Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’OM et le foot lui tapent sur le système
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 13/01/2010 à 10h53
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Michel Sappin en a par-dessus la tête du football ! Entre les salaires extravagants demandés par les joueurs, les dérives des supporters, les remontrances de la Ligue… Le préfet des Bouches-du-Rhône n'en peut plus du petit milieu égocentrique du ballon rond.

L’OM et le foot lui tapent sur le système

Le préfet des Bouches-du-Rhône, Michel Sappin, en a par-dessus la tête du football et de ses excès. Lors de ses voeux présentés à la presse, le relais régional du ministre de l'Intérieur s'est notamment (mais pas seulement) emporté contre les sommes folles dépensées sur le marché des transferts. «Se demander si l'OM va donner chaque mois un salaire de 300 000 euros brut ou net à Mancini, joueur que je ne connais pas, c'est indécent au coeur de la crise» , a-t-il exprimé en référence aux dernières nouvelles de mardi annonçant des difficultés pour l'OM à faire signer Alessandro Mancini en raison de ses prétentions salariales.

M. Sappin – «arrêtons de jouer au foot»

«Actuellement, il y a un climat de guerre détestable. On l'a vu récemment avec le Togo, on l'a vu en Serbie lorsqu'un supporter français a été assassiné, on l'a vu lorsque Marseille s'est retrouvée à plusieurs reprises à feu et à sang» , a-t-il rappelé. Mais les réserves de Sappin ne s'arrêtent pas là. Le préfet regrette aussi la réquisition policière nécessaire pour assurer la sécurité autour des matchs de l'OM. «Bloquer 100 personnes par joueur pour qu'il tape dans un ballon, c'est beaucoup, les forces de l'ordre ont mieux à faire» , relaie La Provence. «Si le monde du foot est un monde de voyous, alors arrêtons de jouer au foot !» , a préconisé Sappin.

Une requête radicale qui ne sera bien entendu suivi d'aucun effet. Pourtant, le fonctionnaire provençal aimerait bien aussi remettre les points sur les i du président de la LFP Frédéric Thiriez, très critique à l'égard des pouvoirs publics lors de ses voeux. «Avec leurs décisions, leur arrogance et leur calendrier insensé, la Fédération et la Ligue feraient mieux de se regarder dans la glace plutôt que de se piquer de nous donner des conseils» , estime Sappin, décidément bien bougon en cette nouvelle année. Un coup de sang qui devrait toutefois rapidement se transformer en coup d'épée dans l'eau…



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB