Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Tout bénef' pour le Real - Débrief et NOTES des joueurs (Barça 0-0 Atletico)

Par Youcef Touaitia - Actu Espagne, Mise en ligne: le 08/05/2021 à 18h10
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Au terme d'une rencontre globalement équilibrée, le FC Barcelone et l'Atletico Madrid n'ont pas réussi à se départager (0-0), ce samedi, dans le choc de la 35e journée de Liga. En cas de victoire contre le FC Séville, dimanche, le Real Madrid prendrait seul la tête du championnat d'Espagne.

Tout bénef' pour le Real - Débrief et NOTES des joueurs (Barça 0-0 Atletico)
Ter Stegen a été bon contre l'Atletico Madrid.

Pour la première fois de la saison, l'Atletico Madrid n'a plus son destin en main. Leader de la Liga depuis le début de l'exercice, le club dirigé par Diego Simeone pourrait perdre son trône suite à son match nul contre le FC Barcelone (0-0), ce samedi, lors du choc de la 35e journée.

Et pour cause, le Real Madrid, qui compte trois points de retard, pourrait prendre seul la tête du championnat en cas de succès sur le FC Séville, dimanche (21h).

Ter Stegen repousse l'Atletico

Sans surprise, les Blaugrana prenaient le contrôle du ballon dans les premières minutes. S'ils restaient bien en bloc, les Colchoneros ne venaient pas seulement pour défendre et se montraient efficaces sur leurs attaques placées, notamment sur le côté droit catalan. Il fallait d'ailleurs une très belle intervention de Lenglet pour empêcher Correa de mettre en danger Ter Stegen sur sa frappe au point de penalty.

Petit à petit, les Rojiblancos prenaient confiance et profitaient de la sortie sur blessure de Busquets pour évoluer bien plus haut. C'était alors que débutait le festival du gardien allemand. Llorente, Suarez puis Carrasco, tous butaient sur le portier barcelonais sur leurs frappes tendues. Avant la pause, Oblak réalisait lui aussi un arrêt miraculeux pour empêcher Messi, qui avait slalomé entre sept joueurs, de mettre le but de l'année.

Une pauvre seconde période

Au retour des vestiaires, Barcelone reprenait sa marche en avant. Malgré un jeu brouillon, les locaux se procuraient une énorme occasion par Ilaix, rattrapé in extremis par Hermoso. Bien en place, les joueurs de l'Atletico avaient toutefois beaucoup de mal à contenir Messi et se mettaient systématiquement à la faute pour l'empêcher de se mettre en position de tir.

Dans le dernier quart d'heure, aucune des deux équipes ne parvenait à faire des différences. Le Barça comme l'Atletico, craintifs, ne voulaient pas se faire surprendre au risque de perdre ce petit point qui pourrait peser lourd dans la dernière ligne droite. Un manque d'ambition, malgré une belle opportunité de la tête pour Dembélé, dont pourrait finalement profiter le Real Madrid, qui sera sacré champion s'il remporte ses quatre derniers matchs.

La note du match : 5/10

Un match assez irrégulier. Assez terne pendant une demi-heure, la partie s'est enflammée avant la pause avec des grosses occasions pour l'Atletico et une action lumineuse de Messi. En seconde période, les Blaugrana ont eu les meilleures opportunités sans toutefois appuyer sur l'accélérateur. Un match globalement moyen pour une telle affiche.

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Marc-André ter Stegen (7/10)

Moins bien ces derniers mois, le gardien allemand a fourni une bonne copie. En première période, il est décisif sur les frappes coup sur coup de Llorente, Suarez et Carrasco. Peu mis en danger après la pause, il a permis à Barcelone de ne pas couler dans sa période difficile.

FC BARCELONE :

Marc-André Ter Stegen (7) : lire commentaire ci-dessus.

Óscar Mingueza (4) : comme face au Real, le mois dernier, le défenseur central a beaucoup souffert sur les attaques adverses. Assez peu aidé par Dest, il a bien failli couler avant la pause sur les vagues madrilènes. Remplacé à la 46e minute par Ronald Araujo (6,5), auteur d'une très belle entrée en muselant à merveille Suarez.

Gerard Piqué (6) : le champion du monde 2010 a souvent joué sur le fil mais il a finalement réussi à contenir Suarez. Avec des difficultés, certes, mais il n'a jamais lâché et a été le seul joueur défensif du Barça à ne pas faire d'erreurs grossières.

Clément Lenglet (5,5) : une belle intervention en début de match pour empêcher Correa de tromper Ter Stegen. Le Français a toutefois montré un visage fébrile avec des relances peu maîtrisées dont n'a heureusement pas profité l'Atletico.

Sergino Dest (3) : le latéral américain a une nouvelle fois montré ses limites sur ce match. Après un bon départ, avec des percées intéressantes, il a complètement déjoué sur le plan défensif en laissant à découvert son couloir. Remplacé à la 75e minute par Ousmane Dembélé (non noté).

Frenkie De Jong (4,5) : un match difficile pour le milieu néerlandais. Peu à son avantage durant une demi-heure au poste de relayeur, il a été contraint de reculer après la sortie de Busquets. Mis sous pression par les Colchoneros, il a eu beaucoup de mal à sortir les ballons proprement vers ses attaquants.

Sergio Busquets (non noté) : c'est après sa sortie que l'on a pu se rendre compte de son importance. Le quart d'heure qui a suivi son remplacement en raison d'une blessure au visage a coïncidé avec la période difficile de son équipe. Remplacé à la 32e minute par Ilaix Moriba (5), qui a été peu précis dans tout ce qu'il a entrepris. Une copie brouillonne.

Pedri (4) : peu à son avantage depuis plusieurs matchs, le jeune Blaugrana est passé à côté de son sujet. Il n'a jamais su se défaire du pressing intense imposé par l'Atletico. Remplacé à la 75e minute par Sergi Roberto (non noté).

Jordi Alba (5,5) : en vue durant 20 minutes, le latéral gauche a ensuite passé son match à défendre pour tenter d'apporter de l'équilibre. Il a été plutôt costaud dans les duels avec Carrasco et Correa.

Lionel Messi (6) : l'attaquant argentin n'est pas passé loin du but de la saison, avant la pause, sur une percée exceptionnelle entre sept joueurs, avant d'être freiné in extremis par Oblak. S'il a eu peu d'occasions dangereuses en dehors de cet éclair et de son coup franc en fin de partie, il a été le seul joueur de son équipe à tenter des choses. Preuve en est, il a systématiquement mis les Colchoneros en difficulté lorsqu'il s'est rapproché du but.

Antoine Griezmann (3) : fantomatique. L'ancien buteur de l'Atletico n'a pas du tout pesé dans ce match en ne se procurant aucune occasion. Il a bien tenté de jouer dans les petits espaces avec Messi mais à force de rester dos au but, il en a oublié l'essentiel, à savoir mettre en difficulté Oblak.

ATL. MADRID :

Jan Oblak (6,5) : le gardien slovène a été peu en vue. Cela ne l'a pas empêché de sortir une parade exceptionnelle pour priver de Messi du but de la saison en Liga. Une action qui montre à quel point c'est un portier extraordinaire.

Kieran Trippier (6) : match propre du latéral droit anglais, qui a bien bloqué son couloir. Il a été intéressant en première période avec des centres fuyants dangereux.

Stefan Savic (6,5) : solide. Le défenseur central monténégrin a laissé très peu de marge à Griezmann. Il a été bon dans les duels pour repousser son ancien partenaire.

Felipe Monteiro (6) : le Brésilien passé par Porto a été sérieux. Malgré quelques difficultés en début de seconde période, il a fait le boulot pour bloquer ses adversaires.

Mario Hermoso (6,5) : le latéral gauche a répondu présent. A l'origine de la grosse occasion de Correa en début de match, il réalise une belle intervention en seconde période devant Ilaix. Sérieux.

Yannick Ferreira Carrasco (6,5) : comme très souvent face au FC Barcelone, l'ailier belge s'est montré à son avantage en étant efficace dans son repli et ses sorties de balle. Proche de marquer sur une frappe tendue, il a été une menace constante pour Barcelone.

Koke (6,5) : une partie précieuse pour le capitaine colchonero. Son volume de jeu lui a permis de dominer l'entrejeu en harcelant de manière continue ses homologues catalans. Il a été aussi efficace à la récupération qu'à la distribution.

Marcos Llorente (6) : l'ancien joueur du Real Madrid a beaucoup travaillé pour bloquer les montées d'Alba. Lui aussi proche de marquer en première période, il a bien gêné ses adversaires.

Thomas Lemar (non noté) : une sale journée pour l'international français. Incisif, le champion du monde s'est mis en évidence avec deux belles percées sur le côté gauche. Avant de se blesser seul derrière le genou gauche. Remplacé à la 13e minute par Saul Niguez (5,5), qui a rendu une copie correcte. Remplacé à la 67e minute par Joao Félix (non noté).

Ángel Correa (4) : une belle opportunité en début de match, et puis plus grand-chose. On l'a finalement assez peu vu malgré les difficultés des défenseurs barcelonais sur certaines séquences. Remplacé à la 73e minute par Geoffrey Kondogbia (non noté).

Luis Suárez (4) : pour son retour au Camp Nou, l'attaquant uruguayen a été peu à son aise. En dehors de deux percées sur la gauche en première période, il a été assez neutre et surtout bien contenu par Araujo. A noter sa prise de bec avec Ter Stegen suite à une intervention au poing de ce dernier.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Liga espagnole sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

FC BARCELONE 0-0 ATL. MADRID (mi-tps: 0-0) - ESPAGNE - Liga / 35e journée
Stade : Camp Nou - Arbitre : Antonio Mateu

Buts :
Avertissements : Ilaix Kourouma (58e), Jordi Alba (82e), Piqué (82e), pour FC BARCELONE - Saúl (35e), Felipe Monteiro (46e), Koke (65e), pour ATL. MADRID

FC BARCELONE : M. ter Stegen - Óscar Mingueza (R. Araújo, 46e), Piqué, C. Lenglet - Busquets (Ilaix Kourouma, 32e) - S. Dest (O. Dembélé, 75e), F. de Jong, Pedri (Sergi Roberto, 75e), Jordi Alba - L. Messi, A. Griezmann

ATL. MADRID : J. Oblak - S. Savic, Felipe Monteiro, Mario Hermoso - Koke - K. Trippier, Marcos Llorente, T. Lemar (Saúl, 13e, puis João Félix, 67e), Y. Carrasco - Á. Correa (G. Kondogbia, 73e), L. Suárez

Match moyen pour De Jong

Messi a été trop esseulé

Griezmann, toujours proche de Koke

 VIDEO : l'arrêt d'Oblak devant Messi après sa percée exceptionnelle

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
5,5Alba
6,5Koke


MASQUER LA PUB