Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Blanc attend deux ou trois joueurs
Par Nicolas Lagavardan - Actu Transferts, Mise en ligne: le 31/05/2009 à 22h33
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Quelques heures seulement après avoir décroché le titre de champion de France, les dirigeants des Girondins de Bordeaux ont été interrogés sur l'avenir du club. Laurent Blanc souhaite conserver l'ossature de son équipe et apporter quelques retouches. Le dossier Chamakh est brûlant, celui du gardien de but aussi.

Blanc attend deux ou trois joueurs

La belle n'était pas endormie la nuit dernière. Et maintenant ? Se posent déjà les questions d'avenir, de recrutement en particulier. Si les Girondins reprendront la prochaine saison comme la dernière, à savoir avec l'ambition de se qualifier pour la Ligue des Champions et plus si affinité, Laurent Blanc devrait apporter quelques retouches à l'effectif certes champion de France, mais qui reste néanmoins perfectible. «Nous sommes certains d'avoir un budget à peu près similaire à celui que nous avions cette année. Il y aura même un petit peu plus. (…) Nous ferons les efforts pour posséder un effectif de qualité. Nous les avons faits par le passé et nous continuerons à les faire. Notre premier objectif, c'est de conserver l'ossature de l'équipe championne de France» , a prôné le président Jean-Louis Triaud dimanche.

Chamakh ne sait plus s'il part ou reste

L'ossature actuelle s'articule autour de quatre joueurs clés, tous axiaux : Souleymane Diawara, Alou Diarra, Yoann Gourcuff et Marouane Chamakh. Pour l'heure, seul l'avenir du troisième est assuré. Les deux premiers sont convoités par de nombreux clubs et n'ont pas encore tranché, mais devraient toutefois poursuivre l'aventure. Le doute le plus persistant concerne Chamakh. L'attaquant marocain a retourné sa veste en quelques heures, confirmant son départ d'abord samedi soir, avant d'annoncer le contraire lors de la remise de l'Hexagoal. Triaud a rapidement mis de l'eau dans le vin de Chamakh, mais assure qu'il n'est pas contre l'idée de le compter encore dans ses rangs en juillet. «S'il part de Bordeaux, je souhaite qu'il parte pour un très grand club. S'il arrive à renouveler les performances de cette saison, il n'en sera pas très loin. On serait heureux de le garder un an ou deux de plus» , a complété Laurent Blanc.

L'entraîneur bordelais sait déjà à quels postes il souhaite renforcer son effectif. «Bordeaux fera l'effort sur deux, trois, disons quatre joueurs car le président m'en enlève un à chaque fois…» (rires) Disons deux… (donc trois), si Chamakh reste. L'un d'eux sera très certainement gardien de but. Ulrich Ramé dispose encore d'une année de contrat mais en proie à des difficultés physiques, pourrait céder sa place. «On se penchera sur le piste d'un gardien car c'est un poste important, mais je ne donnerai pas de nom» , a confirmé Blanc avant de rappeler qu'aucun joueur «n'est en fin de contrat donc on a la possibilité de garder tout le monde. On va gérer ça intelligemment, on est en train de créer quelque chose, Bordeaux ne changera pas sa politique et va améliorer ce groupe par petites touches.»

Les jeunes ont leur chance

Bordeaux est une équipe qui a toujours eu le souci de produire du jeu, elle a toutefois inscrit 42% de ses buts sur coups de pied arrêtés cette saison. Le duo Chamakh – Gourcuff n'y est pas étranger, d'où l'importance de la décision du Marocain d'Aiguillon. Blanc n'oublie pas non plus que les succès du club sont en partie fondés sur les joueurs issus du centre de formation. Neuf d'entre eux (Valverde, Olimpa, Planus, Trémoulinas, Chalmé, Ducasse, Traoré, Sertic, Chamakh) ont apporté leur pierre à l'édifice cette saison, quatre sont aujourd'hui titulaires. Une idée à creuser. Longtemps réfractaire, Elie Baup avait ouvert une voie en 1999 en lançant le jeune Pascal Feindouno dans le bain du Parc pour le but du titre. Bordeaux a eu une révélation, elle ne s'est pas démentie depuis.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens Mercato / Transferts

Ligue 1 - les fiches CLUB


Sondage Maxifoot
Qui doit gagner le trophée UNFP du meilleur gardien de la saison Ligue 1 ?

Anthony Lopes (Lyon)
Mike Maignan (Lille)
Keylor Navas (PSG)
Steve Mandanda (OM)
Benjamin Lecomte (Monaco)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu Transferts / Mercato


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB