Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Gerets se fera bien un Golfe
Par Patrick Juillard - Actu Transferts, Mise en ligne: le 22/05/2009 à 11h34
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Eric Gerets l'officialise vendredi : il entraînera bien le club saoudien d'Al-Hilal la saison prochaine. Le technicien belge en profite pour revenir sur les conditions de son départ de l'Olympique de Marseille et sur le rôle joué par la «sécurité financière» dans son choix. Extraits.

Gerets se fera bien un Golfe

L'information n'était plus un secret pour personne. Eric Gerets a confirmé vendredi qu'il entraînerait la saison prochaine le club saoudien d'Al-Hilal, dans une interview au bi-hebdomadaire France Football. Interrogé sur la raison de ce choix jugé sportivement peu ambitieux, l'entraîneur de l'Olympique de Marseille fait la réponse suivante : «d'abord parce que le feeling est tout de suite passé avec eux» . Le technicien belge, qui sera remplacé par Didier Deschamps sur le banc marseillais, apporte ensuite des précisions quant à la chronologie du transfert : le club saoudien le voulait «dès la mi-mars» , ce qui n'était pas envisageable pour lui à ce moment là. Les dirigeants ayant accepté de patienter, Eric Gerets aurait fini par se décider, convaincu par leur insistance.

Aurait-il pu rester à la tête du club phocéen ? Le Lion de Rekem affirme y avoir cru un certain temps, avant de voir ses espoirs déçus. «J'étais prêt à m'engager sur la durée à l'OM, explique l'ancien latéral des Diables Rouges. Avant je voulais juste un signe fort. Il n'est jamais venu.»

250.000 euros par mois

Et l'argent dans tout ça ? Accusé d'avoir choisi avant tout avec son portefeuille, Eric Gerets n'élude pas vraiment la question. «Bien sûr que j'y vais aussi pour l'argent, avoue-t-il. Je ne suis pas un menteur : la sécurité financière proposée a compté.» Et le coach de reconnaître qu'il gagnera «plus qu'à Marseille, si l'on ne tient pas compte d'une éventuelle prime de champion.» Dans le Golfe, son salaire mensuel atteindrait les 250.000 euros, pour un contrat de deux ans qui commencerait en juillet. Un «confort» non négligeable pour un homme qui, touché par la crise financière, souhaitait signer un gros contrat avant de terminer sa carrière chez lui en Belgique, à la tête du Standard de Liège ou de la sélection. En attendant, le défi sportif de Gerets consistera à redresser Al-Hilal. Le grand club de Riyad, qui a licencié début mai son entraîneur belge Georges Leekens, connaît actuellement une série de mauvais résultats en championnat, mais il reste en course dans la Ligue des Champions d'Asie.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens Mercato / Transferts

Ligue 1 - les fiches CLUB


Sondage Maxifoot
Comprenez-vous la décision de Thauvin de rejoindre les Tigres au Mexique ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu Transferts / Mercato


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB