Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les 16 infos à savoir sur la journée : la Juve en danger, Håland remet les gaz, Abed aka Lucky Luke, l'exploit du PSG féminin...

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 18/04/2021 à 18h01
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

La Juventus en danger, Håland remet les gaz, M. Abed aka Lucky Luke, l'exploit du PSG féminin, Lens gâche une belle cartouche, Milan s'accroche à la C1... Découvrez les faits marquants des matchs de dimanche en Ligue 1 et en Europe.

Les 16 infos à savoir sur la journée : la Juve en danger, Håland remet les gaz, Abed aka Lucky Luke, l'exploit du PSG féminin...
Pirlo et la Juventus vont lutter jusqu'au bout pour la C1.

Les résultats en Ligue 1 (cliquez sur le score pour lire la brève ou l'article sur le match) : Paris 3-2 ASSE, Reims 0-0 Metz, Brest 1-1 Lens, Dijon 2-0 Nice, Nîmes 1-1 Strasbourg, Nantes 1-2 Lyon.

Les principaux résultats en Europe : Arsenal 1-1 Fulham, Manchester United 3-1 Burnley (Premier League), Real Sociedad 1-2 Séville, Atletico 5-0 Eibar, Getafe 0-0 Real Madrid (Liga), Atalanta 1-0 Juventus, Torino 3-1 Roma, Naples 1-1 Inter (Serie A), Dortmund 4-1 Werder (Bundesliga)

+ Retrouvez sur Maxifoot les résultats, les buteurs, les classements et les calendriers des principaux championnats.

1. La Juventus en grand danger. Si la Juventus peut d'ores et déjà faire une croix sur un 10e titre consécutif, elle peut se faire du souci pour la qualification en Ligue des Champions. Privée de Ronaldo, blessé, la Vieille s'est inclinée sur la pelouse de l'Atalanta (1-0). Proche d'ouvrir la marque sur un terrible coup franc, Malinovskiy a finalement fait craquer la formation turinoise sur une lourde frappe déviée par Alex Sandro (87e). Un succès qui permet à la Dea de reprendre la 3e place en revenant à 2 points du Milan AC, 2e. La Juventus, 4e, a vu Naples revenir à deux petits points après son nul contre l'Inter.

2. Håland se venge sur le Werder. Le Borussia Dortmund a parfaitement digéré sa récente élimination de la Ligue des Champions. En effet, la formation de la Ruhr a balayé le Werder Brême (4-1). Surpris par l'ouverture du score de Rashica (14e), les Marsupiaux ont égalisé grâce à Reyna (29e). Muet depuis 7 matchs, club et sélections confondus, Håland a inscrit un doublé (34e sp, 38e), alors qu'Hummels (87e) a définitivement enfoncé le clou. Au classement, le BvB remonte à la 5e place et revient à 4 points de l'Eintracht Francfort, 4e. La course pour la Ligue des Champions reste ouverte.

3. Lens gâche une belle cartouche... La journée n'a clairement pas été de tout repos pour Lens. Et pour cause, les Sang-et-Or se sont arrachés pour accrocher le point du nul à Brest (1-1). Surpris par l'ouverture du score contre son camp de Cahuzac (37e), le promu a trouvé les ressources nécessaires pour revenir à hauteur du club breton grâce à un penalty de Kakuta (72e). Réputé pour sortir des cartons rouges plus vite que son ombre, M. Abed, après avoir renvoyé Franck Haise dans les tribunes, a expulsé un Brestois, Jean Lucas (89e), mais aussi deux Lensois, Fortès (81e) et Banza (89e). 5e, Lens n'a plus qu'un point d'avance sur Marseille.

4. Arsenal n'y arrive pas... Le club londonien a peut-être dit adieu de façon définitive à la 5e place de Premier League. En effet, les Gunners ont concédé le nul à domicile contre le 18e, Fulham (1-1). Totalement inefficace malgré une très large possession du ballon, la formation dirigée par Mikel Arteta s'est fait surprendre peu avant l'heure de jeu sur un penalty transformé par l'attaquant prêté par Bordeaux, Maja (59e). Il a fallu attendre le temps additionnel pour voir Nketiah égaliser (90e+7). Coincé à la 9e place, Arsenal compte 8 points de retard sur Chelsea, 5e, qui compte un match en moins. Autant dire qu'une qualification pour l'Europe est quasiment impossible.

5. L'Atletico ne tremble pas. Sous pression après plusieurs contre-performances, l'Atletico Madrid n'a fait qu'une bouchée d'Eibar (5-0). Correa (42e, 44e) a fait la différence avant la pause alors que Carrasco (49e) et Llorente (53e, 68e) ont eux aussi participé au festival du club de la capitale espagnole. Au classement, les Rojiblancos conservent la tête du championnat avec 3 points d'avance sur leur dauphin, le Real Madrid. La course pour le titre sera acharnée jusqu'au bout en Liga !

6. Milan ne lâche rien ! Privé d'Ibrahimovic, suspendu après son carton rouge incompréhensible écopé la semaine passée, le Milan AC a remporté une précieuse victoire contre le Genoa (2-1). Alors que Rebic (13e) a ouvert la marque pour les Rossoneri, Destro (37e) a égalisé pour les visiteurs. C'est finalement le malheureux Scamacca (68e) qui a marqué contre son camp sur corner pour offrir le succès au club lombard, toujours 2e, à 9 points de l'Inter. La Ligue des Champions se rapproche doucement mais sûrement pour la bande à Stefano Pioli.

7. Manchester United solide dauphin. Pour la cinquième fois de rang, les Red Devils se sont imposés en Premier League contre Burnley (3-1). Aligné en pointe, Greenwood a été le grand bonhomme de la partie puisque le jeune buteur anglais a inscrit un doublé (48e, 84e), alors que Cavani a enfoncé le clou dans le temps additionnel (90e+2). Tarkowski (50e) a lui égalisé pour les Clarets. Au classement, Manchester United conforte sa 2e place en revenant à 8 points du leader, Manchester City. La formation dirigée par Ole Gunnar Solskjaer compte 10 points d'avance sur Leicester, 3e, avec un match en plus.

8. Séville vers la C1. A moins d'une énorme catastrophe, le FC Séville devrait bien disputer la prochaine Ligue des Champions. En effet, le club andalou a arraché une précieuse victoire sur la pelouse de la Real Sociedad (1-2). Pourtant menés après l'ouverture du score rapide de Fernandez (5e), les Blanquirrojos ont renversé la vapeur par Fernando (22e) et En Nesyri (24e). Au classement, Séville conforte sa 4e place avec désormais 17 points d'avance sur sa victime du jour, 5e, avec encore 7 matchs à disputer. Les hommes de Julen Lopetegui n'ont d'ailleurs qu'un point de point que le FC Barcelone, 3e, qui compte un match en retard.

9. Paris, c'est la folie ! Le Paris Saint-Germain n'est vraiment pas passé loin de la catastrophe... Apathique durant 75 minutes, le club de la capitale a finalement réussi à renverser Saint-Étienne (3-2). Surpris par l'ouverture du score tardive de Bouanga (78e), les Parisiens ont réussi à égaliser puis à prendre l'avantage par l'inévitable Mbappé (79e, 87e sp). Mais suite à une bourde de Rico, Hamouma (90e+2) a remis les pendules à l'heure pour les Verts. Au bout du bout, Icardi, parfaitement servi par Di Maria, auteur d'un superbe festival, s'est envolé pour offrir la victoire à Paris (90e+5). Incroyable ! Pour lire le compte-rendu du match, c'est ici !

10. Dijon repousse l'échéance. Sur une série de 13 défaites consécutives en championnat, Dijon a enfin renoué avec la victoire contre Nice (2-0). Bien plus efficace, le club bourguignon a ouvert la marque grâce à un superbe but de Chafik (50e), auteur d'une frappe surpuissante au premier poteau, alors que Benzia a enfoncé le clou sur penalty (76e) pour son premier but en Ligue 1 depuis trois ans. Au classement, le DFCO reste à 13 points du 18e et virtuel barragiste, Nîmes. La relégation attendra au moins une semaine supplémentaire...

11. L'exploit des féminines du PSG. Incroyable exploit réalisé par la section féminine du Paris Saint-Germain. Battues au Parc des Princes (0-1), à l'aller, les joueuses de la capitale ont renversé l'Olympique Lyonnais (1-2), lors du quart de finale retour de la Ligue des Champions. Malgré l'ouverture du score rapide de Macario (4e), les Lyonnaises ont craqué sur des réalisations de Geyoro (24e) et Renard contre son camp (61e). Finaliste malheureux en 2015 et 2017, le PSG, qui sort donc les quintuples tenantes du titre, affrontera le FC Barcelone dans le dernier carré.

12. Nîmes rate le coche... Journée frustrant pour le NO. Alors qu'un succès aurait pu leur permettre de souffler dans l'optique du maintien, les Crocos ont concédé le nul contre Strasbourg (1-1). Un match qui a basculé après la pause. A pein de retour des vestiaires, Guilbert a été directement expulsé pour une vilaine semelle (47e). Dans la foulée, Djiku a concédé un penalty transformé par Ripart (55e). Mais les Nîmois n'ont pas réussi à garder leur avance en craquant sur un but de Liénard, qui a repris son penalty repoussé par Reynet. Un score de parité qui bloque les Gardois au 18e rang, synonyme de barrages.

13. Une purge en Champagne... Et la palme du match le plus ennuyant du week-end revient à... Reims-Metz ! Sans inspiration, les deux formations ont finalement partagé les points. Malgré une légèrement domination, les Rémois n'ont jamais réussi à faire sauter le verrou mosellan. Un bon vieux 0-0 des familles entre deux équipes qui n'ont plus rien à espérer de cette saison puisqu'elles sont confortablement installées dans le ventre mou du championnat, respectivement aux 11e et 9e places. Ceci explique peut-être cela...

14. Naples accroche l'Inter. Coup d'arrêt pour l'Inter Milan. Après 11 victoires consécutives en Serie A, les Nerazzurri ont été accrochés à Naples (1-1) lors de la 31e journée. Il faut dire que les hommes d'Antonio Conte se sont mis en difficulté tout seuls en concédant l'ouverture du score sur un but contre son camp du gardien Handanovic (36e), gêné par son coéquipier De Vrij. Mais les Milanais sont revenus dans la partie grâce au Danois Eriksen (55e). Au classement, l'Inter garde huit points d'avance sur le Milan AC, deuxième. A noter que plus tôt ce dimanche, la Roma s'est inclinée sur le terrain du Torino (3-1).

15. Le Real perd des points. Mauvaise opération pour le Real Madrid. Diminués par de nombreuses absences, les Merengue ont concédé le match nul sur la pelouse de Getafe (0-0). Du coup, l'équipe de Zinédine Zidane, qui restait sur quatre victoires consécutives en Liga, se retrouve à trois points de l'Atletico Madrid, toujours leader après la 33e journée.

16. Lyon reste dans le bon wagon. Bon en première période, beaucoup moins après la pause, l'Olympique Lyonnais a tout de même obtenu un précieux succès à Nantes (1-2). Depay (5e, 37e sp), avec un Lucas Paqueta lumineux à l'origines des deux actions, a inscrit un doublé, alors que Pallois (60e) a relancé les Canaris. Grâce à cette victoire, les Gones, 4es, reviennent à 3 petits points du leader, Lille, qu'ils affronteront la semaine prochaine. Un duel qui s'annonce chaud ! Pour lire le compte-rendu du match, c'est ici !

+ Retrouvez sur Maxifoot les résultats, les buteurs, les classements et les calendriers des principaux championnats.

Qu'avez-vous pensé de ces résultats en Ligue 1 et en Europe ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Aimeriez-vous voir Zidane succéder à Deschamps sur le banc des Bleus après le Mondial 2022 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB