Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Terrier illumine un triste derby - Débrief et NOTES des joueurs (Rennes 1-0 Nantes)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 11/04/2021 à 14h56
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Au terme d'une rencontre plutôt fermée, Rennes s'est imposé face au FC Nantes (1-0) ce dimanche pour le compte de la 32e journée de Ligue 1. Un bijou de Martin Terrier a tout de même sauvé ce derby breton.

Terrier illumine un triste derby - Débrief et NOTES des joueurs (Rennes 1-0 Nantes)
La joie de Martin Terrier après son but.

Heureusement, il y a eu ce but de Martin Terrier ! Dans un derby breton particulièrement fermé, Rennes l'a tout de même emporté face à Nantes (1-0) ce dimanche dans le cadre de la 32e journée de Ligue 1.

Très dominateurs sur l'ensemble de la partie, les Rennais ont souvent manqué d'inspiration dans la zone de vérité… avant un bijou de Terrier ! Au classement, Rennes, 7e, se replace dans la course à l'Europe, alors que Nantes, 19e, inquiète.

Une première période soporifique…

Sous une forte pluie, les Rennais réalisaient la meilleure entame dans ce derby breton avec plusieurs mouvements intéressants. Malgré la maîtrise des hommes de Bruno Génésio, les Canaris résistaient et parvenaient à contenir les assauts adverses grâce à une grosse intensité. Gênés dans la construction du jeu par les fautes répétées des Nantais, les Rennais se montraient incapables de s'approcher de la cage de Lafont.

Et contre le cours du jeu, Nantes se procurait d'ailleurs la première situation intéressante de la partie avec une frappe lointaine de Blas repoussée par Gomis. Dans la foulée, Rennes se montrait enfin dangereux après une grosse erreur de Pallois, mais Lafont s'interposait devant Bourigeaud ! Juste avant la pause, Simon évitait le pire avec un simple carton jaune malgré un coup de coude sur Bourigeaud signalé par la VAR…

Le bijou de Terrier !

Au retour des vestiaires, la physionomie de la partie n'évoluait pas avec une domination stérile de la part des Rennes. Puis un éclair ! Sur une remise heureuse de Tait, Terrier enroule une sublime frappe dans l'angle de la surface pour trouver la lucarne de Lafont (1-0, 52e). Magnifique ! Libéré, Rennes tentait immédiatement de faire le break, mais Lafont répondait présent sur un tir lointain de Camavinga.

Dos au mur, Nantes se trouvait dans l'obligation de réagir… mais semblait incapable de créer du danger sur la cage de Gomis. A l'inverse, les Rennais tentaient de profiter des espaces pour marquer un second but avec une frappe lointaine de Mouassa détournée par Lafont. Avec un ultime duel perdu par Hunou devant Lafont, Rennes, sans vraiment forcer, s'imposait et empochait un succès précieux dans la course à l'Europe.

La note du match : 4,5/10

Un derby breton assez peu spectaculaire. Avec des conditions climatiques difficiles en raison d'une forte pluie, les Rennais ont largement dominé les débats, mais n'ont pas proposé un grand football avec de grosses imprécisions à l'approche de la zone de vérité. En face, les Nantais se sont contentés de défendre… avant l'éclair de Terrier pour illuminer cette partie.

Le but :

- Après un mouvement de Rennes, Tait lutte pour récupérer le ballon face à un Nantais et effectue une remise heureuse pour Terrier. Dans l'angle de la surface, l'ancien Lyonnais ne se pose aucune question et enroule une superbe frappe pour trouver la lucarne de Lafont (1-0, 52e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Martin Terrier (6,5/10)

Un éclair qui change tout. Malgré une vraie envie de bien faire, l'attaquant de Rennes avait eu du mal à se mettre en évidence en première période avec des ballons rarement touchés dans la surface. Mais au retour des vestiaires, il a profité d'une remise heureuse de Tait pour illuminer cette partie avec une frappe enroulée sublime pour trouver la lucarne de Lafont. Un geste magnifique qui a libéré son équipe. Remplacé à la 81e minute par Adrien Hunou (non noté).

RENNES :

Alfred Gomis (5,5) : le gardien de Rennes a été propre dans ses interventions. Globalement assez tranquille sur l'ensemble de la partie, l'ancien portier de Dijon a été attentif, notamment sur une frappe lointaine de Blas en première période. Peu en danger, il a été sérieux.

Hamari Traoré (5) : alors que le ballon a souvent penché de ce côté sur les attaques de Rennes, le latéral droit a eu du mal à se signaler. Malgré des courses intéressantes, il a manqué de précision dans ses transmissions et a été trop brouillon à l'approche de la zone de vérité.

Damien Da Silva (5,5) : le défenseur central de Rennes a livré un match correct. Dans l'engagement, il a été parfois à la limite et a distribué plusieurs coups. Pour autant, l'ex-Caennais a remporté beaucoup de duels et n'a pas été en difficulté sur les attaques du FC Nantes.

Naif Aguerd (5,5) : très rapidement averti, le défenseur central de Rennes a été obligé de faire attention dans ses interventions. Malgré cette menace tout au long de la partie, il n'a pas démérité et a bien géré les attaquants du FC Nantes grâce à son sens du placement.

Adrien Truffert (5) : dans son couloir gauche, le latéral de Rennes a eu du mal à se mettre en action. Gêné par le dispositif de Nantes, il a été très peu actif offensivement avec des difficultés à combiner avec Tait. Par contre, sur le plan défensif, il n'a pas été en difficulté. Remplacé à la 63e minute par Faitout Maouassa (non noté).

Benjamin Bourigeaud (6) : sur le côté, l'ancien Lensois n'a pas forcément été très inspiré dans ses combinaisons avec Traoré. Pour autant, le milieu de terrain de Rennes a utilisé ses qualités pour se projeter. En première période, il s'est ainsi procuré la seule occasion de son équipe, mais a buté sur Lafont. Par la suite, il a été victime d'un coup de coude de Simon, qui a simplement reçu un jaune.

Eduardo Camavinga (6,5) : dans le coeur du jeu, le milieu de terrain de Rennes a eu une grosse activité avec une vraie capacité à répéter les efforts, sur le plan défensif mais aussi dans ses montées. Auteur de bons décalages, l'international français a cependant manqué un peu d'audace, notamment sur un ballon à l'entrée de la surface où il aurait dû frapper.

Steven NZonzi (6) : une bonne copie pour le milieu de terrain de Rennes. Avec la domination de son équipe, le joueur prêté par l'AS Roma a profité du contrôle du ballon pour distiller de bonnes passes à ses coéquipiers. Libre, il s'est même permis quelques projections, dont un débordement surprenant face à Traoré sur le côté.

Flavien Tait (5) : le milieu de terrain de Rennes a un temps incarné une déception ce dimanche. Dans son couloir, l'ex-Angevin a été peu complémentaire avec Truffert et a été globalement peu trouvé par ses coéquipiers. Imprécis dans ses tentatives, il n'a jamais réussi à créer du danger à l'approche de la cage de Lafont. Mais toujours combatif, il a été récompensé avec cette remise, un peu heureuse, sur le but de Terrier. Remplacé à la 67e minute par Romain Del Castillo (non noté).

Martin Terrier (6,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Sehrou Guirassy (5) : l'avant-centre de Rennes a bien essayé de peser physiquement sur les débats. Dans les duels avec Pallois ou encore Castelletto, il s'est bien battu et a été un bon point d'appui pour ses partenaires. Pour autant, dans la zone de vérité, le buteur n'a jamais réussi à véritablement inquiéter Lafont. Remplacé à la 67e minute par Clément Grenier (non noté).

NANTES :

Alban Lafont (6) : capitaine pour la première fois du FC Nantes, le gardien a assumé ce statut. Malgré l'énorme maîtrise de Rennes, le Français a été peu inquiété en première période, mais a été sérieux dans ses rares interventions, notamment sur une sortie devant Bourigeaud. Malheureusement pour lui, il n'a rien pu faire sur la frappe enroulée de Terrier au retour des vestiaires. Par la suite, il a maintenu son équipe dans le match devant Maouassa ou encore Hunou.

Sébastien Corchia (4,5) : sur son côté droit, le latéral du FC Nantes a été moyen. Sans crever l'écran, le Français a été peu en difficulté face à un Tait très moyen et a gratté de nombreux ballons. Par contre, dans ses montées, il a parfois manqué de tranchant et de précision. Remplacé à la 63e minute par Kader Bamba (non noté).

Nicolas Pallois (5) : le défenseur central du FC Nantes n'a pas été toujours très serein. Même s'il a apporté dans le combat, l'ancien Bordelais a été tout proche de plomber son équipe avec une grosse erreur devant Bourigeaud, qui a buté devant Lafont. Sur le reste du match, il n'a cependant pas démérité.

Jean-Charles Castelletto (4) : dans une défense renforcée dans l'axe, le défenseur central du FC Nantes n'a pas été à la hauteur. Après une petite frayeur sur une glissade sans conséquence avec un Terrier hors-jeu, il a été parfois timoré dans ses interventions, notamment sur le but de Rennes.

Charles Traoré (4,5) : replacé dans l'axe, l'habituel latéral du FC Nantes a parfois eu du mal dans ce rôle. Positionné pour couvrir Fabio, il a été parfois en difficulté sur les courses des joueurs de Rennes, notamment sur un débordement de Nzonzi.

Fábio (5) : aligné dans le couloir gauche, le Brésilien a été généreux. Dans ses efforts, le latéral n'a pas hésité à beaucoup proposer avec des courses tranchantes. Et sur le plan défensif, il a bien géré les tentatives de Traoré avec un vrai sérieux.

Ludovic Blas (5,5) : un match courageux pour le milieu de terrain de Nantes. Dans ses efforts, il a été particulièrement généreux, défensivement mais aussi offensivement. Sur les rares bons mouvements de son équipe, il a d'ailleurs été impliqué avec notamment une frappe lointaine bien repoussée par Gomis en première période.

Imran Louza (4) : une partie assez moyenne pour le milieu de terrain du FC Nantes. Positionné dans un rôle de sentinelle, il a gratté plusieurs ballons, mais a tout de même eu du mal face aux vagues incessantes des Rennais. Et même sur le plan technique, il n'a pas été toujours très précis dans ses relances. A noter qu'il a perdu le duel face à Tait sur le but de Terrier. Remplacé à la 86e minute par Pedro Chirivella (non noté).

Abdoulaye Touré (4) : avec son impact physique, le milieu de terrain de Rennes a bien tenté de répondre à la maîtrise de Rennes. Mais dans l'ensemble, son apport a été tout de même réduit, surtout qu'il a été très imprécis dans ses transmissions vers l'avant. Remplacé à la 74e minute par Kalifa Coulibaly (non noté).

Moses Simon (3) : l'attaquant du FC Nantes s'est surtout signalé par un mauvais geste… Auteur d'un coup de coude sur Bourigeaud, vu par la VAR, il a évité le pire avec un simple carton jaune distribué par l'arbitre. Pour le reste, il a été peu trouvé par ses coéquipiers et n'a jamais été en mesure de mettre Gomis en danger. Remplacé à la 74e minute par Renaud Emond (non noté).

Randal Kolo Muani (3,5) : tout comme Simon, l'attaquant du FC Nantes a eu du mal à peser sur les débats. Avec la maîtrise de Rennes sur cette partie, il n'a quasiment pas eu de bons ballons à négocier. Jamais dangereux, il a tout de même été irréprochable dans ses efforts.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

RENNES 1-0 NANTES (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 32e journée
Stade : Roazhon Park - Arbitre : A. Delerue

Buts : M. Terrier (52e) pour RENNES
Avertissements : N. Aguerd (19e), D. Da Silva (36e), R. Salin (41e), S. Guirassy (43e), E. Camavinga (57e), F. Tait (68e), pour RENNES - M. Simon (40e), J. Castelletto (90+2e), pour NANTES

RENNES : A. Gomis - D. Da Silva, N. Aguerd - H. Traoré, A. Truffert (F. Maouassa, 64e) - B. Bourigeaud, S. Nzonzi, E. Camavinga, F. Tait (R. Del Castillo, 68e) - S. Guirassy (C. Grenier, 68e), M. Terrier (A. Hunou, 82e)

NANTES : A. Lafont - J. Castelletto, N. Pallois, C. Traoré - S. Corchia (K. Bamba, 65e), Fábio - L. Blas, A. Touré (K. Coulibaly, 75e) - I. Louza (Chirivella, 87e) - M. Simon (R. Emond, 75e), R. Muani

Camavinga a été intéressant dans l'entrejeu

D'une frappe enroulée, Terrier a trouvé la lucarne de Lafont (1-0, 52e)

La joie de l'ancien Lyonnais

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Qui doit gagner le trophée UNFP du meilleur joueur de la saison Ligue 1 ?

Neymar (PSG)
Memphis Depay (Lyon)
Kylian Mbappé (PSG)
Wissam Ben Yedder (Monaco)
Burak Yilmaz (Lille)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
but, 52e6,5Terrier
5,5Blas


MASQUER LA PUB