kapo, la carrière ratée d’un talent gâché
Olivier Kapo ne s'imaginait pas, à 29 ans, à Boulogne-sur-Mer

En 2003, l'AJ Auxerre remportait la Coupe de France, avec quatre joueurs destinés à grand avenir : Djibril Cissé, Olivier Kapo, Philippe Mexès et Jean-Alain Boumsong. La même année, ces quatre-là remportaient également la Coupe des Confédérations avec l'équipe de France. Tous réussissent aujourd'hui une brillante carrière : Djibril Cissé, même s'il pouvait certainement prétendre à mieux sans deux très graves blessures, flambe actuellement en Grèce sous le maillot du Panathinaïkos, après avoir notamment remporté la Ligue des Champions avec Liverpool en 2005, Philippe Mexès évolue au sein du prestigieux club de l'AS Roma et est l'un des défenseurs les plus cotés en Italie, et Jean-Alain Boumsong est titulaire au sein de la charnière centrale de l'Olympique Lyonnais. Tous, oui, sauf un : Olivier Kapo.

«Des regrets, j'en ai plein»

A 29 ans, alors qu'il devrait lui aussi, comme ses anciens camarades, évoluer dans une bonne équipe européenne jouant les premiers rôles dans son championnat, l'international tricolore (9 sélections, 3 buts) tente actuellement de se relancer à Boulogne-sur-Mer, club qui lutte pour sa survie en Ligue 1. Après avoir quitté l'AJA en 2004, comme ses ex-partenaires, Kapo est allé tenter l'aventure à la Juventus Turin. Sans succès. Une saison plus tard, il rentrait en France, à Monaco. Un an seulement après son arrivée sur le Rocher, le milieu de terrain offensif reprenait la direction de l'étranger, direction Levante. Mais là aussi, ça se passe moyennement et en 2007, c'est l'Angleterre et Birmingham City qui l'accueillent. Encore pour une unique saison. Depuis 2008, Kapo défendait les couleurs de Wigan. Sans plus de réussite. En janvier 2010, il décide alors de rentrer en France. Boulogne-sur-Mer lui tend la main. Le challenge sportif et le cadre ne sont pas vraiment attirants, mais le joueur s'en moque. Il n'a plus qu'une envie désormais : retrouver le plaisir de jouer. Alors qu'il n'a pas encore 30 ans, Kapo a bien conscience qu'il a gâché sa carrière en multipliant les choix ratés.

«Tout ça est certainement lié à des mauvais choix de ma part et à mon caractère, reconnaît le Boulonnais dans les colonnes de la Voix du Nord. Car, à la base, c'est moi, moi seul. Je n'ai peut-être pas eu assez d'autorité par rapport à la carrière qu'on me promettait. Sortant d'Auxerre, je savais que ce ne serait pas simple. L'AJA, c'était chez nous, on y était bien... Des regrets, j'en ai plein. En 2003, je l'ai gagnée, la Coupe des confédérations. J'étais en Bleu, j'ai même marqué avec la sélection.» Le temps où on pensait qu'il deviendrait très vite un joueur cadre des Bleus est loin désormais. A présent, son unique défi est d'aider l'USBCO à se maintenir en Ligue 1. Pas vraiment l'avenir qu'on lui promettait à ses débuts…



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens Mercato / Transferts

Ligue 1 - les fiches CLUB


Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu Transferts / Mercato


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB