Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

La douche froide pour Marseille ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 0-2 CF63)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 20/02/2022 à 22h38
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Surpris en début de partie sur un joli but de Mohamed Bayo, l'Olympique de Marseille a perdu contre Clermont (0-2) ce dimanche au Stade Vélodrome en clôture de la 25e journée de Ligue 1. Une mauvaise opération pour le club phocéen, toujours 2e au classement.

La douche froide pour Marseille ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 0-2 CF63)
Mohamed Bayo a lancé Clermont.

Défaite inattendue pour l'Olympique de Marseille ! Au Stade Vélodrome, le club phocéen, très décevant, a été battu par Clermont (0-2) ce dimanche dans le cadre de la 25e journée de Ligue 1. Dès le début de la partie, les Olympiens ont été surpris par un joli but de Mohamed Bayo.

Par la suite, les hommes de Jorge Sampaoli ont cruellement manqué de créativité et sont aussi tombés sur un bon Ouparine Djoco, avant l'ultime réalisation de Jim Allevinah. Au classement, l'OM, toujours 2e, compte seulement 1 point d'avance sur Nice, 3e, alors que Clermont se donne de l'air à la 15e place.

Le superbe but de Bayo

Dans une belle ambiance au Vélodrome, les Marseillais monopolisaient immédiatement le ballon en enchaînant les longues phases de possession face à un bloc défensif auvergnat regroupé. Petit à petit, les Clermontois gagnaient en confiance et parvenaient même à rivaliser dans le jeu. Et sur un long ballon en profondeur d'Hountondji, Zedadka servait en retrait Bayo, auteur d'une superbe frappe pour tromper Lopez (0-1, 13e). Stupeur au Vélodrome !

Malgré le contrôle du cuir, l'OM se montrait tout simplement inoffensif, à l'image d'un duo Payet-Milik très discret. Sur un exploit de Lirola, les Phocéens étaient enfin dangereux mais Zedadka sauvait les siens devant Ünder ! Mieux avant la pause, les hommes de Sampaoli se procuraient une nouvelle opportunité sur un tir de Payet, détourné par Djoco. L'Argentin, furieux pour un contact litigieux dans la surface sur Guendouzi, était d'ailleurs averti…

Djoco sérieux, l'OM trop décevant…

Au retour des vestiaires, les Marseillais avaient sérieusement du mal à emballer les débats face à des Clermontois parfaitement en place et capables de tenir le ballon. Après une première parade sur un tir lointain de Rongier, Djoco se mettait en valeur en sortant une volée à bout portant d'Ünder. Pour réveiller une équipe trop endormie, Sampaoli tentait un pari très offensif avec la sortie de Kolasinac, remplacé par Dieng.

Malgré de meilleures intentions grâce au Sénégalais, l'OM manquait de spontanéité, à l'image d'une belle situation gâchée par Guendouzi dans la surface devant Gastien. Malgré quelques assauts, les Olympiens ne trouvaient pas la solution avec un Djoco inspiré dans ses interventions. Et finalement, contre le cours du jeu, les Auvergnats scellaient le sort de cette partie avec un corner de Berthomier repris de la tête par Allevinah (0-2, 84e) ! Quelle surprise ! Dans les dernières minutes, Lopez évitait même le naufrage de l'OM face à Khaoui…

La note du match : 4/10

Un match plutôt moyen. Si Clermont a joué le coup à fond, le club auvergnat a rapidement ouvert le score et a ensuite attendu l'Olympique de Marseille avec un bloc défensif très bas et bien en place. Du coup, la formation phocéenne a eu le contrôle du ballon, mais a eu du mal à mettre du rythme, à enflammer les débats et à se procurer des occasions.

Les buts :

- Sur un long ballon d'Hountondji en profondeur, Zedadka s'engouffre dans le dos de Kolasinac. D'un centre en retrait, le latéral droit trouve Bayo, qui enchaîne avec une belle frappe à l'entrée de la surface pour ouvrir le score (0-1, 13e).

- A la suite d'un corner bien tiré au second poteau par Berthomier, Allevinah secoue Gerson dans la surface et remporte son duel avec une belle tête pour tromper Lopez (0-2, 84e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Ouparine Djoco (8/10)

Une belle copie ! Le gardien de Clermont a été à la hauteur de cette affiche. Longtemps peu en danger face à des Marseillais peu inspirés à l'approche de sa cage, le portier auvergnat a été attentif sur la situation d'Ünder avant de réaliser une belle parade sur une frappe de Payet en première période. Après la pause, il a encore répondu présent pour mettre en échec Rongier puis Ünder. Excellent avec plusieurs interventions précieuses dans sa surface.

MARSEILLE :

Pau López (4) : le gardien de l'Olympique de Marseille a vécu un match rageant. Dès le début de la rencontre, l'Espagnol n'a rien pu faire sur la superbe frappe de Bayo, qui a trouvé sa lucarne. Et par la suite, le portier phocéen n'a quasiment jamais été en danger avec simplement quelques interventions et surtout des passes pour ses partenaires… avant ce second but sur une tête d'Allevinah. A noter sa parade pour éviter une ultime réalisation de Khaoui.

Pol Lirola (5) : décevant ces dernières semaines, le latéral droit de l'Olympique de Marseille a été plutôt correct ce dimanche. Tout d'abord, sur son côté, malgré quelques difficultés dans sa profondeur, l'Espagnol a bien géré Rashani sur le plan défensif. Et dans ses montées, l'ancien joueur de la Fiorentina a été l'un des rares à sonner la révolte, avec notamment son petit exploit sur la situation chaude d'Ünder. Remplacé à la 80e minute par Luis Henrique (non noté).

William Saliba (5) : le défenseur central de l'Olympique de Marseille n'a pas démérité ce dimanche. Loin d'être responsable sur les deux buts encaissés, le joueur prêté par Arsenal a ensuite remporté la majorité de ses duels et a été propre dans ses transmissions. Le jeune talent français n'a jamais été pris sur les offensives des Clermontois.

Duje Caleta-Car (4,5) : comme Saliba, le défenseur central de l'Olympique de Marseille n'est pas forcément responsable sur le premier but encaissé en étant trop loin pour compenser l'erreur de Kolasinac. Ensuite, même en étant moins présent que son coéquipier dans l'axe, l'international croate a longtemps bien géré ses duels avec les Auvergnats. Attention à sa nervosité au fil de partie avec plusieurs fautes grossières.

Sead Kolasinac (3) : titularisé à la place de Peres, sur le banc, le latéral gauche n'a pas incarné un choix gagnant pour l'entraîneur Jorge Sampaoli. Avec une incompréhension avec Gerson, le Bosnien a laissé Zedadka prendre la profondeur dans son dos sur le but de Bayo. Sur le reste de la partie, l'ex-joueur d'Arsenal a réalisé quelques montées intéressantes, mais a été maladroit et a encore affiché des difficultés défensivement. Remplacé à la 62e minute par Bamba Dieng (non noté).

Mattéo Guendouzi (5) : comme à son habitude, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a eu une bonne activité. Précieux par ses déplacements, l'international français a fait de son mieux pour animer les attaques des siens, par ses passes ou ses projections. Par contre, le joueur prêté par Arsenal a parfois manqué de spontanéité, à l'image d'une belle situation gâchée face à Gastien.

Valentin Rongier (3) : aligné pour faire souffler Kamara, remplaçant, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a incarné une énorme déception dans ce rôle de sentinelle. Bien trop tendre dans les duels, l'ancien Nantais n'a pas été efficace à la récupération et a été souvent en retard dans son repli, notamment sur le but de Bayo. De plus, même dans le jeu, il a affiché un gros déchet technique.

Gerson (3) : une copie ratée pour l'international brésilien. Avec un volume de jeu moins important que Guendouzi, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a eu l'avantage d'être propre dans ses transmissions. Cependant, il a été également fautif sur l'action de l'ouverture du score et a été très neutre dans ses passes vers l'avant. Pour ne rien arranger, il a été bougé par Allevinah sur le second but auvergnat. Remplacé à la 88e minute par Luan Peres (non noté).

Cengiz Ünder (3,5) : une performance timorée pour l'ailier de l'Olympique de Marseille. Rarement trouvé dans de bonnes conditions par ses partenaires, l'international turc a eu du mal à créer du danger dans le camp adverse. Sur un exploit de Lirola et un service de Guendouzi, le joueur prêté par l'AS Roma a eu deux belles situations, mais a échoué face à Zedadka et Djoco. Trop peu inspiré.

Arkadiusz Milik (3,5) : reconduit par l'entraîneur Jorge Sampaoli pour cette partie, l'avant-centre de l'Olympique de Marseille n'a pas réussi à se mettre en évidence. Malgré la maîtrise du ballon pour son équipe, l'international polonais a été très rarement trouvé dans la surface. A l'exception de quelques remises, le joueur prêté par Naples a peu pesé sur les débats.

Dimitri Payet (4) : positionné sur le côté gauche, le milieu offensif de l'Olympique de Marseille a livré un match mitigé. Trop discret en début de partie, le capitaine phocéen a haussé le ton au fil de la première période, avec notamment une belle frappe à l'entrée de la surface sortie par Djoco. Par la suite, il a réalisé quelques combinaisons intéressantes, mais a manqué de justesse et d'impact.

CLERMONT :

Ouparine Djoco (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Akim Zedadka (7) : natif de Pertuis, le latéral droit n'avait clairement pas envie de rater son match contre l'Olympique de Marseille ! Immédiatement dans le bon rythme, l'Algérien a été l'auteur d'un bel appel et d'un centre en retrait très juste pour servir Bayo sur l'ouverture du score. Ensuite, il a été très actif et a été bon sur le plan défensif, à l'image d'un joli sauvetage devant Ünder dans sa surface.

Cédric Hountondji (7) : le défenseur central de Clermont a été solide sur cette rencontre. Souvent bien placé, il a profité des difficultés offensives de l'Olympique de Marseille pour remporter plusieurs duels faciles dans sa surface. Il s'est aussi signalé avec cette ouverture magnifique en profondeur pour lancer Zedadka sur l'action de l'ouverture du score.

Alidu Seidu (7,5) : choisi à la place d'Ogier, sur le banc, le jeune talent de Clermont a totalement justifié la confiance de son coach Pascal Gastien. Sérieux avec Hountondji, le défenseur central a parfaitement géré les déplacements de Milik, Guendouzi ou encore Ünder dans sa zone. De plus, il a été intéressant dans ses relances.

Vital N'Simba (5,5) : le latéral gauche de Clermont a été le défenseur le moins souverain de son équipe. Pourtant, face à Ünder, l'Auvergnat a été capable de bonnes interventions. Mais sur les montées de Lirola, il a affiché quelques faiblesses et a été peu précis dans ses transmissions sur ses rares tentatives offensives.

Salis Abdul Samed (7,5) : dans le coeur du jeu, le milieu de terrain de Clermont a été bon. Avec son impact physique, il a souvent remporté ses duels, notamment face à un Rongier dépassé. Précieux à la récupération et généreux dans ses efforts défensifs, il a incarné un homme solide pour repousser les assauts phocéens. Remplacé à la 80e minute par Jason Berthomier (non noté), qui été passeur décisif pour le but d'Allevinah.

Johan Gastien (7,5) : dans un style totalement différent par rapport à Abdul Samed, le capitaine de Clermont a également réussi sa partie. Souvent bien placé et avec un gros volume de jeu, le milieu de terrain a ainsi coupé plusieurs situations pour les Marseillais et a apporté sa qualité technique pour réaliser les premières relances des Auvergnats. Dans le combat, il n'a jamais rien lâché et a sauvé les siens devant Guendouzi lors du second acte.

Yohann Magnin (6) : aligné au détriment de Berthomier, remplaçant, le milieu de terrain n'a vraiment pas ménagé ses efforts sur le plan défensif. Moins présent à la construction du jeu, il s'est beaucoup donné pour suivre Gerson dans sa zone et a réussi à récupérer plusieurs ballons. Attention par contre à quelques imprécisions techniques.

Lucas Da Cunha (5) : titularisé en l'absence de Dossou, blessé, le joueur prêté par l'OGC Nice a été également généreux. Pour aider son équipe, l'ailier n'a pas hésité à descendre très bas afin de soutenir Zedadka. Cependant, le jeune talent a payé ses efforts ensuite avec un manque de lucidité sur ses rares tentatives offensives. Remplacé à la 68e minute par Jim Allevinah (non noté), qui a scellé le succès de son équipe avec une belle tête. Son premier but en L1 !

Mohamed Bayo (6,5) : une belle efficacité pour l'attaquant de Clermont. Sur sa première occasion, le jeune talent a été parfait avec une superbe frappe qui a trouvé la lucarne de Lopez. Ensuite, il a été présent pour effectuer le pressing face aux défenseurs marseillais. Mais sur le plan offensif, avec la maîtrise du ballon des Phocéens, il n'a pas été en mesure d'exprimer ses qualités. Remplacé à la 85e minute par Grejohn Kyei (non noté).

Elbasan Rashani (5) : tout comme Da Cunha, l'ailier de Clermont a été irréprochable dans ses efforts. Dans son couloir, il a multiplié les courses, autant sur le plan défensif qu'offensif. Par contre, il a été globalement peu trouvé et a rarement incarné un véritable danger pour les Marseillais à l'approche de la zone de vérité. Remplacé à la 80e minute par Saîf-Eddine Khaoui (non noté), qui a perdu un duel face à Lopez.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MARSEILLE 0-2 CLERMONT F. (mi-tps: 0-1) - FRANCE - Ligue 1 / 25e journée
Stade : Stade Orange Vlodrome - Arbitre : W. Delajod

Buts : - M. Bayo (13e) J. Allevinah (84e) pour CLERMONT F.
Avertissements : M. Guendouzi (68e), D. Caleta-Car (75e), pour MARSEILLE - A. Seidu (68e), G. Kyei (88e), pour CLERMONT F.

MARSEILLE : Pau López - W. Saliba, D. Caleta-Car - Pol Lirola (Luis Henrique, 81e), S. Kolasinac (C. Dieng, 63e) - M. Guendouzi, V. Rongier, Gerson (Luan Peres, 89e) - C. Ünder, A. Milik, D. Payet

CLERMONT F. : O. Djoco - C. Hountondji, A. Seidu - A. Zedadka, V. N'Simba - Y. Magnin, J. Gastien, S. Samed (J. Berthomier, 81e) - L. Da Cunha (J. Allevinah, 69e), M. Bayo (G. Kyei, 85e), E. Rashani (S. Khaoui, 81e)

Bayo a ouvert le score pour Clermont (0-1, 13e)

Djoco a réalisé de belles interventions

Payet n'a pas trouvé la solution

La célébration des Auvergnats après le but d'Allevinah (0-2, 84e)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Considérez-vous Olivier Giroud comme une Légende des Bleus ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Clermont F.

C
L
E
R
M
O
N
T

F
.
but, 13e6,5Bayo


MASQUER LA PUB