Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Encore signé Gouiri ! - Débrief et NOTES des joueurs (Clermont 1-2 Nice)

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 21/11/2021 à 19h11
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Globalement bousculé par Clermont, Nice s'en est remis à un doublé de Gouiri pour renverser la vapeur en fin de partie (2-1) ce dimanche en Ligue 1. Les Aiglons sont les nouveaux dauphins du PSG.

Encore signé Gouiri ! - Débrief et NOTES des joueurs (Clermont 1-2 Nice)
Nice doit une fière chandelle à Gouiri.

Nice peut remercier Amine Gouiri ! Longtemps malmenés par un Clermont joueur et séduisant, les Aiglons ont finalement renversé leur adversaire et arraché une victoire inespérée (2-1) grâce à un doublé express de leur attaquant ce dimanche à l'occasion de la 14e journée de Ligue 1.

Dès les premiers instants, Dolberg s'effondrait dans la surface et réclamait un penalty, en vain, donnant le ton d'un match très ouvert.

Le Gym mené et bousculé

Pour autant, c'est bien le promu qui se montrait le plus remuant et qui se projetait en nombre dans le camp azuréen sur chacune des nombreuses pertes de balle des Aiglons. Sollicité par N'Simba, Allevinah puis Gastien, le gardien niçois Benitez finissait par s'incliner sur une tête lobée d'Ogier qui rentrait avec l'aide du poteau sur coup franc (1-0, 17e). Derrière, les Clermontois soufflaient et lâchaient un peu la pression, mais le Gym ne parvenait pas à en profiter en butant sur le premier rideau défensif auvergnat. Décevants, les hommes de Christophe Galtier finissaient enfin par se rapprocher du but de Djoco, titulaire pour la première fois de la saison, mais Da Cunha se faisait contrer.

Nice hors-sujet, Clermont pousse

Ce sont ensuite les locaux qui poussaient à nouveau avant la pause, mais Benitez restait vigilant pour détourner le tir lointain d'Abdul Samed. Sur le corner, s'en suivait une énorme double occasion, mais la barre face à Gastien puis le portier devant Billong, mettaient Clermont en échec. Après ce premier acte indigeste, les Azuréens revenaient des vestiaires avec de meilleures intentions et la tête de Delort frôlait le cadre. Après plusieurs minutes très hachées, les hommes de Pascal Gastien n'hésitaient pas à continuer à attaquer mais sans se procurer de grosses occasions cette fois face à des Niçois plus appliqués défensivement mais toujours aussi peu dangereux.

Gouiri s'occupe de tout !

Et pourtant, à la conclusion d'une action menée par les entrants Stengs, Kluivert et Schneiderlin, Gouiri arrachait une égalisation inespérée en profitant de la faute de main de Djoco (1-1, 76e) ! Dans la foulée, l'ancien Lyonnais s'offrait un doublé sur un exploit personnel avec un superbe enchaînement contrôle de la poitrine-demi volée sur corner (1-2, 82). Nouveau dauphin du PSG, le Gym pouvait remercier son jeune buteur, tandis que Delort manquait la balle de break face à Djoco. Contre le cours du jeu, Clermont concède en revanche une 4e défaite de rang.

La note du match : 8/10

Quel match ! Les Clermontois nous ont régalé en première période avec leurs assauts ininterrompus sur le but niçois. Le second acte a d'abord été plus haché mais le scénario fou avec le renversement de situation et le doublé plein de classe de Gouiri ont donné une nouvelle dimension à cette partie.

Les buts :

- Sur un coup franc de Berthomier côté gauche, Ogier s'impose dans les airs et reprend d'une tête lobée qui rentre avec l'aide du poteau opposé (1-0, 17e).

- Après un beau mouvement Stengs-Kluivert, Schneiderlin remet en une touche vers Gouiri qui reprend du droit en déséqulibre dans la surface. Djoco ne parvient pas à se saisir du ballon qu'il ne peut que freiner (1-1, 76e).

- Trouvé au second poteau sur corner, Gouiri contrôle de la poitrine et enchaîne par une superbe frappe du droit en feuille morte qui lobe Gastien et va se loger sous la barre côté opposé (1-2, 82e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Amine Gouiri (8/10)

Encore une fois, l'attaquant niçois a tout changé ! Alors que son équipe se dirigeait vers la défaite et qu'il venait tout juste d'être replacé dans l'axe suite à la sortie de Dolberg, l'attaquant lyonnais a permis au Gym de s'imposer en inscrivant un doublé plein de classe, fruit de deux exploits individuels. Une performance qui fera oublier 75 minutes plus compliquées avec une influence sur le jeu moins importante qu'à son habitude. Remplacé à la 90e+4 minute par Hassane Kamara (non noté).

CLERMONT F. :

Ouparine Djoco (3,5) : préféré pour la première fois au titulaire Desmas, peu rassurant depuis le début de la saison, le gardien n'a pas su saisir sa chance puisqu'il commet une faute de main sur le premier but de Gouiri alors qu'il semblait pouvoir se saisir du ballon. Le natif de Juvisy se montre ensuite plus solide à deux reprises devant Delort, notamment en remportant un face-à-face, mais le mal était fait…

Akim Zedadka (6) : une belle prestation pour le latéral droit. Vigilant défensivement, disponible offensivement avec de nombreuses montées et très à l'aise techniquement, le Clermontois a largement fait son match.

Jean-Claude Billong (5) : titulaire en l'absence d'Hountondji, le défenseur central a vécu un match sans histoires et aurait même pu marquer sans un arrêt réflexe de Benitez avant la pause.

Florent Ogier (7) : le capitaine de Clermont avait tout pour finir comme héros du soir. Auteur de l'ouverture du score de la tête, le défenseur central s'est montré très présent dans le pressing avec de bonnes interceptions, puis il a bien lu le jeu lorsque Nice se réveillait un peu après la pause. Mais Gouiri lui a finalement volé la vedette.

Vital N'Simba (5,5) : très disponible dans son couloir, le latéral gauche s'est régulièrement proposé pour dédoubler et il signe la première tentative du match, stoppée par Benitez. Le Congolais s'est toutefois fait de plus en plus discret au fil de la partie.

Salis Abdul Samed (6,5) : le milieu de terrain a fait forte impression sur ce match. En plus de livrer une véritable bataille dans l'entrejeu, le Ghanéen s'est montré intéressant dans le registre offensif, avec des montées de balle et une frappe qui débouche sur un corner dangereux avant la pause. Blessé et remplacé à la 62e minute par Jonathan Iglesias (non noté).

Johan Gastien (7) : le milieu de terrain n'est pas un saint et son vice a parfois énervé les Niçois, mais le fils du coach a malgré tout rendu une belle copie. Très généreux dans le pressing, le Clermontois a gratté de nombreux ballons et notamment obtenu le coup franc qui débouche sur l'ouverture du score. Dans une position reculée, il a aussi orienté efficacement le jeu de son équipe. Il a eu du déchet mais c'est inévitable avec le jeu de transition rapide de Clermont. Il trouve la barre de la tête.

Elbasan Rashani (4) : l'ailier a été en retrait par rapport à ses partenaires offensifs. Le Kosovar s'est bien battu dans le repli défensif et il a participé aux combinaisons mais sans afficher le volume de jeu de ses coéquipiers. Remplacé à la 62e minute par Jordan Tell (non noté).

Jason Berthomier (6) : comme toujours, le meneur de jeu a régalé avec son sens de la passe et c'est lui qui fait la passe décisive à Ogier sur le coup franc. De bons efforts défensifs. Remplacé à la 78e minute par Oriol Busquets (non noté).

Jim Allevinah (6) : délicieux techniquement, l'ailier s'est montré très présent durant les temps forts clermontois et il a initié plusieurs actions. Dommage qu'il se soit montré plus discret le reste du temps. Remplacé à la 88e minute par Jodel Dossou (non noté).

Mohamed Bayo (5) : même s'il a manqué de réalisme face au but, l'attaquant a fourni une belle débauche d'énergie et glissé plusieurs bons ballons à ses partenaires. Ses appels ont pesé sur la défense niçoise.

NICE :

Walter Benítez (6,5) : le gardien niçois a largement répondu présent sur ce match avec 3 arrêts qui ont retardé l'échéance à 0-0 puis une parade réflexe juste avant la pause. L'Argentin ne peut pas grand-chose sur la tête d'Ogier, qui rentre avec l'aide du poteau.

Jordan Lotomba (5) : match correct de la part du latéral droit, qui s'est bien battu pour tenter de colmater les brèches dans son couloir. L'apport offensif du Suisse aura été en revanche trop limité.

Jean-Clair Todibo (5) : propulsé cadre de la défense en l'absence de Dante, l'ancien Barcelonais a fait ce qu'il a pu pour combler les espaces dans l'arrière-garde azuréenne. Il n'a pas enfilé le costume de patron mais n'a pas sombré non plus.

Flavius Daniliuc (4) : titulaire en l'absence de Dante, suspendu, le défenseur central a eu du mal à se montrer à la hauteur des attentes. L'Autrichien lâche le marquage sur le but d'Ogier et il a été en retard à plusieurs reprises dans ses interventions. Plus rassurant en seconde période et intéressant dans ses relances.

Melvin Bard (5) : dans son couloir, le latéral gauche a proposé une activité intéressante et régulièrement apporté sa disponibilité. Défensivement, il a en revanche vécu un premier acte compliqué.

Lucas Da Cunha (4) : même s'il se procure la meilleure occasion niçoise du premier acte en se faisant contrer, le milieu offensif a affiché un visage trop discret et n'est pas parvenu à faire des différences. Remplacé à la 63e minute par Justin Kluivert (non noté), dont c'était le grand retour et qui est impliqué sur les deux buts puisque c'est notamment lui qui frappe le corner sur la deuxième réalisation de Gouiri.

Pablo Paulino Rosario (3) : préféré à Lemina au coup d'envoi, le milieu de terrain a joué à l'envers ce dimanche. Auteur de pertes de balle dangereuses et souvent mal positionnée, la recrue a souffert de la comparaison avec Thuram et subi les remontrances fréquentes de Galtier. Remplacé à la 62e minute par Mario Lemina (non noté).

Khéphren Thuram (5,5) : en première période, on a vu que lui côté niçois au milieu de terrain. Infatigable, l'Aiglon a réalisé plusieurs retours pour soulager sa défense. Il a aussi jailli pour gratter des ballons et poussé son équipe à jouer vers l'avant. Moins en vue en seconde période, il a perdu beaucoup de ballons. Remplacé à la 73e minute par Morgan Schneiderlin (non noté), passeur décisif pour Gouiri.

Amine Gouiri (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Kasper Dolberg (2) : de retour comme titulaire, l'attaquant est passé à côté de son match. Auteur d'une perte de balle qui l'oblige à faire faute, le Danois a d'abord provoqué le coup franc du 1-0. Offensivement, l'ancien de l'Ajax ne s'est pas davantage montré à son avantage et il a été très discret et rarement impliqué dans les combinaisons de son équipe. Remplacé à la 73e minute par Calvin Stengs (non noté), à la baguette sur le premier but de Gouiri.

Andy Delort (4,5) : l'attaquant confirme qu'il n'est pas au mieux en ce moment. Plus discret et moins inspiré qu'à son habitude, l'Algérien a bien tenté de se réveiller sur la fin, stimulé par Gouiri, mais Djoco repousse sa frappe en corner puis il perd son duel face au gardien.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

CLERMONT F. 1-2 NICE (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Ligue 1 / 14e journée
Stade : Stade Gabriel Montpied - Arbitre : S. Frappart

Buts : F. Ogier (17e) pour CLERMONT F. - A. Gouiri (76e) A. Gouiri (82e) pour NICE
Avertissements : S. Samed (53e), pour CLERMONT F. - A. Gouiri (32e), P. Rosario (53e), M. Lemina (65e), A. Delort (79e), pour NICE

CLERMONT F. : O. Djoco - J. Billong, F. Ogier - A. Zedadka, V. N'Simba - S. Samed (J. Iglesias, 62e), J. Gastien - J. Berthomier (Oriol Busquets, 78e) - E. Rashani (J. Tell, 62e), J. Allevinah (J. Dossou, 88e) - M. Bayo

NICE : W. Benítez - J. Todibo, F. Daniliuc - J. Lotomba, M. Bard - L. Da Cunha (J. Kluivert, 63e), P. Rosario (M. Lemina, 62e), K. Thuram-Ulien (M. Schneiderlin, 73e), A. Gouiri (H. Kamara, 90+3e) - K. Dolberg (C. Stengs, 73e), A. Delort

Clermont et Abdul Samed ont longtemps malmené Delort et Nice.

Gouiri a arraché la victoire d'une superbe frappe enroulée (1-2, 82e).

La joie de Christophe Galtier et sa bande.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle équipe européenne hors Ligue 1 préférez-vous ?

FC Barcelone
Real Madrid
Atletico Madrid
Manchester City
Chelsea
Manchester United
Tottenham
Liverpool
Arsenal
Bayern Munich
Dortmund
Milan AC
Inter Milan
Juventus
Napoli
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
L'équipe de rêve
EURO
2020
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Clermont F.

C
L
E
R
M
O
N
T

F
.
but, 17e7Ogier
but, 76e
but, 82e
28Gouiri


MASQUER LA PUB