Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Paris n'est pas mort ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 4-0 SdR)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 16/05/2021 à 23h01
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Contraint de s'imposer pour croire au titre, le Paris Saint-Germain, en supériorité numérique durant 80 minutes, a logiquement surclassé Reims (4-0), ce dimanche, lors de la 37e journée de Ligue 1. Le club de la capitale, revenu à un point du leader, Lille, accroché par Saint-Étienne (0-0), n'a pas dit son dernier mot.

Paris n'est pas mort ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 4-0 SdR)
Mbappé et Neymar ont marqué contre Reims.

Non, le Paris Saint-Germain n'est pas encore mort ! Mais cette soirée pourrait laisser un peu plus de regrets aux joueurs de la capitale s'il n'y a pas de titre dans une semaine. Car les hommes de Mauricio Pochettino, dans l'obligation de s'imposer, ont, en supériorité numérique durant 80 minutes, très logiquement surclassé Reims (4-0), ce dimanche, lors de la 37e journée, pendant que le leader, Lille, a été retenu par Saint-Étienne (0-0).

A un match du terme, le champion de France, en déplacement à Brest dimanche prochain, n'a plus qu'un point de retard sur le LOSC, qui se rendra à Angers pour décider de son sort.

Abdelhamid voit rouge, Paris déroule

La soirée débutait très mal pour les visiteurs. Acculés d'entrée, les Rémois étaient immédiatement réduits à dix suite à l'expulsion directe d'Abdelhamid pour une main après une frappe de Mbappé. Un penalty logique transformé sans trembler par Neymar (1-0, 13e). Bien décidés à tuer le match très rapidement, les Parisiens intensifiaient leur pressing dans le camp adverse et parvenaient à faire le break par Mbappé, qui profitait d'une relance catastrophique de Foket pour ajuster Rajkovic d'une frappe puissante à bout portant (2-0, 24e).

Perdu pour perdu, Reims tentait tout de même d'attaquer pour éviter de couler un peu plus. Mbuku et Dia n'hésitaient pas à percuter pour gratter du terrain mais la défense parisienne était parfaitement en place. Des velléités offensives qui laissaient des brèches aux attaquants parisiens, qui ne réalisaient que trop rarement les bons choix dans les derniers mètres, à l'image de Di Maria, un tantinet individualiste. Avant la pause, le PSG aurait pu prendre définitivement le large mais Mbappé gâchait un caviar de Neymar, auteur d'une talonnade sensationnelle pour le servir.

Le PSG en balade

Au retour des vestiaires, le champion du monde français passait la deuxième. Mais sur ses trois actions dangereuses, le ballon fuyait le cadre au dernier moment. Herrera, lui, touchait le poteau sur sa frappe puissante à ras de terre. Pas assez vigilant, Rajkovic a bien failli offrir un nouveau but à Paris, mais il intervenait in extremis devant Di Maria pour rattraper sa perte de balle avant de repousser une tête de Neymar, seul au second poteau sur un centre de l'ailier argentin, et une frappe à ras de terre de Mbappé.

Dans un match qui baissait clairement en intensité, Marquinhos permettait au PSG de prendre définitivement le large d'un coup de tête smashé sur un corner de Neymar (3-0, 68e). Si la victoire était assurée, le Brésilien, resté sur la pelouse malgré la finale de Coupe de France à venir contre Monaco, voulait absolument marquer le coup en multipliant les percussions. C'était finalement Kean, sur une frappe en pivot du pied gauche, qui enfonçait la dernière banderille (4-0, 89e). Paris n'est pas encore mort, mais il devra compter sur un nouveau faux-pas de Lille, accroché par l'ASSE (0-0), face à Angers, dans une semaine.

La note du match : 6/10

Il n'y a jamais eu match. La faute à un carton rouge assez sévère directement sorti par M. Turpin pour une main d'Abdelhamid. Du coup, les Rémois ont passé 80 minutes à subir les incessantes vagues parisiennes, trop fortes pour être contenues. Un suspense nul malgré des beaux gestes côté PSG.

Les buts :

- Neymar trouve Di Maria, qui lance Mbappé dans la profondeur. Le buteur français efface Rajkovic et tire à ras de terre mais Abdelhamid tacle et freine le ballon de la main. Penalty pour le PSG, que Neymar transforme très tranquillement en tirant à ras de terre, sur la gauche du portier serbe (1-0, 13e).

- Après une action de toute beauté entre Di Maria et Neymar, le ballon est récupéré très bas par la défense rémoise. Mis sous pression, Foket manque totalement sa relance dans la surface et c'est Mbappé, à l'affût, qui surgit pour tromper Rajkovic d'un plat du pied droit à mi-hauteur (2-0, 24e).

- Neymar botte un corner depuis le côté gauche. Le ballon file tout droit sur la tête de Marquinhos, qui d'un coup de casque smashé, trompe Rajkovic sur sa droite (3-0, 68e).

- Après une série de contres favorables à l'entrée de la surface, Kean hérite du ballon dos au but. L'attaquant italien se retourne parfaitement pour ajuster Rajkovic d'une belle frappe du pied gauche (4-0, 89e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Neymar (7,5/10)

La star brésilienne a réalisé une bonne partie. Très présent dans la construction du jeu avec de nombreux décrochages, l'attaquant parisien a été à l'origine du premier but, qu'il marque sur penalty, avec une première passe pour Di Maria qui casse les lignes. Passeur décisif sur corner pour Marquinhos, il a étalé sa classe sur certaines séquences, avec notamment une offrande sur une talonnade incroyable pour Mbappé, gâchée par ce dernier avant la pause.

PARIS SG :

Keilor Navas (5) : le gardien costaricien a connu des soirées bien plus compliquées à Paris. Il a n'a quasiment rien eu à faire ce soir face à des Rémois inoffensifs.

Colin Dagba (6) : le latéral droit a été plutôt timide face à une équipe en infériorité numérique. On l'a vu avant la pause avec quelques centres sans grande conviction qui n'ont pas toujours trouvé preneurs. Défensivement, il n'a jamais été mis en danger. Remplacé à la 86e minute par Timothée Pembele (non noté).

Marquinhos (7,5) : comme à son habitude, le défenseur central a été solide. Il n'a pas eu de pitié pour ses adversaires en éteignant leurs quelques espoirs sur leurs timides percées, mais aussi en marquant le troisième but de son équipe de la tête sur corner. Au rendez-vous, une fois de plus.

Thilo Kehrer (6) : pas grand-chose à faire pour le défenseur allemand, aligné dans l'axe ce soir. Il n'a pas eu à se fouler pour maîtriser les attaquants adverses.

Mitchel Bakker (6) : le Néerlandais a été volontaire. Malgré quelques secousses avant la pause face à Mbuku, il s'est énormément proposé dans son couloir même s'il n'a pas toujours été servi par ses partenaires. Encourageant dans l'ensemble.

Ander Herrera (6,5) : sobre et efficace. Le milieu espagnol a été bon dans son travail de l'ombre. Il s'est permis quelques percées face à un bloc acculé en défense, avec notamment des tentatives lointaines, dont une qui a touché le poteau en seconde période.

Danilo Pereira (6,5) : un match de devoir pour le milieu portugais, qui a fait parler sa puissance et sa science du placement pour maintenir le bloc parisien assez haut. Il a été précieux à la récupération du ballon. Remplacé à la 77e minute par Leandro Paredes (non noté).

Ángel Di María (6,5) : l'ailier argentin a fait ce que bon lui semblait sur la pelouse. S'il a parfois bien combiné avec Neymar, il a souvent forcé le destin en tentant des frappes dans des positions inadéquates alors qu'il aurait pu jouer plus collectif. On ne lui enlèvera pas une grosse activité puisqu'il a été un poison incessant. Remplacé à la 77e minute par Pablo Sarabia (non noté).

Neymar (7,5) : lire commentaire ci-dessus.

Julian Draxler (non noté) : l'Allemand a été le moins des vue des joueurs offensifs parisiens. Il se procure une occasion avant sa sortie mais se troue complètement sur sa frappe. Il sort sur une belle dont on ignore la cause. Remplacé à la 40e minute par Rafinha (6,5), auteur d'une bonne entrée puisqu'il a été très présent dans le pressing et à la récupération.

Kylian Mbappe (6,5) : décisif sur les deux premiers buts, avec un penalty obtenu et un but plein d'opportunisme sur une récupération haute, l'attaquant français a gâché de nombreuses opportunités de marquer. Même s'il n'a pas trop forcé, il aurait pu faire bien plus mal face à une équipe dépassée. Remplacé à la 77e minute par Moise Kean (non noté), buteur en fin de match sur une frappe en pivot.

REIMS :

Predrag Rajkovic (4,5) : le gardien serbe a été débordé ce soir. Il prend quatre buts, mais il sauve son équipe à de nombreuses reprises d'une claque monumentale.

Thomas Foket (2,5) : très fébrile, le latéral droit belge a définitivement enfoncé ses partenaires avec une relance complètement ratée qui a profité à Mbappé. Une action dont il ne s'est jamais vraiment remis.

Wout Faes (4) : le Diable Rouge a tenté de limiter la casse en se jetant comme un mort de faim sur les frappes présomptueuses de certains joueurs du PSG. Cela a fonctionné un temps, mais c'était impossible de tenir sur 90 minutes.

Younis Abdelhamid (non noté) : soirée cauchemardesque pour le capitaine rémois. Le défenseur central marocain a été directement expulsé pour une main dans la surface après une frappe à ras de terre de Mbappé. Une expulsion sévère qui a plombé son équipe.

Ghislain Konan (4,5) : le latéral gauche a lui aussi tenu comme il a pu. Il a été beaucoup moins débordé que Foket, et c'est déjà une petite victoire dans un tel match...

Moreto Cassamã (3,5) : le milieu rémois a passé une sale soirée. Il s'est fait systématiquement transpercer sur les offensives axiales parisiennes. De quoi finir avec de gros maux de tête.

Nathanaël Mbuku (6) : le seul Rémois au niveau ce soir. Il a posé des soucis aux latéraux parisiens grâce à son centre de gravité très bas qui lui a facilité les slaloms. Il n'a pas à rougir de son match. Remplacé à la 84e minute par Derek Kutesa (non noté).

Marshall Nyasha Munetsi (5,5) : le Zimbabwéen s'est bien battu ce soir en effectuant des replis musclés dans les pieds de Neymar. Lui aussi n'a pas à rougir de sa prestation, sérieusement compliquée par l'expulsion de son capitaine.

Xavier Chevalerin (3,5) : une soirée très compliquée pour le milieu champenois. Il a perdu de nombreux ballons en ne réussissant jamais à se sortir du pressing parisien.

Mathieu Cafaro (3) : inexistant. Le milieu offensif de Reims n'a quasiment pas vu le ballon ce soir. Il a erré comme une âme en peine. Remplacé à la 56e minute par Arber Zeneli (non noté).

Boulaye Dia (4) : le buteur rémois a fait comme il a pu. Il a tenté de percuter lorsqu'il a eu le ballon, mais la mission était impossible pour faire mieux avec cette configuration. Remplacé à la 72e minute par El Bilal Touré (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 4-0 REIMS (mi-tps: 2-0) - FRANCE - Ligue 1 / 37e journée
Stade : Parc des Princes - Arbitre : C. Turpin

Buts : Neymar (13e, pen.) K. Mbappé (24e) Marquinhos (68e) M. Kean (89e) pour PARIS SG
Avertissements : - Y. Abdelhamid (10e), pour REIMS

PARIS SG : K. Navas - Marquinhos, T. Kehrer - C. Dagba (T. Pembele, 86e), M. Bakker - Ander Herrera, Danilo Pereira (L. Paredes, 77e) - Neymar - Á. Di María (Pablo Sarabia, 77e), J. Draxler (Rafinha, 40e) - K. Mbappé (M. Kean, 77e)

REIMS : P. Rajkovic - W. Faes, Y. Abdelhamid - T. Foket, G. Konan - Moreto Cassamã - N. Mbuku (D. Kutesa, 84e), M. Munetsi, X. Chavalerin, M. Cafaro (A. Zeneli, 56e) - B. Dia (E. Toure, 73e)

 Abdelhamid a été exclu pour une main dans la surface sur un tir de Mbappé

Neymar a ouvert la marque sur penalty (1-0, 13e)

But plein d'opportunisme pour Mbappé (2-0, 24e)

Marquinhos, à nouveau buteur sur corner (3-0, 68e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
but, 68e7,5Marquinhos
but sur pénalty, 13e7,5Neymar
but, 24e6,5Mbappe


MASQUER LA PUB